Grippe : attention aux vaccins homéopathiques !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Jeudi 22 Décembre 2016 : 14h24
Mis à jour le Jeudi 19 Janvier 2017 : 12h06

Cette année encore, alors que la campagne nationale de vaccination contre la grippe saisonnière bat son plein et que l’épidémie progresse, l’Agence nationale de sécurité du médicament (Ansm) rappelle que les « vaccins homéopathiques » contre la grippe ne doivent pas être utilisés à la place des vaccins « classique » anti-grippe.

© Istock

Ne pas recourir aux « vaccins homéopathiques » contre la grippe

Il existe des médicaments homéopathiques ayant une indication dans la prévention ou le traitement de l’état grippal. Mais en aucun cas ils ne vaccinent contre la grippe et ne représentent une alternative à la vaccination classique contre la grippe. Le terme de « vaccins homéopathiques » est abusif. Pour les personnes tentées, les utiliser à la place du vaccin anti-grippal préconisé par les autorités de santé « constitue une perte de chance, notamment chez les personnes à risque de complications, comme le précise le Conseil supérieur d’hygiène publique de France ».

Pourtant, très étonnamment, certaines de ces spécialités homéopathiques distribuées avec un nom de marque possèdent une Autorisation de mise sur le marché (AMM) avec une indication dans la prévention ou le traitement de l’état grippal. Certes, elles ne sont pas en accès libre en pharmacie, mais remboursées à 30% comme les médicaments à SMR (service médical rendu) modéré. Une situation bien française qui manque de cohérence...

PUB

Il existe trois vaccins contre la grippe saisonnière

En France, la vaccination contre la grippe repose sur l’injection d’un des trois vaccins grippaux inactivés commercialisés et pris en charge par l’Assurance maladie dans le cadre de la campagne 2016 : l’Influvac, l’Immugrip et le Vaxigrip. Cette vaccination est recommandée à toute personne souhaitant éviter de tomber malade de la grippe et rester clouer au lit plusieurs jours, à toute personne voulant protéger son entourage et à toutes les personnes vulnérables : à partir de 65 ans, personnes atteintes d’une maladie chronique, femmes enceintes.
Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Jeudi 22 Décembre 2016 : 14h24
Mis à jour le Jeudi 19 Janvier 2017 : 12h06
Source : Point d'Information du 24/11/2016, L’ANSM rappelle qu’aucun médicament homéopathique ne peut être considéré comme un vaccin contre la grippe, http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/L-ANSM-rappelle-qu-aucun-medicament-homeopathique-ne-peut-etre-considere-comme-un-vaccin-contre-la-grippe-Point-d-Information.
PUB
PUB
A lire aussi
Grippe : l'homéopathie ne remplace pas le vaccinPublié le 14/05/2018 - 14h02

Il est possible d’avoir recours à des traitements homéopathiques pour se prémunir contre la grippe. Néanmoins, selon l'Agence de sécurité du médicament, l’homéopathie, en cas de grippe, ne peut pas être considérée comme un vaccin. Focus sur l’homéopathie et la grippe.

Quels sont les vrais dangers de la grippe ?Publié le 14/01/2013 - 09h13

Fièvre, toux, douleurs musculaires...Chaque année, la grippe saisonnière cloue au lit une part non négligeable de la population.Pour les personnes âgées ou malades, la grippe représente un véritable danger.La vaccination anti-grippale reste l’arme numéro un pour s’en prémunir.

Plus d'articles