Greffe de barbe, la fin des barbes dégarnies

Publié par Jessica Xavier, journaliste beauté le Mardi 20 Décembre 2016 : 15h35
Mis à jour le Jeudi 19 Janvier 2017 : 12h24
-A +A

George Clooney, Jean Dujardin, Ben Affleck, le Prince Harry… les hommes les plus en vue sont souvent barbus. Mais que les hommes imberbes se rassurent, la greffe de barbe et de moustache leur permet de retrouver une certaine pilosité. … La barbe est à la mode. 40 % des Français portent la barbe avec une proportion plus importante chez la génération Y (55 % des 25/34 ans sont barbus) et chez les 35/49 ans (50 %). Selon un sondage IFOP, la proportion de barbus serait passée en France de 33 % à 40 % en moins de 2 ans. Pas étonnant que de plus en plus d’hommes s’intéressent à la greffe de barbe pour redessiner, combler ou recréer une barbe quasiment inexistante.

La greffe de barbe, pour qui ?

La greffe de barbe répond à différentes indications comme l’explique le Dr Plasqui, médecin esthétique et anti-âge : "Cacher une cicatrice, une pelade, redessiner ou redensifier une barbe peu fournie, clairsemée." Même si la demande est plus forte "chez les jeunes urbains entre 25 et 40 ans" tous les hommes peuvent prétendre à une greffe de barbe pour retrouver de la densité, même les hommes imberbes. "Il est tout à fait possible de recréer une zone fournie même chez un homme imberbe, assure la professionnelle. Mais dans ce cas, il faudra plusieurs séances pour garantir une bonne pose et d’une bonne tenue des greffons."

Greffe de barbe, deux techniques d’implants possibles

Comme pour une greffe capillaire ou une greffe de sourcils, pour la greffe de barbe le médecin prélève des cheveux, selon la technique FUE ou FUT, à l’arrière du crâne qu’il va réimplanter dans la barbe.

Les deux techniques diffèrent dans leur mode de prélèvement. La FUE sans cicatrice consiste à prélever un à un les cheveux. Pour la FUT, le médecin prélève une bandelette de cuir chevelu au sommet de la nuque dont il extrait les cheveux pour obtenir les greffons. "Si on utilise plus souvent la FUE que la FUT, c’est avant tout le désir du patient et son budget qui détermineront le choix de la technique" explique le Dr Plasqui.

Si la FUE est privilégiée car elle ne laisse pas de cicatrice, elle présente deux inconvénients "elle est plus chère que la FUT et elle oblige à raser la zone de prélèvement. Par ailleurs, si l’arrière du crâne a déjà peu de cheveux ou s’ils ne sont pas de très bonne qualité, la FUT pourra être privilégiée." Mais que ces messieurs se rassurent, la cicatrice causée par la FUT "est toute petite".

La greffe de barbe se déroule sous anesthésie locale au cabinet du médecin et dure entre 2 et 3h. En fonction de la technique, de la pilosité initiale et du résultat souhaité, le prix moyen d’une greffe de barbe est d’environ 2 500 €.

Publié par Jessica Xavier, journaliste beauté le Mardi 20 Décembre 2016 : 15h35
Mis à jour le Jeudi 19 Janvier 2017 : 12h24
Source : Entretien avec le Dr Marilyne Plasqui, médecin esthétique et anti-âge
http://www.ifop.fr/media/poll/3559-1-annexe_file.pdf
sondage IFOP pour O-Barbershop
A lire aussi
Je perds mes cheveux, quelles sont les solutions ? Publié le 11/03/2011 - 10h34

Il est normal de perdre jusqu’à une centaine de cheveux par jour. Au-delà, il faut en rechercher la cause, laquelle indiquera les solutions et les éventuels traitements à entreprendre. Le point sur les causes de la perte de cheveux et un petit tour d’horizon des alternatives...

Dermopigmentation : l'essor du maquillage permanent Publié le 29/10/2007 - 00h00

Le tatouage réalisé à des fins médicales est appelé dermographie (« écrire sur la peau »), dermopigmentation, ou encore maquillage permanent, terme plus connu du grand public. La dermographie médicale est une technique à visée esthétique, simple, actuellement bien codifiée et en plein...

Plus d'articles