• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    3 avis
  • Commentaires (0)

Guide anti-moustique en dix points clés

Guide anti-moustique en dix points clés Les produits anti-moustiques ne sont pas anodins. Certains sont déconseillés chez la femme enceinte ou chez les jeunes enfants. Crème solaire et produit anti-moustique ne font pas bon ménage. En plus de savoir choisir un répulsif efficace, il est toujours intéressant de disposer de quelques informations pratiques.

Dix conseils pratiques

1) Le temps d'action d'un produit anti-moustique est un facteur très important. On peut par exemple considérer que tous les répulsifs sont efficaces, mais certains ne le sont que durant une ou deux minutes, tandis que d'autres ont une action de plus de 8 heures. Ainsi, l'efficacité d'un répulsif se juge à la durée de son action répulsive sur les moustiques.

2) Les produits anti-moustiques efficaces sont ceux qui contiennent les plus fortes concentrations des principes actifs suivants : DEET, IR3535, Icaridine, Citriodol et EDH. Les produits recommandés sont donc ceux-ci : Repel Insect®, Cinq sur cinq®, Insect Ecran®, Mosi-guard®, Mousticologne ® et Pré-butix®. La plupart d'entre eux se déclinent en plusieurs versions : crème, spray, gel, enfants, adultes, visage, main, etc. Mais pour les enfants, c'est le principe actif Citriodol qui convient.

3) Les huiles essentielles et la citronnelle sont peu efficaces contre les moustiques. Quant aux bracelets imprégnés et autres dispositifs ultrasonores, ils sont déconseillés.

4) L'application simultanée de crème solaire et d'un anti-moustique diminue considérablement l'efficacité des deux produits. La seule solution est de commencer par l'écran solaire et de le laisser pénétrer pendant une heure puis d'appliquer seulement ensuite le répulsif.

5) C'est précisément pourquoi les produits anti-moustiques contenant à la fois des protections solaires et des agents répulsifs sont déconseillés.

6) La quantité d'anti-moustiques appliquée est un critère majeur influençant l'efficacité du produit : moins on en met, plus l'efficacité est faible.

7) Ne pas pulvériser un spray anti-moustique sur le visage car les produits sont toxiques à l'inhalation. Pulvériser sur les mains puis appliquer sur le visage.

8) Quel que soit le répulsif, il faut éviter les lèvres, la bouche, les autres muqueuses et les yeux.

9) Jamais d'anti-moustique sur le corps d'un enfant de moins de 3 mois. Il faut le protéger à l'aide d'une moustiquaire.

10) Les produits à employer pour imprégner les vêtements et les moustiquaires doivent contenir les mêmes principes actifs cités ci-dessus, en version spéciale tissu.

Pour en savoir plus

« Le guide Santé voyage », Daniel Camus et Emmanuel Dutoit, Éditions Pasteur.

Article publié par Isabelle Eustache le 31/07/2006
Cet article n'a pas fait l'objet de révision depuis cette date. Il figure dans le planning de mises à jour de la rédaction.

Sources : Recommandations officielles, janvier 2006 ; " Le guide Santé voyage ", Daniel Camus et Emmanuel Dutoit, Éditions Pasteur.

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 
Publi information
Piqûres d'insectes : est ce grave ? Que faire?

Les piqûres d'insectes (abeilles, guêpes, moustiques, ou encore tiques) peuvent entrainer des maladies et des allergies. Sur e-docteur, décrivez les premiers symptômes, bénéficiez de conseils personalisés et d'une évaluation du niveau d'urgence. Cest gratuit et anonyme.


Accédez à e-docteur

en savoir plus