Grossesse : ménagez votre dos !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 02 Novembre 2004 : 01h00
-A +A
Les femmes enceintes ont très souvent mal au dos. Discrètes au premier trimestre, les douleurs s'intensifient au fur et à mesure que la grossesse avance. Hygiène de vie, postures correctes, bons gestes ou encore médecines douces peuvent vous aider à prévenir et soulager ces désagréments parfois intenses.

Près de la moitié des femmes enceintes souffrent de maux de dos. Pas de mystère, le poids du ventre augmente, tandis que les hormones contribuent à la distension des muscles abdominaux et au relâchement ligamentaire.

Si le bébé repose sur le ventre, c'est bien le dos qui en supporte tout le poids. Naturellement, il se cambre davantage, et plus le ventre s'arrondit, plus le centre de gravité se déplace vers l'avant, plus la tension dorsale s'intensifie. Le ventre en avant, les mains au creux des reins et le buste en arrière, tout est réuni pour accentuer la cambrure et épuiser le dos.Parallèlement, certaines hormones de la grossesse favorisent un relâchement des tissus, ce qui est nécessaire pour s'adapter aux modifications corporelles. Mais cette hyper-laxicité tend à déséquilibrer la statique et provoque des tensions articulaires et des douleurs lombaires. Enfin, à l'approche du terme, une autre hormone, la relaxine, détend progressivement les ligaments en vue de l'accouchement. C'est elle qui permet au bassin de s'ouvrir pour laisser passer le bébé.

Au final, aux alentours du 5e mois, les douleurs apparaissent et tendent naturellement à s'accentuer jusqu'à la fin de la grossesse. Elles sont plus intenses en fin de journée et le soir, favorisées par la fatigue et la station debout prolongée. Toutefois, le mal de dos n'est pas une fatalité. Il existe des solutions et des gestes simples permettant d'atténuer les douleurs, voire de les prévenir.

Ne mangez pas deux fois plus, mais deux fois mieux !

L'objectif est de ne pas prendre trop de poids. Aussi, ne mangez pas forcément plus qu'avant. En revanche, mangez mieux. Si votre alimentation est variée et équilibrée, vous limiterez votre prise de poids au strict nécessaire.

Reposez-vous

Reposez-vous le plus possible. Faites une sieste l'après-midi, si possible, et dormez suffisamment la nuit. Privilégiez la position sur le côté gauche (en foetus), qui permet de soulager la circulation sanguine et diminue les problèmes de jambes lourdes et gonflées. Evitez les stations debout prolongées.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 02 Novembre 2004 : 01h00
Source : " Prévention des douleurs de dos chez la femme enceinte, Médecine physique et de réadaptation ", Dr Rousseau ; " Conséquences potentielles de la grossesse et de l'accouchement ", 18e Journées de Gynécologie de Nice et de la Côte d'Azur, mai 2000.
A lire aussi
Mal de dos : les bonnes positions quotidiennes Publié le 19/11/2007 - 00h00

Le mal de dos est très fréquent. Près de 27% des Français et 36% des Françaises ressentent régulièrement des douleurs au dos. Le plus souvent sans gravité, il peut cependant être prévenu en maintenant une bonne condition physique générale et en réalisant des gestes adéquats dans la vie...

6e mois de grossesse Publié le 24/07/2006 - 00h00

En un mois, son poids a doublé. Le foetus pèse maintenant 1 kilo et mesure 30 cm. Ca alors, il a le hoquet ! Eh oui, vous avez l'impression qu'il fait partie de vous et en même temps vous réalisez pleinement que ce petit être, capable d'une certaine autonomie, est une personne à part entière....

Comment ménager votre dos au quotidien ? Publié le 31/07/2009 - 00h00

Les activités de la vie quotidienne impliquent systématiquement votre dos. Pour éviter de trop le solliciter ou de le malmener, pensez à adopter les bonnes positions lors de vos tâches courantes, comme au bureau, assis à table ou devant la télé, en passant l'aspirateur ou en faisant le...

Mauvaises postures Publié le 31/05/2001 - 00h00

Les mauvaises postures ne sont pas que disgracieuses, elles provoquent de la douleur, des déformations et des troubles fonctionnels. Elles se manifestent le plus souvent au cours de l'adolescence.Elles se définissent par rapport à la courbure normale de la colonne vertébrale vue de profil.Cette...

Plus d'articles