Fini la sourde oreille

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 10 Mars 2004 : 01h00
Mis à jour le Mercredi 27 Octobre 2010 : 16h06
-A +A

En France, la déficience auditive risque d'être l'un des prochains grands problèmes de santé dans les années à venir. Manque d'informations, frein psychologique, tabou, résignation ou simple négligence, les causes de ce désintérêt sont nombreuses. Chacun se préoccupe de sa vue mais peu de son audition… Le 11 mars, la Journée nationale de l'audition sera l'occasion d'en parler et de comprendre.

En France, les problèmes de surdité et de mal-audition semblent toujours être un tabou, contrairement à d'autres pays comme les Etats-Unis ou le Danemark. En effet, dans l'inconscient collectif, la déficience auditive semble être considérée comme une infirmité ou pire, un signe de vieillesse.

  • Les troubles de l'audition touchent près de 5 millions de Français (dont 3 millions ont plus de 55 ans (1)).
  • La moitié des Français n'ont jamais fait contrôler leur audition.
  • Seulement 15% des malentendants portent une prothèse auditive.

Le vieillissement

La presbyacousie est une baisse de l'audition due à l'âge, aussi fréquente que la presbytie (baisse de la vue). La presbyacousie apparaît habituellement dix ans après cette dernière, aux environs de 55-60 ans. Ce phénomène naturel doit être dédramatisé et ne plus être considéré comme une fatalité. Il existe en effet des solutions pour corriger la presbyacousie, aussi performantes que discrètes.

Le bruit

Si les troubles auditifs touchent majoritairement les plus de 55 ans, il faut savoir qu'environ 10% des moins de 18 ans (2) souffrent d'une perte auditive plus ou moins importante, due en grande partie à l'écoute de musique forte et donc aux excès de décibels : discothèques, concerts, baladeurs A cela s'ajoute les nuisances urbaines dans les grandes villes, qui exposent nombre de personnes à des niveaux de bruit trop élevés (supérieurs à 65 décibels), essentiellement générés pas l'automobile et les transports.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 10 Mars 2004 : 01h00
Mis à jour le Mercredi 27 Octobre 2010 : 16h06
A lire aussi
Audition : la vôtre aussi peut être améliorée Publié le 18/10/2005 - 00h00

Plus de 4 millions de Français, dont 2 millions ont moins de 55 ans, présentent des troubles auditifs. Or la surdité ou une mauvaise audition reste un sujet tabou dans notre pays, voire une fatalité. Ainsi, très peu font contrôler leur audition et très peu sont appareillés. Aujourd'hui, les...

L'audition : un sens trop négligé Publié le 12/03/2007 - 00h00

La journée nationale de l'audition du 15 mars prochain rappelle que l'ouïe est un sens tout aussi précieux que la vue. Pourtant peu de Français font contrôler leur audition et très peu sont appareillés. Est-ce par manque d'information ? Qui consulter ? Comment se déroulent les tests ?...

Baisse de l'audition : faites un bilan sans tarder ! Publié le 05/06/2001 - 00h00

La presbyacousie est une baisse progressive de l'audition qui survient chez les personnes de plus de 50 ans. Elle est liée au vieillissement normal de l'appareil auditif et peut entraîner une gêne importante dans le bruit ainsi que des difficultés à suivre les conversations. Elle nécessite un...

Plus d'articles