Grossesse : zéro cigarette protège d'une malformation

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 15 Mai 2006 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 13 Juin 2014 : 13h20
-A +A
La grossesse est une des meilleures raisons d'arrêter de fumer, et idéalement, avant de la mettre en route. L'objectif zéro tabac pendant la grossesse permet aussi de protéger le nouveau-né d'une malformation des doigts ou des orteils.

Zéro tabac pendant la grossesse

Les méfaits du tabac réservent encore bien des surprises. Durant la grossesse, il s'attaque même aux doigts et aux orteils du foetus.

Ainsi, toutes les occasions d'arrêter sont considérablement bénéfiques et la grossesse est un moment privilégié pour se lancer dans cette nouvelle aventure. P

Pendant toute la grossesse, l'objectif est celui de zéro cigarette. Et dans tous les cas, toute cigarette non fumée pendant la grossesse est bénéfique pour la mère et l'enfant à naître.

Grossesse, tabac et malformations foetales

Concernant le risque de malformations de naissance des doigts et des orteils, la plus grande étude réalisée sur le sujet apporte des données convaincantes. Près de plus de 5.000 nouveau-nés concernés par des malformations au niveau des doigts ou des orteils (doigts ou orteils collés, palmés, absents ou surnuméraires) ont été comparés à des bébés sans malformation.

La recherche d'un facteur associé aux malformations montre que le tabagisme de la mère pendant la grossesse est directement impliqué, et ce, même avec une ou deux cigarettes quotidiennes. Entre une et dix cigarettes par jour pendant la grossesse, le risque de malformations des doigts ou des orteils est multiplié par 1,3, entre 11 et 20 cigarettes par 1,4 et au-delà de 20 cigarettes par 1,8, comparativement à des femmes enceintes non fumeuses.

En bref, le risque augmente avec le nombre de cigarettes, et il existe dès une ou deux cigarettes par jour. L'objectif zéro cigarette pendant la grossesse est donc un impératif.

On peut se demander quels auraient été les résultats si on avait étudié le rôle du tabagisme passif sur ces malformations.

Si le risque s'accroît dès une cigarette quotidienne, il est fort probable que l'exposition à la fumée des autres soit au moins aussi délétère.

Il est impératif d'aider les femmes à arrêter de fumer pendant ou mieux avant leur grossesse. Les aides existent, il faut les utiliser, c'est notamment le cas des consultations spécialisées.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 15 Mai 2006 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 13 Juin 2014 : 13h20
Source : Nouvelles de l'AT (at-suisse.ch) et Man Li-Xing et coll., Plastic and Reconstructive Surgery 2006; 117: 301-308, www.plasreconsurg.com, Berne, le 21 mars 2006 ; www.stop-tabac.ch.
A lire aussi
Tabac : quels sont les risques pendant la grossesse ? Publié le 02/06/2014 - 07h58

Le tabac est particulièrement néfaste pour la santé et davantage encore pendant la grossesse, le tabagisme exposant alors à la fois la future mère et le fœtus. Arrêter de fumer est donc impératif avant et pendant toute la grossesse. Le message est très clair, mais face aux difficultés du...

Le petit fumeur ferait mieux d'arrêter aussi ! Publié le 14/11/2005 - 00h00

Vous fumez ? Non, juste deux ou trois cigarettes par jour. Aujourd'hui encore, les personnes qui fument très peu quotidiennement, sont à peine considérées comme des fumeurs. Pourtant, les risques pour la santé existent dès une à quatre cigarettes.

Les bébés des mamans fumeuses seront diabétiques Publié le 21/01/2002 - 00h00

Le lien entre l'exposition des foetus au tabac et le risque de développer un diabète une fois adulte, est confirmé : les enfants dont la mère a fumé plus de dix cigarettes par jour durant leur grossesse ont 4,5 fois plus de risque de devenir diabétique à l'âge adulte. Ces résultats doivent...

Plus d'articles