Caroube
Portrait de cgelitti
Je viens de faire deux prises de sang à un mois d'intervalle.

La première vers la mi-avril donnait une glycémie à jeun de 1.08, la deuxième fin mai donnait une glycémie à jeun de 1,18.

Que dois je faire

Caroube
Portrait de cgelitti
Bonjour Vandenbroucke,

Tout d'abord quelques questions simples:
- Avez-vous un surpoids?
- Avez-vous des antécédents familiaux (que ce soit du côté paternel ou maternel) de diabète 2 ou 1?
- Avez-vous reçu le vaccin hépatite B (même si cela remonte à longtemps) et avez -vous reçu une vaccination 1 an?

Concrètement, ce qu'on peut de toute façon dire pour répondre à votre question de départ:


Plusieurs choses à faire:

- la prochaine fois que vous faites un dosage , veillez à ce que soit impérativement demandé, en plus de la glycémie à jeûn classique le dosage de l'hémoglobyne glycosylée aussi appelée hémoglobile glyquée (sur la feuille d'analyse médicale c'est noté comme HbA1C), ce paramètre est bien plus fiable car c'est une sorte de moyenne des glycémies JOURNALIERES pendant les 3 mois qui ont précédé le prélèvement. Cette HbA1C doit idéalement se situer entre 3 et 6%, au delà il y a un risque à terme pour différentes structures comme les vaisseaux, les reins, la rétine, les nerfs, etc
D'où que c'est le marqueur de base pour évaluer et réévaluer les traitements des diabétiques.
Sans HbA1C hors norme, le traitement est peu probable car le risque n'est pas bien établi alors.
Une ou 2 glycémies ponctuelles limites avec une HbA1C normale c'est bien mieux que des glycémies à jeûn acceptables mais une HbA1C anormale!!!

- Veillez aussi à ce que, lors du prochain bilan sanguin soit dosée l'insulinémie à jeûn cad le taux d'insuline (= hormones régulatrice de la glycémie qui elle est le taux de sucre alors que l'insulinémie est un taux d'hormone), cela peut être intéressant et compléter le profil d'analyse pour aiguiller éventuellement vers un phénomène latent ou avéré de diabète soit de type 1 (insulinémie basse voire trop basse) soit de type 2 (insulinémie moyenne ou carrément trop haute car devenue inefficace d'où que la résistance insulinique, le propre du diabète de type 2, se marque aussi par une glycémie excessive)

- Il peut être fort intéressant que soit aussi vérifié vos taux de cortisol ET ACTH sanguins car ces hormones ont un effet hyperglycémiant notoire et en excès (chronique ou non , du au stress du prélèvement ou non), cela peut expliquer parfois ce type de glycémie limite.

- Ne perdez pas de temps avec l'inutile épreuve antiphysiologique qu'est celle dite du triangle cad l'épreuve d'hyperglycémie provoquée par voie orale (HGPO) qui consiste à faire boire une solution sacrément sucrée et à analyser l'évolution de la glycémie en conséquence. Cela ne reflète pas les conditions de prise alimentaires classiques et bien qu'encore prescrit par plusieurs médecins, c'est examen n'est plus du tout indispensable pour l'établissement ou l'exclusion d'un diabète, qu'il soit de type 1 ou 2.

- Ce que vous pouvez faire, dès à présent, c'est adopter le régime des indices glycémiques ou régime IG (une tonne d'ouvrages existent là-dessus dans le commerce) car ce régime est utile que l'on souhaite faire attention à sa glycémie ou que l'on soit déjà diabétique. Il se base sur l'"épargne" , la rigeur des doses d'insuline productible par le pancréas en privilégiant les aliments qui ne font s'élever la glycémie sanguine que lentement, les aliments provoquant des pics insuliniques étant un frein, surtout en excès à l'équilibre glycémique.
Vous apprendrez alors rapidement les aliments à IG bas, ceux à IG moyen, ceux à IG haut, comment les IG peuvent varier (cuisson, prise concommitante de graisses, de fibres, etc etc)et vous apprendrez aussi que ce qui est un sucre lent peut avoir un IG élevé (exemple: pain blanc) et des sucres dits rapides peuvent avoir un IG faible donc à privilégier : la plupart des fruits ex la pomme.

- En parallèle de ce régime IG, vous pouvez sans risque prendre 1 comprimé de chrome par jour, le matin au petit déjeuner pendant 2 mois au moins ainsi que 2 microcomprimés d'oligoélements de type oligostim (dispo en pharmacie) de zinc-nickel-cobalt, une association d'oligos favorables à l'équilibre glycémique par jour loin des repas, à laisser fondre sous la langue.

A la fin de votre cure de 2 mois, tout en ayant suivi le régime IG de façon rigoureuse, refaites donc une prise de sang avec dosage:
-de la glycémie à jeûn
-insulinémie à jeûn
- HEMOGLOBINE GLYCOSYLEE (HbA1C)
- si possible dosages cortisol sanguin (matin) et ACTH


Les épreuves orale d'hyperglycémie provoquée et le test urinaire (glycosurie) n'ont pas de valeur diagnostique, la glycosurie ne se positivant que bien au dela des 1g 40 de glycémie et l'HGPO ne révélant pas le fonctionnement quotidien du métabolisme glucidique.

Voilà, n'hésitez pas à revenir ici pour nous donner des nouvelles de vos prochains résultats après ces quelques mesures d'intérêt!

Bien cordialement

Caroube
Portrait de cgelitti
Rebonjour, pour ce qui est de la supplémentation en chrome, vous trouverez différentes marques en vente en pharmacie. C'est donc 1 comprimé par jour au petit déj ou parfois, selon les marques, 15 minutes avant le repas principal.

Le but du chrôme est qu'il entre dans la composition du facteur de tolérance au glucose (GTF) et ainsi il contribue activement au maintien d'une glycémie équilibrée. L'association oligo Zn-Ni-Co agit de façon complémentaire.

Ne juste pas prendre les 2 en même temps.

Voilà, bien à vous
Sujet vérouillé