Les Français : ces voyageurs sans-soucis

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 09 Janvier 2009 : 01h00
Mis à jour le Lundi 12 Janvier 2009 : 01h00
-A +A
Les Francais sont des millions à voyager dans le monde chaque année. Se protègent-ils lorsqu'ils se rendent dans des zones à risques (paludisme, hépatite A, dengue...) ? Sont-ils à jour dans leurs vaccins ? Selon une enquête TNS/Sofres, les comportements sont très largement à améliorer. Un conseil, si vous aussi vous projetez un tel voyage, le jour même où vous réservez votre billet, prenez aussi rendez-vous chez votre médecin !

Le comportement des voyageurs doit s'améliorer...

Selon cette enquête TNS/Sofres auprès de voyageurs dans les zones à risques :

30% n'emportent pas de médicaments.

61% n'ont pas suivi de traitement pour se protéger, avant ou pendant leur voyage.

30% ne consultent pas leur médecin avant le départ.

71% ne prennent pas de protection spécifique vis-à-vis de l'hépatite A.

54% ne prennent pas de protection spécifique contre le paludisme.

27% ne sont pas à jour dans leurs vaccins.

50% n'emportent pas leur carnet de santé.

33% ne prennent pas leur carte de groupe sanguin.

Pourtant, 15% ont été malades pendant leur séjour ou reviennent porteurs d'une maladie et risquent de contaminer leur entourage…

Avant un voyage dans une zone à risques, il est impératif de :

1) Se renseigner sur les maladies présentes dans le pays de destination.

2) Prendre rendez-vous chez son médecin suffisamment longtemps à l'avance pour avoir le temps de se faire vacciner correctement (plusieurs doses à intervalle sont parfois nécessaires), suivre certains traitements, réunir les médicaments nécessaires et constituer sa trousse à pharmacie de voyage, faire un éventuel bilan de santé, etc.

Idéalement, prenez rendez-vous avec votre médecin dès que vous avez réservé votre billet, n'attendez pas !

Prévoyez également une visite chez le dentiste et vérifiez votre assurance médicale et votre assurance rapatriement.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 09 Janvier 2009 : 01h00
Mis à jour le Lundi 12 Janvier 2009 : 01h00
Source : Dossier de presse GSK, 16 décembre 2008.
A lire aussi
Plus d'articles