Femmes enceintes, ne vous laissez pas doubler par les idées reçues !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 12 Septembre 2008 : 02h00
Mis à jour le Mercredi 29 Avril 2015 : 13h23
-A +A
De nombreuses fausses croyances entourent la grossesse. Pour ne pas vous inquiéter inutilement et pour ne pas prendre de risques, faites le tri et vous vivrez une grossesse sereine.

1) De quoi dépend le poids du bébé ?

De la corpulence de la mère avant la grossesse.

En effet, le poids du bébé est davantage lié à la corpulence de sa mère avant la grossesse qu'à la prise de poids durant la grossesse. Attention toutefois, une prise de poids excessive pendant la grossesse augmente les risques de complications.

2) La fausse couche, ou avortement spontané, est possible :

Durant les 12 premières semaines de grossesse.

L'avortement spontané (arrêt naturel de la grossesse) peut se produire au cours des 12 premières semaines de grossesse, mais parfois aussi plus tardivement. C'est un phénomène fréquent : 10 à 20% des grossesses confirmées. Le plus souvent, la cause n'est pas identifiée.

3) Un problème dentaire en fin de grossesse doit être soigné sans délai car :

Il augmente le risque d'accouchement prématuré.

Il ne faut pas croire qu’un problème dentaire en fin de grossesse ne doit être traité qu’après l’accouchement. La parodontite par exemple (infection banale des tissus de soutien de la dent) peut se révéler dangereuse durant la grossesse en augmentant le risque d'accouchement prématuré (source : Boggesse K., Am. J. Obstet. Gynecol., 193 : 311-312, 2005). Les femmes enceintes doivent donc avoir une hygiène bucco-dentaire irréprochable, consulter leur dentiste au moindre souci, et idéalement, régler tout problème dentaire avant de mettre en route un bébé.

4) Le sport pendant la grossesse :

Poursuivre une activité physique adaptée est bénéfique.

Bien entendu, pas de sport violent ou à risque. En revanche, pratiquées régulièrement, la marche, la natation ou la gym douce sont des activités recommandées durant la grossesse.

5) L'alcool et le développement du fœtus :

Le danger est le même en début, au milieu et en fin de grossesse.

Avec l’alcool, il n’y a pas de période moins dangereuse pour le fœtus. Du début jusqu'à la fin de la grossesse, puis lors de l'allaitement, pas une seule goutte d'alcool ne doit être autorisée. Par ailleurs, il faut savoir que le vin ou la bière ne sont pas moins dangereux que les alcools forts.

6) L'haptonomie c'est :

Une communication in utero avec le bébé via le toucher.

L'haptonomie périnatale est une méthode qui permet, via le toucher de l'enfant à travers le ventre de sa mère, de prendre un premier contact avec le bébé. Le papa aussi peut donc s'adonner à cette communication in utero avec le bébé.

7) L'hypertension gravidique désigne :

Une hypertension spécifiquement développée par la mère pendant la grossesse.

Une hypertension gravidique ou toxémie gravidique désigne une tension anormalement élevée qui apparaît vers la 20e semaine d'aménorrhée chez une femme jusqu'alors indemne.

8) L'amniocentèse permet de dépister :

Une anomalie génétique, dont la trisomie 21.

L'amniocentèse consiste à prélever du liquide amniotique pendant la grossesse dans le but d'analyser et de compter les chromosomes fœtaux. On dépiste ainsi, notamment, la trisomie 21.

9) Faire l'amour pendant la grossesse :

C'est possible durant toute la grossesse, même durant le 3e trimestre.

Jusqu'à terme, les rapports sexuels sont autorisés, sauf avis contraire du médecin. Les rapports sexuels ne déclenchent pas l'accouchement. Il suffit de prendre certaines précautions : d'y aller tout en douceur et d'adopter des positions confortables. Durant la grossesse, certaines femmes constatent d'ailleurs une nette augmentation de leur libido.

10) Boire de l'alcool :

Entrave la fertilité de l'homme et de la femme.

Si vous avez du mal à mettre un bébé en route, il est conseillé d'arrêter la consommation d'alcool. Cette recommandation est valable pour la femme et pour l'homme. L'alcool a également des répercussions sur la santé des spermatozoïdes.

11) Classiquement, quel est le nombre d'échographies réalisées durant la grossesse ?

3 échographies.

La première échographie est réalisée entre la 10e et la 12e semaine de grossesse, la seconde entre la 20e et la 22e et la 3e échographie entre la 30e et la 32e semaine de grossesse.

12) Le baby blues dure :

Seulement quelques jours après l'accouchement.

Un baby blues qui dure plusieurs semaines doit alerter, il s'agit peut-être d'une vraie dépression. Il faut consulter.

13) Le placenta prævia, c'est :

Un placenta inséré trop bas dans l'utérus.

Un placenta prævia désigne une localisation du placenta anormalement basse dans l'utérus, pouvant être responsable d'hémorragies au cours du 3e trimestre.

14) Les patchs nicotiniques :

Mieux vaut mettre des patchs que de continuer à fumer pendant la grossesse.

Le pire, c'est de fumer pendant la grossesse. La fumée de cigarettes est un véritable poison pour le fœtus (et pour la mère). Mieux vaut donc utiliser des patchs et arrêter tout tabagisme.

15) Le café est-il autorisé pendant la grossesse ?

Mieux vaut limiter toutes les boissons caféinées.

Selon certaines études, le risque de fausse couche augmente dès la première tasse de café, tandis que d’autres dénoncent seulement les consommations excessives (source : De-Kun Li et coll., Am. J. Obstet. Gynecol., 21 janvier 2008). On retiendra qu’il est préférable de limiter très fortement le café durant la grossesse (jamais plus de 2 tasses par jour), de privilégier le décaféiné car c'est la caféine contenue dans le café qui est dangereuse, et donc de limiter aussi les sodas riches en caféine et tout autre boisson caféinée (attention au thé).

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 12 Septembre 2008 : 02h00
Mis à jour le Mercredi 29 Avril 2015 : 13h23
A lire aussi
Examens de la grossesse : mon tableau de bord Publié le 20/01/2012 - 10h06

Examens sanguins, urinaires, échographies et autres examens complémentaires de type diagnostic prénatal, sont autant d’examens qui seront nécessaires dans le cadre de la surveillance de la grossesse afin de s’assurer qu’elle se déroule bien. Petite revue des examens qui rythmeront toute...

Je ne savais pas que j’étais enceinte... Publié le 23/10/2015 - 08h38

Vous n’avez appris votre grossesse que 4, 6 ou 8 semaines après le début de celle-ci. Et, dans l’intervalle, vous avez trop bu lors d’une soirée, fumé comme un pompier, pris de l’aspirine... À la joie de la bonne nouvelle se mêle de la culpabilité. À tort ou à raison ? Nos conseils...

Plus d'articles