Ce billet fait partie du blog "Le blog de Paule Neyrat".

Des filets de poissons gonflés à l’eau ?

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Lundi 23 Mai 2016 : 22h20
Mis à jour le Mardi 24 Mai 2016 : 10h32
-A +A

Et oui, ça existe et c’est évidemment une fraude.

Soyez vigilants quand vous achetez des filets de poissons surgelés : ils peuvent être gonflés à l’eau et au sel. 

Le scandale a éclaté il y a quelques années, vite étouffé par l’industrie. Il concernait surtout les filets de panga, un poisson d’élevage venu du Viêt-Nam, mais aussi ceux de colin et de cabillaud qui sont très consommés.

Les filets de poissons étaient, avant leur surgélation, gonflés d’eau soit par injection, soit par immersion. A cette eau était ajouté du sel ou d’autres conservateurs, souvent d’ailleurs interdits.

Les industriels ont alors décidé de faire le ménage en mettant au point un outil de détection, appelé Fraud’filets. Il indique les taux normaux de protéines et d’eau du poisson frais qui servent de base de comparaison. Ensuite, on prend les mêmes mesures quand le poisson est décongelé. Quand il y a plus d’eau, c’est que le filet de poisson a été gonflé. Et, pour un même poids, il y a forcément moins de protéines.

Un progrès a quand même était fait… si ‘on peut dire.

L’ajout d’eau n’est pas vraiment interdit mais il doit être mentionné sur l’étiquette. Donc regardez-la bien avant d’acheter un filet de poisson surgelé.

Mais, selon la DGCCRF (Direction des Fraudes) et le Syndicat national du commerce extérieur des produits surgelés, les fraudes persistent encore, certes à moins grande échelle.

Ce qui veut dire qu’il y a encore des filets de panga, de colin et de cabillaud qui sont gonflés d’eau sans que cela soit indiqué sur l’étiquette.

Si, quand vous le décongelez, vous observez qu’il y a beaucoup de jus autour de votre filet de poisson, il y a de grandes chances pour qu’il est été gonflé !

Vous n’avez plus qu’à boycotter la marque !

Mais le mieux, c’est quand même d’acheter des filets de poisson frais et de les congeler vous-même..

Paule

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Lundi 23 Mai 2016 : 22h20
Mis à jour le Mardi 24 Mai 2016 : 10h32
Ce billet fait partie du blog : Le blog de Paule Neyrat
A lire aussi
Poisson Publié le 10/07/2001 - 00h00

De mer ou d'eau douce, le poisson jouit, à juste titre, d'une excellente réputation diététique, régulièrement confirmée par des études scientifiques.

Qu’y a-t-il vraiment dans le surimi ? Publié le 17/10/2013 - 00h04

1,5 millions de tonnes de surimi environ sont produites chaque année ! Et, après le Japon, nous sommes les plus gros consommateurs de ces petits bâtonnets que l’on croit être uniquement du poisson.

Poissons surgelés Publié le 27/08/2001 - 00h00

Présents dans tous les magasins, les poissons surgelés sont un excellent moyen de consommer du poisson lorsque le frais est absent. Ils sont d'un emploi pratique, reviennent moins cher, se consomment facilement, surtout lorsqu'ils sont dépourvus d'arêtes, ce qui est le plus souvent le cas.

Eglefin, haddock Publié le 11/08/2006 - 00h00

L'églefin (ou aiglefin car le nom de ce poisson s'écrit de deux façons) devient du haddock quand il est fumé. Au XVIème siècle, ce poisson s'appelait "aigrefin", devenu ensuite aiglefin et églefin. En anglais, l'églefin se nomme haddock, même quand il n'est pas fumé.

Plus d'articles