Handball

Publié par Dr Philippe Presles le Mardi 30 Juillet 2002 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 21 Février 2014 : 11h15
-A +A
Le handball est le dernier-né des grands sports collectifs, d'abord utilisé comme sport éducatif en milieu scolaire, il a vite fait son apparition sur le devant de la scène du sport de haut niveau. Accessible aux femmes comme aux hommes il est pratiqué dès le plus jeune âge dans les cours de récréation.

1. Caractéristiques, particularités du handball

Le côté spectaculaire et vif de ce sport attire naturellement les enfants. En effet, les règles sont simples et le plaisir du jeu est immédiat, courir, sauter, lancer. Les nombreux changements de rythme permettent au joueur de s'épanouir, de se mesurer aux autres et à soi-même. La portée éducative de ce jeu en fait l'un des premiers sports scolaires.

Le handball oppose deux équipes de sept joueurs dont six joueurs de champ et un gardien de but. Chaque équipe lutte pour la possession d'un ballon dont la circonférence varie suivant la catégorie (hommes 58 à 60 cm, dames et jeunes 54 à 56 cm). L'objectif est de marquer le plus grand nombre de buts contre l'équipe adverse.

2. Handball : bienfaits et contre-indications

Le handball est défini comme un sport collectif de contact. Chez l'enfant il est pratiqué au cours des séances d'éducation sportive.

Ce sport développe les qualités suivantes :

  • Force, car la balle doit se déplacer rapidement (par un lancer puissant et précis), et pour bloquer l'adversaire en lui faisant « écran » avec son corps.
  • Vitesse de course, pour suivre le jeu en attaque ou en défense, mais surtout vitesse de réaction devant une situation pour la faire tourner à l'avantage de son équipe.
  • Agilité, pour esquiver un défenseur, intercepter une passe et surtout tromper le gardien.
  • Affirmation de soi, car c'est un jeu d'opposition, de contact direct avec l'adversaire qu'il faut neutraliser sans faire de faute.
  • Esprit d'équipe, car point de victoire sans attaquants, sans défenseurs et surtout sans gardien de but.

Le handball sollicite les trois métabolismes énergétiques :

  • Anaérobie alactique pour les shoots, sauts et parades.
  • Anaérobie lactique pour les phases de jeu balle en main.
  • Aérobie pour la durée du match.

La pratique régulière de ce sport permet donc un développement harmonieux des qualités physiques et morales.

En dehors des inaptitudes habituelles à la pratique du sport (cardiaques ou psychomotrices), il existe peu de contre-indications à la pratique du handball.

Sans l'interdire, certaines situations nécessitent une attention particulière :

  • Les porteurs de lunette doivent avoir une paire adaptée aux chocs (verres et monture incassables). Il est fortement conseillé à ceux qui ne peuvent se passer de correction visuelle pour jouer, de porter des lentilles de contact.
  • Les enfants porteurs d'appareillage d'orthodontie doivent mettre un protège-dents pour éviter les blessures des lèvres.
  • Les personnes asthmatiques par allergie aux acariens ou aux poussières de maison doivent se munir d'un spray de Ventoline dans leur sac de sport (les gymnases sont souvent poussiéreux).
  • Les sujets diabétiques doivent apprendre à gérer leurs doses d'insuline avant et après l'effort.

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Mardi 30 Juillet 2002 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 21 Février 2014 : 11h15
A lire aussi
Basket-ball Publié le 02/08/2002 - 00h00

Le basket-ball est né en 1892, aux Etats-Unis. Ce sport connaît une grande notoriété par son côté spectaculaire et l'âpreté de nombreuses rencontres.

Tennis de table Publié le 26/07/2002 - 00h00

Le Tennis de table ou Ping-Pong est le sport individuel le plus joué au monde, il est reconnu comme discipline olympique depuis les Jeux de Séoul en 1992. On appelle Pongistes les sportifs qui le pratiquent. Les matchs opposent 2 ou 4 joueurs (en double).

Football Publié le 22/03/2002 - 00h00

Le football est le sport le plus pratiqué au monde. Dès leur plus tendre enfance, et partout sur la planète, les jeunes jouent au ballon et organisent des matchs.

Plus d'articles