Freestyle Libre : le nouveau lecteur de glycémie qui emballe patients et médecins

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 20 Octobre 2014 : 10h57
Mis à jour le Mercredi 19 Novembre 2014 : 12h00

Freestyle Libre est le nouveau lecteur de glycémie proposé par le laboratoire Abbott.

Il s’agit d’une véritable révolution car les lancettes utilisées pour les prélèvements de sang au bout des doigts sont remplacées par un capteur qui se place sur la peau pour deux semaines, un peu comme un patch. Finies les piqûres au bout des doigts. Finies les manipulations de sang, car le lecteur scanne les données du capteur à travers des vêtements. Finis les doutes sur l’interprétation des données, car chaque lecture donne la tendance glycémique à la hausse ou à la baisse.

Finies enfin les hypothèses sur les variations quotidiennes de la glycémie, car le capteur mesure la glycémie en continu et le lecteur propose un schéma du profil glycémique sur 24 heures (avec 90 journées de stockage).

Freestyle Libre : 4 mesures révolutionnaires pour les diabétiques !

  • Ne plus se piquer le bout des doigts

    Le prélèvement est assuré par un capteur qui est mis en place sur la peau pour deux semaines. Celui-ci, de la taille d’une pièce de 2 euros, n’est pas plus gênant qu’un patch, un filament indolore étant placé sous la peau lors de la pose pour mesurer la glycémie dans le liquide interstitiel. L’appareil calcule automatiquement l’équivalence entre cette mesure et la glycémie sanguine.

  • Ne plus manipuler de sang

    Il suffit de passer le lecteur de glycémie Freestyle Libre à proximité du capteur, la transmission d’informations se faisant à travers les vêtements.

  • Une mesure instantanée à tout moment

    Le lecteur nous donne non seulement le niveau de la glycémie, mais aussi sa tendance à la hausse ou à la baisse. Il est en effet très précieux de savoir à ce moment-là comment va évoluer la glycémie à court terme, tout simplement pour savoir comment s’adapter à la situation.

  • Une mesure en continu sur 8 heures et un profil glycémique sur 24 heures

    Autrement dit, avec quelques enregistrements par jour à travers ses vêtements, à savoir trois scans tout simplement, on peut disposer d’une mesure continue de la glycémie sur toute la journée. Cette mesure continue est présentée par le lecteur sous la forme d’un graphique ou AGP (pour Ambulatory Glucose Profile).

Gérard Raymond, patient atteint de diabète de type 1, et secrétaire général de l’AFD (Association Française des Diabétiques) a fait partie des premiers testeurs du nouveau dispositif Freestyle Libre. Il considère qu’une page est tournée avec ce nouveau dispositif, car « la surveillance par piqûre implique tout un processus qu’il faut répéter plusieurs fois par jour. C’est un acte invasif et intrusif qui peut être douloureux malgré les progrès… Avant chaque repas ou au cours de la journée, il faut ouvrir son lecteur, sortir une bandelette, s’isoler, se piquer, attendre le résultat… La répétition de l’acte est gênante et aucun patient ne plaidera contre un accès simplifié et plus facile à son taux de glycémie ». Autrement dit, il a été convaincu et, au cours de la conférence de presse, nous avons pu le voir effectuer plusieurs mesures de sa glycémie, en public et en continuant à parler, simplement en scannant discrètement ses données avec le lecteur à travers sa veste. L’affichage du résultat était instantané et cela était manifestement un simple jeu. Cette simplicité est véritablement révolutionnaire.

Le coût global est de 120 euros par mois, le lecteur étant amorti sur plusieurs années. Ce coût est à comparer avec celui des consommables des autres lecteurs, lancettes et antiseptiques, qui est de l’ordre de 100 euros par mois, pour les 6 mesures recommandées par jour. La différence n’est donc que de 20 euros par mois (sauf que le dispositif classique est remboursé par la Sécurité sociale, tandis que Freestyle Libre ne l'est pas).

Cela restera cher pour nombre de diabétiques. Mais selon le Pr Hélène Hanaire, Chef de pôle métabolique et cardio-vasculaire (diabétologie, nutrition et métabolisme) du CHU de Toulouse Rangueil, on ne peut que souhaiter une prise en charge rapide de ce système par la Sécurité sociale, au moins dans un premier temps, pour les diabétiques de type 1 ou 2, qui doivent se faire plusieurs injections par jour d’insuline.

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 20 Octobre 2014 : 10h57
Mis à jour le Mercredi 19 Novembre 2014 : 12h00
Source : Communiqué de presse des laboratoires Abbott, 23 septembre 2014. www.freestylelibre.fr.
A lire aussi
Mesure de glycémie sans piqûres : c’est pour demain !Publié le 16/06/2014 - 20h09

Dès l’automne 2014, Abbott Diabetes Care proposera un capteur de glycémie sans étalonnage (Libre Flash Glucose Monitoring) capable d’indiquer en continu le taux de sucre dans le sang.Ce capteur se présente sous la forme d’un patch cutané que l’on porte en permanence pendant 14 jours.Les...

Plus d'articles