Fontanelle et croûtes de lait

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 31 Décembre 2003 : 01h00
-A +A
On désigne par fontanelle cette petite partie molle qui se trouve au sommet du crâne du nouveau-né. A cet endroit, les os ne sont encore soudés afin de permettre au cerveau de se développer encore. Saviez-vous, qu'en fait, il existe deux types de fontanelle ?

Les fontanelles correspondent à un espace membraneux compris entre les os du crâne que l'on rencontre uniquement chez les nourrissons. En effet, les os du crâne du nourrisson ne sont pas soudés comme chez l'adulte. Les fontanelles situées sur la ligne médiane du crâne, à la jonction de différents os permettent la croissance du cerveau qui est très importante durant les deux premières années. Elles s'ossifient lorsque le développement cérébral prend fin.

Il existe deux types de fontanelles

L'une est antérieure, dite également grande fontanelle : facilement palpable, elle mesure entre 2 et 3 centimètres et a la forme d'un losange. Elle se ferme entre huit mois et deux ans. L'autre est postérieure : de forme triangulaire, elle mesure environ 0,5 centimètre de large et se ferme vers l'âge de deux ans.

Ces zones sont-elles fragiles ?

Beaucoup moins qu'on ne le pense. Certes, ces zones sont élastiques et souples. On les voit d'ailleurs se tendre quand le bébé crie. Mais, même si elles ne sont pas protégées par les os du crâne, elles sont recouvertes par le cuir chevelu. Elles ne sont donc pas d'une fragilité excessive et résistent à une pression dite « normale », c'est-à-dire qu'elles supportent parfaitement le passage de la brosse à cheveux ou le lavage du cuir chevelu.Cette fragilité apparente ne doit pas faire hésiter les parents à shampooiner les cheveux de leur bébé, au risque de voir apparaître des « croûtes de lait ». En effet, le crâne des nourrissons produit des sécrétions graisseuses qui peuvent former à terme de petites croûtes. C'est pourquoi il faut laver la tête de bébé chaque jour.

Guide: 

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 31 Décembre 2003 : 01h00
A lire aussi
La chute des cheveux : méfiez-vous des traitements " miracles " ! Publié le 04/05/2001 - 00h00

Chez l'homme comme chez la femme, la chute des cheveux est souvent mal vécue. Elle peut constituer une réaction à une agression de nature diverse (médicament, problème thyroïdien, stress, carence en fer, etc.), mais il s'agit le plus souvent d'une alopécie androgénétique, liée à l'âge et...

Comment venir à bout d’une chute de cheveux ? Publié le 06/01/2014 - 08h14

Chez l’homme comme chez la femme, la perte de cheveux est souvent très mal vécue. En effet, la chevelure est un attribut esthétique, dont la disparition est assimilée au vieillissement.Comment pose-t-on le diagnostic de l’alopécie et quelles sont les solutions ?Le point avec le Dr...

Cheveux et pellicules : une inflammation du cuir chevelu Publié le 08/09/2008 - 00h00

Pellicules et démangeaisons du cuir chevelu sont fréquentes. A quoi sont dues les pellicules, quels sont les facteurs favorisants l'apparition des pellicules et comment s'en débarrasser. Petit tour d'horizon sur cette affection du cuir chevelu et ses traitements.

Greffe de barbe, la fin des barbes dégarnies Publié le 20/12/2016 - 14h35

George Clooney, Jean Dujardin, Ben Affleck, le Prince Harry… les hommes les plus en vue sont souvent barbus. Mais que les hommes imberbes se rassurent, la greffe de barbe et de moustache leur permet de retrouver une certaine pilosité. … La barbe est à la mode. 40 % des Français portent la...

Plus d'articles