Blog : " Le blog de Paule "

Le fromage analogue

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le 21/11/2011 - 09h48
-A +A

Le fromage analogue, ça vous dit quelque chose ? Moi, j'avoue que ça m'avait échappé.

Ce n'est pas un nouveau fromage, non. Ca ressemble au fromage, ça a le goût du fromage et c'est un scandale alimentaire.

Et vous en consommez à l'insu de votre plein gré dans nombre de pizzas, lasagnes, cheeseburgers et autres plats industriels où il y a soi-disant du fromage genre gouda, mozzarella, emmental et autres fromages à pâte dure.

Il existe deux versions de fromage analogue inventées par Cargill, un fabricant américain de produits pour l'industrie agro-alimentaires implanté dans 63 pays.

L'un est une pâte composée de 15 % de protéines laitières, d'huile de palme et d'exhausteurs de goût qui existe depuis 2007.

L'autre appelé "Lygomme™ACH Optimum," destiné au marché européen et datant de 2009, est composé de trois amidons, d'un galactomannane (E 410, 412, 417), d'un carraghénane (E 407), tous deux gélifiants, et d'arômes. Quoi de plus appétissant ?

Et, tenez-vous bien, il a fait partie des trois nominés aux Food Ingredients Excellence Awards 2009, catégorie "Innovation de l’année pour la Laiterie".

S'il ne l'est pas pour les consommateurs qui sont bernés, ce Lygomme est optimum pour les industriels car il coûte 60 % de moins que l'autre fromage analogue (et beaucoup moins qu'un vrai fromage) : ils se sont rués dessus depuis la flambée du prix du lait.  

En plus, Cargill se glorifie cyniquement d'avoir inventé un truc bon pour la santé car son Lygomme ne contient pas de graisses saturées, ni de lactose et convient aussi bien à l'alimentation halal que kasher. C'est vraiment pousser le bouchon de la morgue financière très loin.

Vous croyez manger du fromage (donc des protéines et du calcium) avec votre pizza, vos lasagnes, votre cheeseburger et en fait vous absorbez une infâme pâte qui ne vous apporte rien de bon pour votre santé.

La Commission Européenne a autorisé l'emploi de ce fromage analogue à condition que les ingrédients qui le composent soient indiqués sur l'étiquette. Mais qui va regarder ces minuscules caractères ? Qui va comprendre que le galactomannane et le carraghénane, c'est le fromage ?

Voilà une bonne raison de plus pour faire vos pizzas vous-même, les recettes ne manquent pas sur e-sante

Paule

Billet publié par Paule Neyrat, Diététicienne le 21/11/2011 - 09h48
Ce billet fait partie du blog : Le blog de Paule
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
cetextra

Pour précision, un produit analogue ne peut pas s'appeler fromage mais préparation alimentaire, vos commentaires sur les qualités nutritionnelles de ce produit sont par contre bien réelle,.mais il faut savoir que les industriels sont poussés en permanence par la grande distribution pour avoir des prix bas, toujours plus bas,donc de qualité toujours plus basse!
Mangez donc du fromage et du vrai !! il est impossible de tricher sur la fabrication du fromage car la matière première essentielle est le lait.

alinC

L'article de Mme Neyrat est un pétard mouillé. Cargill n'a jamais désigné cela comme fromage. De surcroît, je vous invite à vous renseigner sur Wikipédia pour vous apercevoir qu'il ne s'agit ni d'un scandale alimentaire ni d'un scandale sanitaire. Ces produits sont des compléments de texture et de gélification d'origine végétale, très répandus dans l'alimentation industrielle, non caloriques, N'en déplaise à Mme Nayrat ils ne peuvent remplacer le fromage, ni être des "analogues". Cette diététicienne serait-elle en manque de clientèle ou d'inspiration ?

lotom12

...n'empêche que ce genre de produit correspond à la politique de l'industrie alimentaire qui cherche qu'à gagner de l'argent... rentabiliser !!! Avec l'information en lettres presque invisibles sur le produit - c'est cette politique il faut dénoncer. Hélas, la grande masse des consommateurs est une proie facile.
Vous, vous mangez "des compléments de texture" et cette alimentation industrielle plutôt dég ?
Heureusement il y a des voix qui s'élèvent contre ces procédés malsains - même avec des termes peut-être un peu extrêmes - mais loins de l'hypocrisie des industriels et leur publicitaires.

MR.le.matheu

Merci pour cet article.
Sans remettre en cause le fond de l'article, qui tristement en me surprend pas, je pense qu'il y a une erreur dans le chiffre de le coût de ce fromage car vous dites qu'il coute "200 % de moins qu'un vrai fromage".
Si article coute par exemple 10€, 200% de moins que cet article c'est 10 - (10 * (200/100)) = 10 - 20 = -10€
Bref ça voudrait dire que le prix de ce fromage analogue serait négatif...
Peut être vouliez vous dire que le vrai fromage coûte 200% plus cher que le fromage analoge, c'est à dire 3 fois plus cher ?

adminsante

Bonjour MR.le.matheu,

Nous vous remercions pour votre commentaire très juste et nous avons par conséquent modifié l'article en conséquence.

Très cordialement

Le modérateur

PUB
A lire aussi
Et si vous choisissiez les "bons" fromages ? Mis à jour le 27/04/2012 - 11h27

La France est le pays des fromages . Il y en a entre 350 et 400, fermiers ou artisanaux, reflets de leur terroir. Et puis il y a toute une série de fromages industriels , ceux vendus dans les grandes surfaces, au goût uniforme mais qui parfois revend...

Votre ado creuse-t-il sa tombe avec ses dents ? Mis à jour le 20/05/2015 - 14h49

En cette période de préparation du bac (et d’autres examens), l’alimentation des ados se trouve au premier plan des préoccupations maternelles. Mais en fait, c’est tout au long de ces années d’adolescence que les conflits alimentaires sont présents....

Dans votre assiette : le camembert Mis à jour le 22/10/2002 - 02h00

Tous les fromagers vous diront que l'automne est la bonne saison du camembert. Même si on le trouve toute l'année. Ce fromage particulièrement symbolique a été mis à mal par l'industrie agroalimentaire. Heureusement, il en existe encore de très bons...

Dans votre assiette : un Brie Mis à jour le 27/11/2002 - 01h00

Il existe trois fromages qui portent le nom de Brie. Tous sont au mieux de leur forme pendant l'automne. Bien qu'il semble gras, le Brie contient de 25 à 27% de lipides ce qui, pour un fromage est très raisonnable.

Plus d'articles