FUSIDATE DE SODIUM PIERRE FABRE 2 %, pommade

-A +A

Vous consultez la fiche FUSIDATE DE SODIUM PIERRE FABRE 2 %, pommade sous la présentation suivante : <span class="field field--name-title field--type-string field--label-hidden">FUSIDATE DE SODIUM PIERRE FABRE 2 %, pommade, tube de 15 g</span>

Classe thérapeutique : Dermatologie Antibactériens locaux Antibactériens non associés Acide fusidique

Principes actifs : Fusidate de sodium

Catégorie de médicaments : Médicament de ville

Laboratoire titulaire : FABRE PIERRE DERMATO

Laboratoire exploitant : FABRE PIERRE DERMATO

Remboursement : 30 %

Produit dopant : Non

Produit stupéfiant : Non

Contre-indication de conduite : Pas de contre indications

Excipients : Cétylique alcool Graisse de laine Vaseline Paraffine

Générique de : SODIUM (FUSIDATE DE)

Famille de médicaments : Dermatologie

Prix : 1.62 €

Indications thérapeutiques

Infections de la peau dues à staphylocoque et streptocoque:

·         impétigos et dermatoses impétiginisées:

o        en traitement local uniquement dans les formes localisées à petit nombre de lésions.

o        en traitement local d'appoint en association à une antibiothérapie générale adaptée dans les formes les plus étendues;

·         désinfection des gîtes microbiens cutanéo-muqueux, chez les porteurs sains de staphylocoques, et après staphylococcie, notamment furonculose.

Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.

Applications locales avec ou sans pansement, une ou deux fois par jour après nettoyage de la surface infectée. Eviter l'application en couche épaisse. Limiter le traitement à une semaine, à titre indicatif.

Ne pas utiliser sur les lésions suintantes macérées, ni dans les plis, ni sur les ulcères de jambes.

·         Allergies à l'antibiotique ou à l'un des constituants de l'excipient.

·         Infections mammaires (voir rubrique Grossesse et allaitement.).

Sans objet.

Mise en garde spéciales

La résorption et le passage systémique de l'antibiotique ne sont pas à écarter en cas de lésions épidermiques étendues et en cas d'ulcères de jambes.

La sensibilisation par voie cutanée peut compromettre l'utilisation ultérieure par voie générale du même antibiotique (voir rubrique Effets indésirables).

Précautions d'emploi

Cette forme pharmaceutique n'est pas apte à être appliquée sur l'oeil ni sur la face interne des paupières.

La durée du traitement doit être limitée car l'antibiotique utilisé par voie locale peut sélectionner des germes résistants et favoriser une surinfection à germes résistants à l'antibiotique.

Possibilité d'eczéma allergique de contact. Les lésions d'eczéma peuvent disséminer à distance des zones traitées.

Possibilité de sélection de souches résistantes à l'antibiotique utilisé localement, préjudiciable à l'utilisation orale (ultérieure) du même antibiotique. Néanmoins, le plus souvent, les souches résistantes in vivo redeviennent sensibles après un court temps de latence.

En fonction de l'absorption percutanée du produit, il faudra veiller à ne pas traiter trop longtemps ni sur de trop grandes surfaces, en particulier chez le nourrisson (pour cause de fonction hépatique immature), car on ne peut totalement exclure la possibilité d'effets indésirables au niveau hépatique.

Mis à jour le 22/01/2017 - 05h31 Source : Banque Claude Bernard
PUB