holylola
Portrait de cgelitti
Voilà, il y a un sujet dont on ne parle jamais je trouve quand on parle de stérilité, c'est que tous les couples ne parviennent pas à résister à cette épreuve.

Ma stérilité a été diagnostiquée il y a trois ans (endométriose stade 4) et après trois opérations et trois FIV : mon couple vient d'imploser, il n'a pas tenu le choc face aux échecs !

Mon mari m'a trompée et j'ai découvert qu'il allait sur des sites de rencontre sur internet depuis deux ans !

Il me reproche le fait que les traitements ont tué le désir dans notre couple.

Mesdames, je vous pose la question : est-il possible de maintenir le désir dans un couple quand on est sous traitements hormonaux quasiment en permanence et que notre corps est traité par la medecine comme un objet dysfonctionnant et un simple réceptacle à ovocytes ! Quand on est obligée de se montrer nue à des dizaines de personnes tous les quatre matins ?

Nous avions finalement entamé une procédure d'adoption, mais mon mari finalement ne veut pas renoncer à un enfant biologique : il ne m'aime plus assez pour cela dit-il !!!!!!

Comme vous l'imaginez je suis complètement désemparée et j'aimerais beaucoup que vous me fassiez part de la façon dont votre couple fait face à ces épreuves.

Lola

holylola
Portrait de cgelitti
Bonjour Cécile,

Merci beaucoup de m'avoir fait part de ton expérience et pour tes encouragements.
J'espère que pour vous la situation s'arrangera rapidement.

Cordialement

Lola
cecile
Portrait de cgelitti
bonjour Lola,
je suis desolée de ce tu dois endurer. vivre le desir d'enfant et la sterilité est dejà un epreuve tres dure.

Pour notre part, je dirais que les difficultés nous ont encore rapprochées. Dans notre couple, le probleme vient de mon mari. jamais je ne lui ai reproché quoi que ce soit. et jamais je n'envisagerai de le quitter pour ne pas renoncer à l'enfant biologique. Je le veut comme pere de mes enfants et je veux finir ma vie avec lui et ça c'est sur.
il peut arriver d'autres difficultés dans la vie. Santé, accidents, chomage, .... on ne peut pas quitter quelqu'un a chaque fois qu'on a un mur a franchir.
Nous aussi, nous commencons a penser don de sperme et adoption. Et puis tant pis pour la grossesse. Ce n'est pas une finalité en soi.
Pour parler du coté sexualité. C'est vrai que tous ces examens n'ont rien arrangés. Au debut, c'etait l'a... sur commande à la bonne periode. ça casse bien le glamour, puis les resultats d'examen ou on a plus envie de rien, puis les fiv ou le corps et la tete sont douloureux. C'est vrai qu'on a eu des moments ou la sexualité etait mise de coté et remplacée par de la tendresse. On en a toujours parlé ouvertement. Et ce sujet ne nous a jamais obsedé. On se retrouve pour faire des calins quand on est mieux dans notre tete et on est content, c'est tout.

Je vois beaucoup de couples exploser autour de moi apres l'arrivée des enfants parce que ça change les habitudes...

Voila, pour reprendre les propos de mon mari, on decouvre la vraie personnalité des gens lorsqu'ils sont sous stress et à leur façon de surmonter les problemes.

Voila, je suis sure que tu en trouveras un qui te voudra comme mere de ses enfants avec ton lot de problemes et tu fonderas ta famille du bout du monde.
Tu le merites beaucoup.
Je ne sais pas si j'ai bien tourné mon message et j'imagine ta situation douloureuse. N'hesites pas revenir en discuter.
bon courage, bises, Cecile
Sujet vérouillé