pierre-79
Portrait de cgelitti
Bonjour à tous,

j'ai eu il y a quelques mois un traumatisme sonore qui m'a laissé quelques séquelles aux deux oreilles, et depuis, commençant à avoir un vécu des petits problèmes d'audition qui en ont découlé, je me pose quelques questions subsidiaires.

Je suis très anxieux de nature. Et j'ai l'impression que mon audition baisse légèrement dans les moments de stress, mais aussi de forte chaleur.

Ce n'est peut-être qu'une impression, mais je souhaiterais savoir si d'autres personnes auraient eu le même ressenti.

Par ailleurs, je souhaterais savoir de manière plus générale s'il y a des facteurs ordinaires qui peuvent faire varier l'audition de manière réversible (alimentation, climat, émotions, médicaments, etc.).

Enfin, je souhaiterais savoir si des personnes auraient des astuces pour réduire les problèmes de compréhension des paroles des interlocuteurs (sérénité, concentration, lister des mots généralement non compris, faire des hypothèses sur ce qui a été dit, ...), hors appareillage.

Merci d'avance pour vos réponses

Pierre

Sasan
Portrait de cgelitti
Bjr! J'ai un soucis similaire au tien. (voir sifflement désagréable; si la patience de lire...). Je dois, juste prendre des médicaments (anti-douleurs) pendant qqs jours et avoir de la patience !!! Tout en évitant les "gros bruits" dans un premier tps! Le tympan a été agressé par une nuissance sonore !   Bien à vous! Sasan
Maritchou13
Portrait de cgelitti
Bonjour Pierre.
Pour ma part, l'origine de mes troubles auditifs n'est pas la même, et moi je suis déjà appareillée des deux côtés (à 46 ans) en plus de ma cécité totale de naissance.Donc, je ne pourrrai répondre qu'à une partie des problèmes soulevés.
A titre personnel, j'ai remarqué qu'en période de stress plus intense ou de forte douleur par ailleurs, l'audition avait tendance à baisser encore plus. Généralement, la période de stress terminée, ce mauvais effet finit par disparaître, mais pas toujours... Par contre, toujours à titre personnel, j'ai remarqué que les traitements antibiotiques ne sont jamais bons pour mon audition ; mais là, le point positif si on peut dire, c'est que quelques jours après l'arrêt du traitement, mon état auditif redevient comme il était au début du traitement. Certains anti-inflammatoires ont aussi contribué à aggraver ma perte auditive, mais cela les médecins n'ont jamais voulu le reconnaître.
Quant aux stratégies pour contourner un peu les problèmes auditifs, dur dur... Pour les personnes qui voient, peut-être que dans un premier temps essayer de lire sur les lèvres peut aider, à condition d'expliquer aux gens de bien articuler et face à vous. Pour ma part, je ne peux pas recourir à ce procédé puisque privée de vue. Alors, quand mon déficit auditif n'était qu'une petite ou grosse gêne, j'essayais de deviner la phrase entière à partir des mots compris pour tenter d'après le contexte ce qui pouvait m'avoir échappé ; pas toujours aussi simple que ça en a l'air... Une autre solution, face à des interlocuteurs qu'on connaît, est de leur demander de parler moins vite. Mais ça nemarche pas forcément avec tout le monde... Quant au téléphone, si vous avez une recette je suis preneuse tout de suite ! Voilà, hélas, je n'ai pas assez de points communs avec vos propres troubles ni peut-être le recul nécessaire pour vous aider davantage. Il faudrait peut-être quand même consulter un spécialiste, voir si vous pouvez encore tenter au moins de freiner la perte auditive... Bon courage !
Cordialement à tous,
Maritchou13.
pierre-79
Portrait de cgelitti
Bonjour, et merci pour vos réponses. Je crois que le jeu de la devinette reste une des seules solutions dans mon cas pour comprendre ce qu'on me dit. En fait, je crois que ça résout un bon tiers des cas d'incompréhensions.
Sinon, j'ai encore discuté des solutions avec un audioprothésiste, mais il m'a expliqué que l'appareillage discret n'était pas possible pour moi (cf. conduit auditif trop petit) et qu'il s'adressait aux personnes ayant une atteinte plus sérieuse que la mienne (apparemment, au dessus de -35 dB sur les principales fréquences, les gens préfèrent ne rien mettre plutôt que d'avoir quelque chose qui bouche l'oreille, même si ce quelque chose amplifie le son...)
Merci encore
Pierre
Sujet vérouillé