Grossesse : comment préparer les autres enfants ?

Publié par Dr Renaud Guichard, chirurgien le Mercredi 21 Avril 2004 : 02h00
Mis à jour le Lundi 07 Décembre 2015 : 17h12
-A +A

L'arrivée d'un petit frère ou d'une petite sœur va rarement de soi pour les autres enfants. Cet événement est parfois source d'angoisse surtout lorsque l'attention est captée par le futur bébé. Comment les préparer, comment être avec eux ?

C'est mon choix

Le désir d'enfant n'est pas celui des frères et sœurs, mais bien celui des parents. Quand les enfants sont petits, il ne faut pas leur demander s'ils veulent un frère ou une sœur. En revanche, il faut leur annoncer la grossesse quand elle est là (idéalement après le 3e mois), sans insister lourdement (ne pas les obliger par exemple à assister aux échographies).

Un frère ou une sœur idéal(e)

Comment l'aîné imagine-t-il le bébé à venir ? Souvent, il l'idéalise, en pensant par exemple qu'il s'agit d'un bébé du sexe opposé qui ne rentrera pas directement en concurrence. Il pensera également que le bébé va pouvoir jouer avec lui ou elle. Quelle déception à la naissance quand le nouveau-né n'est rien de tout cela ! Il faut alors expliquer que le bébé doit apprendre et progresser. L'aîné sera très content d'apporter sa pierre à l'édifice, et essayera lui-même de stimuler le bébé.

Guide: 

Publié par Dr Renaud Guichard, chirurgien le Mercredi 21 Avril 2004 : 02h00
Mis à jour le Lundi 07 Décembre 2015 : 17h12
A lire aussi
Fratrie : la place détermine-t-elle la personnalité ? Publié le 03/11/2011 - 14h01

Et si notre personnalité dépendait de notre rang de naissance ? L'idée ne date pas d'aujourd'hui, mais elle interpelle. Dans les querelles fraternelles, chacun jouerait son rôle et se façonnerait ainsi des traits de caractère bien particuliers. Chacun dans une case ? Pas si simple. Le...

Nouveau bébé... Comment rassurer l'aîné ? Publié le 15/10/2010 - 12h17

Pour un enfant, il n'est pas toujours évident de voir arriver un bébé dans le foyer. C'est un nouveau rôle qu'il faut tenir, et les angoisses sont nombreuses. Les parents doivent donc prêter attention aux émotions exprimées à cette occasion, et chercher à rassurer leur aîné.

Les enfants perturbateurs Publié le 19/11/2007 - 00h00

Dans son dernier livre, « Les Enfants perturbateurs », Danièle Brun, psychanalyste, montre comment les enfants, tous les enfants, ont besoin pour se construire de contester, de s'opposer… Fini le mythe du chérubin angélique, calme, silencieux, sans caprices, qui ne causerait jamais de souci à...

Plus d'articles