Caroube
Portrait de cgelitti
De + en + souvent le bain est dénigré, et même déconseillé :

VRAI en ce qui concerne le bain tiède : le bain devrait être à peine moins chaud que la température de la peau : 1° 1/2 de moins que la fièvre rectale. Alors il n'entraine pas de choc et, si l'enfant le supporte bien le bain "prolongé", (sans ajout d'eau froide!) la température de l'eau baisse doucement, celle de la peau avec, celle de l'enfant aussi.

VRAI en ce qui concerne le bain seul : c'est un peu comme si vous rentrez dans une maison dont le chauffage s'est déréglé : si vous ouvrez la fenêtre la température va baisser vite, trop vite en ce moment... mais très vite le thermostat du chauffage va faire repartir celui-ci, qui va s'emballer... si vous fermez alors la fenêtre la température, après avoir baissé trop vite va remonter encore plus vite et plus haut !! En fait vous allez re-régler le thermostat... et, pour être plus vite à l'aise, entrouvrir la fenêtre !!

Le bain est déconseillé parceque trop de parents ont donné un bain tiède et sans médicament anti-fièvre préalable, ce qui a entrainé trop souvent des complications par baisse trop brutale de la fièvre, voire remontée encore plus rapide et plus haute.

Alors pourquoi pas le bain, avec les restrictions ci-dessus : d'abord un médicament pour faire baisser le réglage du "thermostat" interne de votre enfant, puis un bain "chaud" pour l'aider à être plus vite "bien dans sa maladie" = avec une fièvre à 38 - 38°5, bonne pour l'aider à stimuler ses défenses !

Donc OUI pour le bain, mais OUI pour une bonne vigilance

Caroube
Portrait de cgelitti
Faire baisser la fièvre à tout prix n'est PAS le bon choix car son rôle antiinfectieux est éminnement positif. A ce sujet, la seule vigilance à avoir est de veiller à ce qu'elle ne dépasse pas les 39° C (surtout chez les enfants de moins de 6 ans) et d'être attentif aussi à la façon dont la fièvre s'accentue en raison de la possibilité de convulsions fébriles.
Le pic de fréquence se situe à ce sujet à 2 ans d'âge avec un risque amoindri si pas nul au-delà des 6 ans.

Le recours d'emblée aux antipyrétiques n'est PAS une bonne chose. Il convient de dire aussi qu'il ne faut absolument PAS donner de l'aspirine aux moins de 18 ans car cela peut être susceptible chez eux de donner ce qu'on appelle un syndrôme de Reye (atteinte hépato-cérebelleuse)
Sujet vérouillé