La grande leçon de vie de Bernard Giraudeau

Publié par Dr Philippe Presles le Vendredi 30 Juillet 2010 : 02h00
Mis à jour le Lundi 02 Août 2010 : 02h00
-A +A
Bernard Giraudeau, acteur, écrivain, metteur en scène, marin, et surtout homme très estimé pour sa grande valeur, nous a quittés après une lutte de près de 10 années contre un cancer du rein. Sa bataille fut édifiante sur tous les plans. En nous emmenant dans son difficile parcours, il nous apprend à vivre, rien de moins.

Bernard Giraudeau aimait la vie, mais " avec beaucoup de fureur et un enthousiasme fiévreux "

Ce n'est pas qu'il brûlait la vie par les deux bouts. C'est tout simplement que, comme bon nombre d'entre nous, il ne se posait jamais pour considérer les choses tranquillement. Du coup, quand le diagnostic du cancer du rein l'a touché en 2001, il a eu le sentiment d'être " dispersé ", de ne plus savoir qui il était vraiment. Il a voulu malgré tout continuer au même rythme, et c'est sa rechute qui l'a vraiment poussé à la réflexion.

Ce qui a été remarquable avec Bernard Giraudeau, c'est son ouverture à lui-même et aux autres. Une histoire exceptionnelle qui pourrait s'intituler " Le bel acteur et le cancer " à la façon d'Hemingway. Une histoire qui l'a amené à changer sa façon de vivre, de manger, de faire du sport, mais aussi de se penser lui-même. " Maintenant, je me sens rassemblé, disait-il, toutes les pièces du puzzle sont là. " La découverte des oeuvres de Jon Kabat-Zinn et de la vie en pleine conscience furent une véritable révélation pour lui. C'est cette pratique quotidienne et exigeante qui lui a permis de profiter davantage de chaque moment et des autres. Qui lui a permis d'arrêter de penser que " derrière une colline il y en a toujours une autre à chercher. "

Vivre pleinement au présent n'est pas simple et demande un vrai entraînement

Les travaux de Bernard Mazoyer (Directeur du groupe d'imagerie neuro-fonctionnelle de l'université de Caen), nous apprennent qu'au repos notre esprit passe les quatre cinquièmes de son temps à vivre dans ses souvenirs ou à se projeter dans l'avenir*... Autrement dit, le présent, le simple présent n'est pas si naturel que cela pour nos esprits prompts à s'évader dans le passé ou le futur. Pourtant, c'est en vivant pleinement les moments du présent que nous sommes les plus heureux, que nous sommes le plus à nous-mêmes et aux autres. Bernard Giraudeau l'avait bien compris et il avait transformé sa vie dans ce sens.

Cette expérience, Bernard Giraudeau a voulu la partager avec les autres. C'est dans ce but qu'il a collaboré au site www.la-maison-du-cancer.com pour apporter toutes sortes de conseils aux malades, les aider à accepter la maladie sans se résigner, à écouter, à garder un esprit critique.

Et il nous laisse à tous, malades et bien portants, un très beau livre composé de textes de Jon Kabat-Zinn et un CD, dans lequel il nous emmène de sa belle voix vivre de belles expériences de méditation : Méditer** aux éditions Arènes. A emmener partout pour se " rassembler " nous aussi et vivre mieux notre propre vie.

* Pour la Science - n°393 - juillet 2010

** Jon Kabat-Zinn et Bernard Giraudeau, Méditer + 1 CD. Arènes éditions.

Publié par Dr Philippe Presles le Vendredi 30 Juillet 2010 : 02h00
Mis à jour le Lundi 02 Août 2010 : 02h00
Source : Interview mars 2010.
A lire aussi
La méditation au travail, efficace contre le stress ! Publié le 07/09/2009 - 00h00

Vous êtes stressé ? Votre patron, vos collègues ou vos tâches professionnelles sont pour vous une source de stress ? Passez à l'action et accordez-vous une vingtaine de minutes par jour pour méditer sur le lieu même de votre travail.

Méditation Pleine Conscience, le bonheur est dans le présent Publié le 02/03/2016 - 13h40

La méditation Pleine Conscience n’est pas une pratique de relaxation ou une méthode antistress. C’est une technique qui apprend à être dans le réel de l’instant, un antidote à la "pollution attentionnelle" croissante à laquelle nous sommes soumis. C’est aussi un moyen de prendre soin...

Plus d'articles