Guide du poids pendant les vacances

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Lundi 24 Juillet 2006 : 02h00
Mis à jour le Lundi 05 Août 2013 : 13h11
-A +A

Vous souhaitez perdre quelques kilos ? Vous ne voulez surtout pas prendre de poids pendant les vacances ? Mais... boire quand même un peu de rosé, ne pas refuser une virée au restaurant, profiter des apéros et des barbecues avec les copains sans compter les calories, vous rafraîchir avec une glace quand vous en avez envie, le tout sans avoir l'oeil rivé sur la balance. Devenir un peu plus mince ou le rester, la stratégie est la même.

Bougez !...

Où que vous soyez, mer, campagne, montagne, il est évident que si lit, canapé, transat, hamac sont vos habitats favoris, s'ils vous y accueillent pendant plusieurs heures par jour (grasse matinée, sieste, bains de soleil, télé, etc.), votre dépense énergétique ne sera pas vraiment au top. Vous le savez : moins vous dépensez, plus vous accumulez !

A la mer

À 8h30, 9 heures, les plages sont encore désertes, la mer vous appartient.

Sautez du lit, enfilez un maillot et allez nager à jeun (vous brûlerez plus de calories). Le plus longtemps possible : au fil des jours, vous augmenterez vos distances.

Vous ne nagez pas bien ? Il y a sûrement un cours d'aquagym le matin. Sinon, faites de l'aquagym toute seule. Nage ou aquagym, équipez-vous de petites palmes et de gants palmés : vous tonifierez d'autant plus vos muscles. Tout cela va vous demander un effort les premiers jours et puis, ça sera tellement bon que cet effort se transformera en plaisir. Vous prendrez un délicieux petit-déjeuner en rentrant.

À la plage, dans la journée : ne restez pas trop longtemps avachi(e) au soleil (bien que cela soit délicieux). Levez-vous souvent et marchez au bord de l'eau, à hauteur des genoux : fesses et cuisses d'enfer assurées à la fin des vacances.

A la campagne et à la montagne

Piscine à proximité ? Même topo que si vous étiez à la mer.

Sinon, mettez un chapeau, un tee-shirt et un short (ou un imperméable) et allez de bon matin explorer les chemins. Prenez un panier pour ramasser herbes et fleurs. Petit-déjeuner au retour.

Et quand le soir vient, que la chaleur tombe (ou que le temps s'éclaircit !!), balade pour tout le monde. A pied ou à vélo. Marchez, pédalez, c'est bon pour les cuisses. Et c'est mieux que la télé !

Buvez !

De l'eau évidemment, tout au long de la journée et aux repas. Plate, pétillante, alternez. Mais pensez aussi aux boissons maison qui vous reviennent moins cher que celles du commerce.

Du thé glacé

1 litre d'eau frémissante versée dans un pot sur 5 ou 6 sachets de thé (aromatisé ou non). Laissez infuser 5 minutes. Retirez les sachets. Versez dans un pot, ajoutez des glaçons pour refroidir et mettez au réfrigérateur. Vous pouvez le parfumer avec des branches de menthe fraîche, un morceau de gingembre, un jus de citron, etc.

Des eaux parfumées

Au choix : jus de citron (en bouteille), antésite, et tous les arômes que vous voulez. Ils existent en petites bouteilles (en vente sur le Net par les fournisseurs d'ingrédients pour la pâtisserie). Ce sont les mêmes que les industriels utilisent : quelques gouttes de fraise ou de framboise et voilà une eau à la fraise ou à la framboise !

Pour les apéritifs, préparez des cocktails non alcoolisés, tous à servir bien frais.

De la sangria

1 litre de jus de raisin rouge, le jus de 2 oranges et d'un citron, des fruits pelés et coupés en morceaux.

Du pamplemousse cerise

Du jus de pamplemousse mélangé avec un peu de jus de citron et du sirop de cerise.

De la pêche-fraise

Jus de pêche, jus de fraise, jus de citron et un peu de sucre.

De la tomate-carotte

Jus de tomate mélangé avec du jus de carotte et du jus de citron, le tout assaisonné avec du sel de céleri et du poivre.

Si la grande majorité de vos boissons sont sans alcool, rien ne vous empêche de vous faire plaisir avec un peu de rosé bien frais de temps en temps !

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Lundi 24 Juillet 2006 : 02h00
Mis à jour le Lundi 05 Août 2013 : 13h11