man
Portrait de cgelitti
Bonjour,

Voilà une question que je me pose depuis très longtemps. Moi même je bois assez souvent, mais mon problème c'est que je ne sais pas m'arrêter. Je vais boire parfois une fois en semaine mais c'est surtout le vendredi et le samedi.

En fait, dés que je commence je ne sais pas m'arréter. Mon ami me dit toujours que je suis terrible car dès que j'attaque un premier verre il faut que je finisse la bouteille (par exemple du vin blanc en apéro style kir) après il me faut du vin (une demi bouteille voir entière) et du rhum en digestif etc...

Bref, ma question est : vous,les "non alcoolique" comment faites vous pour ne boire qu'un verre ou deux et vous arrêter ? Quel mot magique ou quelle "alerte" vous fait dire "stop c'est bon" ?

Je précise à nouveau que je ne bois "que" une ou deux fois par semaine.

Par contre, si j'ai pris une "cuite" la veille le lendemain c'est impossible pour moi de re-boire (à cause de la gueule de bois).

jiip67
Portrait de cgelitti
je suis "alcoolique" abstinent depuis plus de 10 ans.J'ai bien dit alcoolique..car cette pieuvre est toujours présente et il faut en être conscient.brièvement comment j'en suis sorti:
- les alcooliques anonymes: d'un trés grand secours mais principalement en reconnaissant que j'avais besoin d'une aide, d'un suivi médical,d'ou séjour volontaire et libre en structure hospitalière.
- le retour au domicile: le plus dur...mais gratifiant qd au compte les jours sans alccol!!!mais avec des litres d'eau, une occupation physique et intelectuelle de chaque instant et quelqu'un a qui téléphoner, une personne qui a connu ce passage et qui répondra aux angoisses de manière objective. l'alcolisme "EST UNE MALaDIE" et tout malade a le droit de demander des soins , de l'aide!!!!!et petit a petit, le besoin,le manque s'estompent...mais abstinence totale et à vie.
l'alcool est un ennemi trop fort...mieux vaut le fuir que l'affronter. si tu bois pour te déshiniber ton manque d'assurance ou autre timidité, il existe des méthodes plus douces (théatre, commédie,... associations)
voilà, c'est trés court..mais on y arrive...l'alcolisme n'est pas une fatalité..
courage
jp
jp
Portrait de cgelitti
ca fait 6 jour, maintenant mais j'avais passé pratiquement 1 an sans boire et repris seulement 4 mois et je revenais au meme dose qu'avant donc c'ette fois ci je pense que ce sera la bonne et le fait que j'avais passé 8 mois sans rien du tout il y a peu de temps m'aide je commence a ne plus tremblé mais je suis encore depressif mais je sens que la peche vas revenir je me sentais mieux ce matin. Par contre pour le cannabis mais je parle de la plante donc de l'herbe elle ne me parais pas trop dangereuse bien que je n'en consomme pas mais j'en avais consommé et en garde de bon souvenir, mais je ne parle pas de barette de H qui sont vendu ds la rue.
anne-sophie
Portrait de cgelitti
fanfan ,

b'soir

"appelez moi on peut parler avec le messager wanadoo
je suis pratiquement toujour en ligne
l'alcol c'est une maladie, mais il n"y a pas de médicament pour nous soulager je pense que seule l'envie de parler peut nous reunire "

il parait que les alccoliques sont des malades des emotions?
tu dis "on peut en discuter via msn? "
o.k mais on fait komen pour avoir ton adresse msn ???
merci si tu me reponds....
troll
Portrait de cgelitti
Merci pour toutes vos réponses même si certaines sont très brut... mais au moins ça calme.
Pour répondre à la personne qui me demande si je conduits en ayant bu, je répondrais que ça m'est arrivé mais que désormais ça ne m'arrive plus. Peut être que les campagnes de prévention m'ont fait prendre conscience de certaines choses. En plus j'habite Paris et je me déplace soit en métro ou en taxi.
Deville
Portrait de cgelitti
D'abord il faut savoir si tu es alcoolique. C'est trés simple, tu te prives pendant 5 jours de tout alcool, je dis bien de tout alcool. Puis au bout du 6 émé jour, si tu as besoin de boire un alcool quelconque et bien tu es une alcoolique.
OPTION ZERO, il n'y a pas d'autre reméde
Consulte rapidement un médecin spécialiste pour t'aider, discutes on avec tes proches, famille, amis, pour qu'ils comprennent qu'il ne faut pas qu'ils t'incite à boire mais au contraire qu'ils te fassent remarquer que tu BOIS
courage
pascal
Portrait de cgelitti
Hé bien c'est bien simple t'es alcoolique il ne faut boire du tout!!!
steph
Portrait de cgelitti
pour etre franche avec toi je pense que tu ne dois plus boire moi c etait pareil avec la clope donc j ia du arreter de fumer chaque paquet entamer devait être terminer le soir meme. C est difficle mais il faut arreter il y a des gens comme nous qui n'avont pas de limite!!!
Christian
Portrait de cgelitti
La dépression c'est terrible. Mais pour la vaincre, il vaut mieux être bien armé ; et l'alcool, comme arme, c'est vraiment pas génial ; au contraire, j'ai connu des gens dont je me suis demandé s'ils étaient devenus dépressifs à cause de l'alcool, ou si c'est la dépression qui en a fait des alcooliques.
Pour ma part, l'alcool, j'ai déjà donné. J'ai arrêté à l'âge de 17 ans et je vais en avoir 50.
Mais quand je dis "arrêté", c'est vraiment arrêté. Ca veut dire pas une seule goutte, d'aucune sorte. Si quelqu'un veut se débarrasser de l'alcool mais que dans un coin de sa tête il se dit que quand il ira mieux il pourra se permettre un petit verre de temps en temps, il compromet gravement ses chances de réussite. Le jour où il retombera, il se vengera de toutes ses périodes d'abstinences et il ira encore plus loin qu'avant.
Certains médecins disent "un verre de bon vin ça ne peut pas faire de mal". Mais savez-vous que la plupart des médecins qui sortent de nos facultés n'ont quasiment aucune formation en alcoologie ?
Alors je le dis tout net : l'alcool n'apporte rien de bon donc je m'en abstiens totalement, et je sais ce que je rate, croyez-moi, mais je sais aussi le bonheur que j'ai de vivre totalement libre de ne pas boire, même un petit verre, pour respecter des soi-disant convenances.
Donc, si un jour j'ai des soucis, ce qui m'arrive fréquemment, je ne risque pas de rencontrer sur mon chemin ces faux consolateurs de néant (alcool et tabac), car je les en ai écartés depuis fort longtemps et je m'en porte très bien.
Saviez-vous que si votre enfant ne bois jamais d'alcool et ne fume jamais, il ne deviendra jamais toxicomane (cannabis, LSD, héroïne, opium, morphine, crack, cristal ou jaban etc...) Ce sont des choix que l'on fait quand on est jeune ; moi je l'ai fait à 17 ans; cela ne m'a jamais empêché de vivre en société.
Nadège
Portrait de cgelitti
moi je ne bois auccun verre d'alcooln car je trouve un gout amer;sinon quoi te dire ne pas boire de verre d'acool même si lk'on insiste boit du jus d'orange car ton foi se souviendra de se verre d'alcool. tu peux avoir n'importe quel problème, dans ton organisme et du à l'alcool: mal aux intestins, mal de ventre, mal de tête, ou encore problème de coeur. on peut trouvé parfois aussi du diabète. un conseil soigne toi auprés d'un radiéstésiste ou si tu ne peut pas prend un médicament qui te néttoie le corp et qui arrêtera tes envie de boire c 'est dégueulasse certe au gout mais pour en guérir il faut passé par là. Demande en pharmacie de l'élixir du Suédois: c'est digestif et un dépuratif il te permettra de néttoyé tout ton système digestif et ton foi par la même occasion. Cela
jp
Portrait de cgelitti
tout a fait d'accord pour l'alcool et le tabac et aussi la mari janne mais ds une moindres proportion. Les danger de l'alcool et du tabac moi j'ai 42 ans on nous en a pas parlé quand j'avais 16 ans. Maintenant c'est facile il nous dise fumer tue et je suis completement a cros deux paquets par jour et je consomme depuis 24 ans alors arretter du jour au lendemain c'est plus facile a dire qu'a faire.

Pages

Sujet vérouillé