Galux
Portrait de cgelitti

Bonjour,

Voilà maintenant des années que je recherche désespérément la réponse à mon problème.

Lorsque que j'avais environ 5 ans, en descendant de mon lit j'ai ressenti une importante douleur au niveau du coeur (est-ce vraiment lui ?) m'empêchant l'utilisation complète de mes poumons (expiration et inspiration total impossible) sur une durée d'environ 20 seconde (ce qui me semble long à l'âge de 5 ans...).

J'ai aujourd'hui presque 18 ans et ce problème persiste. J'ai rencontré plusieurs médecins, dont certain m'a indiqué un cardiologue et un autre (mon médecin traitant actuel) me dit un jour qu'il s'agit d'un refus gastrique et un autre jour que c'est le coeur qui palpite à des moments. Le cardiologue que j'ai cité m'avait seulement fait un ECG afin de déterminé une anomalie quelconque à l'âge de 7 ans, rien...

J'ai également procédé à des analyses de sang et tout étaient correct, voir parfait.

Cette douleur persiste encore aujourd'hui à des moments d'effort ou non sur des durées variants de 2 à 60 secondes, me provoquant donc une difficulté respiratoire.

Ce que je cherche toujours aujourd'hui, c'est dans un premier temps savoir d'où provient cette douleur et comment est-elle provoquée ?

En espérant que vous puissiez m'aider, je vous remercie d'avance pour votre réponse.

Asticot80
Portrait de cgelitti

Bonjour ! Il se trouve que j'ai le meme problème que toi ! J'ai 16 ans et j'ai fréquemment des douleurs au niveau du cœur. Lorsque j'ai mal au coeur, je ne peux faire le moindre geste, sous peine d'amplifier la douleur ! j'a été voir plusieurs médecins, et ils m'ont dit que je n'avais rien, d'autres m'ont dit que j´avais un petit souffle au cœur lié à l'adolescence. Puis j'ai été voir un cardiologue, et ce dernier n'a absolument rien trouvé d'anormal !

Galux
Portrait de cgelitti

Bonjour,

 

J'ai récement été opérer (3 kystes pilonidal, rien à voir avec notre problème), il a donc fallu que je rencontre Chirurgien et Anesthésiste.

J'ai été dans l'obligation de signaler cette douleur. Lorsque j'ai vu l'Anesthésiste, je lui ais bien entendu parlé de cette douleur. Il a écouté mon coeur, mes voies respiratoirs ainsi que les sortie des différentes artères, sans détecter le moindre problème.

Il a donc supposé qu'il s'agissait d'une douleur intercostale, située au même niveau que le coeur. Etant donné que je lui ais dit que j'avais déjà rencontré plusieurs médecins généralistes et spécialistes et que ces derniers n'ont rien trouvés, il en a donc déduit qu'une douleur intercostale correspondait à mon problème.

Il m'a donc expliqué ce qu'était une douleur intercostale :

Il s'agit d'un nerf qui tient mal en place et par conséquent, a tendance à bouger et à se bloquer entre deux côtes (d'où le nom "intercostale"). Et comme certaines côtes sont "flexible" il est donc normal que ce nerf se bloque.

Il m'a dit que c'était possible de retirer cette douleur, mais qu'une opération, aux ampleurs qu'elles sont, ne valait pas la peine de se faire.

Cependant, depuis mon opération que j'ai cité au tout début, cette douleur est beaucoup plus fréquente...

 

Voilà à priori la réponse au problème que je recherche depuis une quinzaine d'année.

Afin que tu puisse vérifier qu'il s'agisse bien de ce problème (et je pense que c'est le cas, comme aucuns médecin n'a détecté de problème), lorsque que la douleur surgit, prends ton poul, s'il est anormal, le problème peut effectivement provenir du coeur. La deuxième chose à faire, est de d'étirer le maximum possible ta cage tauracique, afin de retirer le nerf coincé entre deux côtes.

 

Voilà, je viens de te parler de mon cas, j'espère que ça aura répondu à ton problème.

 

Bon journée. :)

Sujet vérouillé