Falco11
Portrait de cgelitti
bonjour a tous,je vais vous raconter mon histoire qui remonte au début 2007,ou je ressentais des palpitations, 3000 en 24 heures(extrasystoles)a répétition conduisant a mettre en évidence une fibrillation auriculaire paroxystique,de nombreux médicaments ont été essayes propranolol,metoprolol,flecaine,rythmodan sotalol,flecaine et l amiodarone mais sans succès .Devant cette fibrillation mon cardio qui c est entretenu avec un autre cardio de paris mon conseille de faire une ablation par radiofrequence visant a déconnecter les quatre veines pulmonaires , que l on ma fait au moi de septembre 2007 au centre cardiologique du nort a Paris (dure de l intervention entre 5 et 6 heures) aucune cicatrice il passe par la veine jugulaire droite et la veine fémorale droite maintenant je vais mieux aucun medicament encore quelques extrasystoles mais minime,je ne regrette pas l intervention car je me sent beaucoup mieux,voila mon histoire pour les personnes qui on le même problème et qui savent plus quoi faire merci.
Eliane
Portrait de cgelitti
Christophe merci de ta réponse.Je fais de la FA mais je prends préviscan pour la fluidité du sang.Je prends également flécaine 200 mais on ne peut pas prendre de bétabloquant avec ce médicament à 200.
Aujourd'hui j'ai eu une crise chez le médecin généraliste qui m'a fait un EC et montrait bien la soufrance de mon coeur.Il m'a donné du magnesium pour essayer.Il parait que qulques fois çà fait du bien.
Si çà ne marche pas je vais revoir mon Cardiologue et là je pense qu'il va me diriger sur un centre spécialisé à Tours
robin1
Portrait de cgelitti

bjs la flecaine a des effets secondaires desagreable  je ne pouvais plus surporte avez vous eu du previscan??

christophe
Portrait de cgelitti
bonjour,Eliane pour te repondre les extra systolles c est moin grave q une fibrillation auriculaire paroxystique car elle peut provoquer un caillot de sang,des extrasystolles on peut vivre avec toute la vie si elles sont pas genante sinon essaye plutot les beta bloquants ,moi mon generaliste ma dit qu il savait plus quoi faire comme mon cardio paris c est le top. Voila Eliane
Sylvie
Portrait de cgelitti
Oui effectivement, le magnésium fait bcp de bien.
J ai vu un rythmologue et il a arreté la flécaine 200.
depuis la prise quotidienne de magnésium, mes extrasystoles ont pratiquement disparues et je n'ai plus fait d ACFA.
noa1
Portrait de cgelitti

Bonjour

J'ai subi une ablation en avril 2013, pendant 6 mois tout allait bien, on a supprimé la cordarone mais conservé l'anticoagulant::::et rebelote l'arythmie recommence,fatigue, angoisse, stress

Ne vous inquietez pas,70% de réussite à ce qu'il paraît,,s'il le faut j'y retourne car cela s'est super bien passé pur moi ! et vous?

amitiés

Eliane
Portrait de cgelitti
Bonjour,
Le 30 sept j'ai été hospitalisée à Tours pendant 3 jours pendant lesquels on m'a fait plein d'examens et donné un nouveau traitement : cardensiel et cipralan.
Voilà maintenant 1 semaine que je prends ce traitement et çà à l'air de plutôt bien se passer.
Le matin au réveil je sens quelques petits trucs, difficile à expliquer, comme si le coeur voulait se mettre à battre plus vite et que quelque chose l'en empêchait.
J'espère que çà va continuer comme çà sinon ce sera le retour à Tours pour ablation
Falco11
Portrait de cgelitti

Bonjour, Damien, je viens de prednre connaissance de votre message et je suis désolé si je viens à vous rapeller cet opération que vous avez peut être oubliée mais j'ai une question à vous poser. Moi même, opéré d'une fibrillation auriculaire par radio fréquence la semaine dernière, combien de jours après avez vous encore ressenti les crises de F.A? Merci pour votre réponse

David

christophe
Portrait de cgelitti
[QUOTE=christophe] [QUOTE=Sylvie] Salut Christophe,
Je prends également de la flécaine 200 LB, suite à une ACFA (arythmie complète avec fibrillation auriculaire). J'ai encore de tps a autre des ES. Surtout en période de stress. Est ce que chez toi c'était constant ? sans raison apparente? C'est pr ça qu'ils t'ont proposél'opération?
Je trouve que la Flécaine est un médicament qui peut présenter des inconvénients...
Supportes tu bien ce medicaments?
Merci[/QUOTE] [/QUOTE]
Salut Sylvie moi je prends de la flecaine 100mg 1 le matin et 1 le soir je n ai aucun effet secondaire;et plus aucune ES pour l instant , les ES je les avaient toutes la journee et meme la nuit j avais du mal a m endormir ou quelques foi sa me reveillait la nuit c est pour ca qu il mon propose l operation et aucune raison d avoir des ES mon medecin ma dit que si j en ressentais avec la flecaine il fallais que je retourne le voir.Voila Sylvie
Eliane
Portrait de cgelitti
Excusez moi je n'ai pas fait attention.J'ai écrit pratiquement la même chose le 5 octobre. Oups!! je suis perturbée!!
damien0
Portrait de cgelitti

Bonjour,

A l'age de 41 ans, j'ai eu des palpitations très désagréables accompagnées d'une intolérance à l'effort (j'étais à bout de souffle quand je montais des grands escaliers). Ces épisodes duraient quelques heures puis la situation revenait à la normale. Après quelques mois, une fibrillation auriculaire paroxystique sur coeur sain a été diagnostiquée.

J'ai été mis sous flécaïne (anti-arythmique) et betabloquant (pour ralentir le coeur donc le protéger pendant les crises). Je n'avais pas de traitement anticoagulant car pas de facteur de risque d'attaque cérébrale en-dehors de la fibrillation. Puis les crises sont devenues de plus en plus fréquentes. Plusieurs doses de flécaïne ont été essayées, mais aucune n'était efficace. Par contre, j'ai eu sous flécaïne des sensations d'arythmies que je ne n'avais jamais eues (ce qui n'est pas étonnant car la flécaïne peut provoquer des aryhtmies parfois grave, comme tous les produits de cette famille). Comme j'avais les effets secondaires de la flécaïne mais sans son bénéfice, le traitement a été arrêté.

Une ablation par radiofréquence m'a été proposée. J'ai pesé les pour et les contre et j'ai pris la décision de subir cette opération. Les chances de succès étaient modestes (50% après la 1ère opération, plus après la 2è ou 3è). Les risques de complication de l'opération étaient faibles mais non négligeables. Mais les chances de guérison spontanée étaient nulles, et le traitement flécaine ne marchait pas.

Après quelques semaines d'anticoagulant, j'ai subi l'ablation sous tranquillisation (sans anesthésie). Plusieurs heures allongé nu sur une table, relié à un grand nombre de tuyaux, cathéters, électrodes..., et le masque à oxygène sur le nez. Je ne sentais pas le passage des sondes dans les veines mais je sentais très bien lorsqu'elles étaient dans le coeur, ainsi que la sensation de chaud voire de brulure lors des "tirs". Puis le passage en salle "de réveil", toujours bien conscient.

Pendant la phase de cicatrisation, la fibrillation est réapparue quelques fois mais très brièvement. Encore des anticoagulants pendant les qqes semaines après l'opération.

Puis arrêt de tout médicament. 3 mois après l'opération je faisais de la randonnée dans les Alpes, en m'arrêtant de temps en temps pour ne pas monter trop haut en fréquence cardiaque. La fibrillation n'est pas revenue. J'ai fait récemment un contrôle ECG, 2 ans après l'intervention. Il faut savoir rester prudent, mais l'évolution est déjà très positive. Pour le reste, il est important d'éviter le surpoids et les autres facteurs d'hypertension (celle-ci provoque une dilatation de l'oreillette qui peut redéclencher la fibrillation), et d'éviter de trop stresser ou au moins savoir se relaxer après les stress.

Voilà. Je voulais témoigner du très bon déroulement de cette opération et de son succès. Le plus pénible a été l'échographie transoesophagienne avant l'ablation. Pour l'ablation proprement dite, avec un peu de sang froid et de patience, et le cocktail qui shoote, cela se passe très bien même si c'est impressionnant.

 

Pages

Sujet vérouillé