schtroumpf
Portrait de cgelitti

Bonjour,

Mon pére agé de 67 ans boit depuis toujours. Il est très peu bavard lorsque il s'agit de sa santé.(aime bien faire des secret).

Jusqu'a présent il n'avait jamais eu de soucis de santé et se portait a merveille.

j'ai constaté depuis quelques temps qu'il avait , par moment, un gonflement du coude (comme une poche d'eau rougeatre). Ca apparait et disparait .

Il m'a annoncé hier soir qu'il avait la cyrose.sans precision(et oui il aime faire des secrets) il doit aller debut avril verifier si il a des varices au foie. il doit egalement se faire verifier le fond de l'oeil.

Il a perdu beaucoup de poid depuis 1 an (environ 15kg) et depuis quelques mois il les a repris.

Je precise qu'il est sujet au diabete depuis 1 an et controle son taux au quatidien

Aux vues de ce que je vous annonce , est-ce que quelqu'un est en mesure de me dire a quel stade de la maldie il pourrait se trouver sachant qu'il me dit ce qu'il veux et minime toujours.

Je regarde internet et ne comprends rien aux termes medicaux employés.

Je m'inquiéte beaucoup pour lui, il vit seul et je suis son unique famille.Il est bavard comme une pie sauf pour sa santé certainement pour ne pas m'inquieter.

Un avis SVP

Merci beaucoup

Yves

miket
Portrait de cgelitti

ma femme boit aussi depuis plus de vingt ans mais c'est derniers mois c'est encore pire tout les alcool fort y passe et cela va faire trois semaines a suivre ivre tout les soirs et deja trois fois hospitalise je ne crois plus en sa guerison et prevois le divorce car entre les mensonges les insultes et les tromperies cela deviens insupportable et quand aux analyses toujours rien je ne comprend plus rien et ne sait plus quoi faire pour l aider j ai essaiyer la police le samu les pompiers le conseiller conjugale et personne ne peut rien faire je suis desespere

jeanie
Portrait de cgelitti

bonsoir  es ce qu elle accepte de se faire desintoqueciqué cela serais bien nécessaire c;est la seule solution pour elle et vous tout est possible il suffis de le vouloir beaucoup de personnes y sonts parvenus pourquoi pas votre epouse il ne faut pas desesperé aller courage tenez moi au courant a bientot je vous embrasse

schtroumpf
Portrait de cgelitti

Bonjour,

je ne sais paqs si mon témoignage apportera de l'eau au moulin.

Mais il sera sincère,bien que pourvu de beaucoup d'incertitudes.

La première règle à retenir est que l'un n'est pas l'autre.

Il y a 2ans, j'ai passé une échographie, car je me plaignais parfois de douleurs ventrales, le diagnostic s'est révélé négatif au sujet de mon ventre, car je n'avais rien de particulier, par contre, le médecin a découvert une hypertension de la veine porte et et une lègère grosseur d'un coté du foie.

Donc diagnostic d'une cyrrhose débutante.

Comme je suis atteint d'une BPCO,(assisté la nuit par bipap+oxygène) je ne puis prendre de béta bloquant, donc aucun médicament prescrit.

J'ai refusé de faire les examens fibroscopiques, je suis trop douillet, et comme de plus je suis un grand fumeur, ma gorge est trop sensible pour ce genre d'exam.

J'ai bu de l'alcool depuis l'âge de 12ans, je n'ai presque jamais vomi et ai rarement pris des cuites, bien qu'ingurgitant des sacrés doses.

Depuis 2 ou 3 ans, je souffrais d'exophtalmie (oeil qui sort de l'orbite par gonflement exagéré), ou inversement crampe de l'oeil (oeil qui se rétracte et disparait dans l'orbite).

Après tous les traitements possibles, saignées entre autres, rien n'y faisait.

A l'annonce de ma cyrrhose débutante, il y a 2 ans, je me suis arrété de boire....durant 6 mois, sec à l'eau, si c'est à l'eau c'est pas sec....

Mon exophtalmie a disparu, mon psiorasis des ongles a disparu et celui des coudes et genoux se sont nettement améiorés voir même resque disparu, mon sang s'est fluidifié et la sensation de fatigue a disparu, au point de passer mon temps à bricoler et à amménager et rénover ma maison.

6/7 mois plus tad, j'ai rebu un peu, puis un peu à la fois, je m'aperçois que je rebois, beaucoup moins qu'avant, mais les embuscades... et généralement, c'est rare que l'on ne boit qu'un verre  :

Mon psiorasis revient un peu, mes yeux clignotent et la fatigue revient.

 

Je ne suis pas violent de nature et l'alcool ne m'a jamais incité à la violence, sauf en cas de raison professionnelle.

C'est idiot ce que je vais dire, mais pourtant, je conduis plus vite quand je suis à jeun.

Aujourd'hui je m'interroge et je me pose des questions.

De part mon métier, j'ai vu beaucoup de gens et de collègues mourir  avec la cyrrhose, cependant, je ne suis toujours pas convaincu que l'abstinence totale  ou sevrage de l'alcool soit une solution.

Une personne atteinte de cyrrhose en buvant avec beaucoup de modération peut vivre longtemps sans complication.

Seul l'excès tue, que ce soit pour la cyrrhose ou autre maladie.

Je suis peut être mal placé pour conseiller, cependant je conseillerais de ne pas diaboliser la cyrrhose qui n'est d'ailleurs pas due uniquement à l'excès d'alcool, elle peut etre due aussi à l'excès d'eau.

N'est pas ascète qui veut et le sevrage total n'est peut être pas la solution miracle.

L'entourage d'une personne atteinte d'une cyrrhose, si elle en souffre peut aider à canaliser le cyrrhosé à se contrôler, mais pas se substituer à son problème.

sesame
Portrait de cgelitti

je suis helas pas en mesure de vous soulager pour votre il est malade et ne veut pas en parler,j ai egalement le meme probleme avec le pere de mes enfants ils se detruisent sans se rendre compte et fait vivre un enfer a sa proche famille!!courage a vous

zou62
Portrait de cgelitti

bonjour, j ai ma mère qui est dans la meme situation que votre père, idem pas très bavarde elle a été decteter il y a 2 ans (sa cyrose) elle est rester 1 mois a l hopital est s 'en ai suivie par presque 6 mois de vie sans gout dormer bcp manger tres peu etc.. c vrai qu on nous informe pas vraiment sur cette maladie a par savoir que c irréversible et ne plus boire d alcool du tout. elle est de nouveau rentrer a l hopital gonflement de l abdomen donc on attend les resultats

A t il pris conscience de sa maladie, est ce qu il boit encore ?

voila je peu pas vraiment vous eclairer a part vous dire se que j ai lu sur internet comme vs j imagine mais juste vous montrer que vs n etes pas seul et vs souhaite bon courage

jesse
Portrait de cgelitti

Moi j'ai mon papa il y 6 ans dans quelques jours, ma annonce qu'il rentrait a l'hopital, il buvait depuis de nombreuses années mais moi je n'etais q'une enfant alors je ne comprenait pas tout !

Il etait tres malade mais ne parlais pas beaucoup non plus ! Et cela depuis un moment.

L'alcoolisme n'est pas une maladie rare et touche beaucoup de personne et brise des familles entiere. Mais je suis sur que vous le savais tous, mais je veut parle en connaissance de cause.

Depuis des mois il ne mangait plus mais buvait toujour, il vomissait beaucoup et a perdu beaucoup de poid en tres peut de temps. 

A l'hopital il mon dit qu'il allait lui nettoyer le foie et qu'après sa tout irais mieux. Sauf que 2 jours après on m'anonce qu'enfaite cela etait une cirrhose du foie, mais toujour en me disant que cela n'etait pas grave et qu'il allait s'en sortir et ne resterait pas lontemps a l'hopital.(que de beau discours) Donc à 14ans tu y crois,il lui on changait de service et continuait à me dire que tout irais bien j'etais la seul famille aupres de lui.(mes parent divorcé) Il est rentré le 22 decembre et il est decede le 22 janvier.

Ce que je peut dire c'est que c'est une maladie qui peut metre du temps a se magnifeste mais qui peut emporte une personne tres vite au (ciel) . 

Je pense que vous avais lu beaucoup d'article sur cette maladie, a savoir aucun medicament ne peut arrete cette maladie mais faire en sorte que la personne arrete de boire serait la premiere chose que je ferais, faire tout pour cela et ensuite etre la pour eux, le soutien est tres important je pense.

Dans les pires des cas, quand 75% du foie est ateint on peut pense a une greffe mais vu que c'est une maladie que la personne a provoque il ne sera ni prioritaire, ni faite si le patient ne montre pas l'envie darrete completement de boire une goutte d'alcool.

L'option de la greffe je ne la connaissais pas, car a l'hopital on m'avais dit que sa n'hesistais pas .  

Surtout ne laissé pas tombé votre famille meme quand cela peut etre dure, une personne qui boit a generalement un probleme au plus profond d'elle meme. Il faut tout essayer c'est mon avis, apres tous le monde est libre de ses propre choix. 

merci et courage a vous tous. Je peut comprendre la douleur d'un proche atteint par cette maladie.

Sujet vérouillé