christine
Portrait de cgelitti
Bonjour à tous,

J'ai 31 ans, j'ai une situation professionnelle stable et relativement confortable et il ne manque qu'une chose à ma vie : un enfant.

Bien entendu, il serait plus "simple" d'en faire un ! Mais à quoi bon ? Alors que tant d'enfants sont déjà nés et ont, pour certains, besoin d'être recueillis.

Ce n'est pas une lubie passagère, ce projet est mûrement réfléchi depuis ces 2 dernières années. Célibataire ou non, ma décision reste inchangée, je souhaite adopter.

Je viens de visionner le reportage de France3, des racines et des ailes sur l'adoption et là il y avait cette expérience de ces 2 femmes seules qui ont décidées d'adopter chacune 1 petit Haïtien. Malheureusement et une fois de plus, il n'y a toujours pas de reportages sur le processus d'adoption pour une femme seule, ses complications, ses possibilités... Où s'adresser ? Par où commencer ? Les critères d'exigences...

Donc si vous avez un moment et que vous avez la possibilités de me faire partager votre expérience, je n'en serai que ravie.

Merci d'avance.

Fundays
Portrait de cgelitti
Merci beaucoup Christine pour tous ces renseignements qui me permettent enfin de pouvoir engager cette démarche mûrement réfléchie.

Paradoxalement, votre message me remplie d'espoir car j'ai bien conscience que le chemin est extrêment long et semé d'embûches.

Je suis heureuse que vous ayez pu accomplir ce rêve.

J'avais entendu dire qu'il fallait un certain montant de revenus pour prétendre à l'adoption, un type de logement d'au minimum 2 chambre (ce qui me paraît logique), des conditions de santé irréprochables... Pourriez-vous juste me dire si ces éléments sont bien recherchés au cours des enquêtes sociales ?

Merci de vos informations.
Amitiés.
ghislain
Portrait de cgelitti
bonjour chrisitne jai vue ton message moi oussi jai besion d'une mer mes j'ai 12ans jesais pas si tu pouvais. adotter enfant de 12ans mes moi j'ai besion de mer de tous les age je suis un enfant de rue je suis maltreite cher mes parent mon adresse:e-meil:ghislaindjane@yahoo.fm merci
tina
Portrait de cgelitti
bonjour christine,
j'ai recu mon agreement d'adoption aujourd'hui. je suis celibataire, j'ai 43 ans et souhaite adopter un enfant toute seule. J'aimerais savoir vers quels pays je devrait m'orienter en etant seule? Qu'est ce que tu en pense? Tina
Christine
Portrait de cgelitti
Bonjour Fundays,

Il y a 12 ans je me suis lancée seule dans la grande aventure de l'adoption. Pendant 10 ans j'ai essuyé les échecs d'une grossesse et mon couple n'a pas résisté. C'est donc seule que j'ai effectué toutes les démarches. Certes cela n'a pas été facile et le fameux "parcours du combattant" porte bien son nom. Mais voilà 10 ans qu'une petite fille bulgare partage mon quotidien et ce n'est que du bonheur pour toutes les deux.

Pour commencer il faut vous renseigner auprès de la DDASS de votre département et assister à une réunion d'informations au cours de laquelle un dossier vous sera remis. Il faut savoir que vous ne pourrez adopter qu'à l'étranger. L'adoption en France est réservée aux couples mariés et il y a entre 5 et 7 ans d'attente.
Une fois votre dossier rempli, vous aurez droit à une série d'examens médicaux, à des enquetes sociales, etc..
au bout de 9 mois (durée symbolique), si tout s'est bien passé, on vous délivrera un agrément (permis d'adopter) qui restera valable 5 ans mais qui tombera dès que vous aurez adopté une première fois. Votre agrément en poche, il faudra trouvé une oeuvre qui veuille bien s'occuper de votre dossier ou agir en individuel. La MAI (Mission pour l'Adoption International) tient à votre disposition des fiches par pays indiquant les démarches à entreprendre et les oeuvres habilitées dans chaque pays.
Il faut compter en moyenne 2 ans après l'agrément pour serrer enfin son petit bout dans ses bras.
Je me tiens à votre disposition pour tout renseignement complémentaire dont vous pourriez avoir besoin.
La route est longue mais quel merveilleux bonheur au bout !!
Mes amitiés. Christine
christine
Portrait de cgelitti
Ghislain,

Je suis très triste de voir que tu es mal traité par tes parents et désolée de t'apprendre que l'adoption ne se décide pas comme ça entre un enfant et un adulte qui ne se connaissent pas. Un adulte peut adopter l'enfant de son conjoint mais pour les autres adoptions il y a une procédure à suivre règlementée pour éviter toute dérive. Où habites-tu ?
christine
Portrait de cgelitti
Bonjour Tina,

la MAI (Mission Adoption Internationale) à Paris tient à jour des fiches par pays où tu trouveras toutes les formalités à remplir pour postuler dans chaque pays. A l'époque je n'avais pas Internet et sur simple appel de ma part ils m'avaient envoyé ces fameuses fiches. Maintenant elles sont peut etre en accès libre. A voir.
Quand j'ai fait mes démarches je pouvais adopter en Colombie, en Roumanie, en Bulgarie et en Inde. J'avais commencé par la Colombie car j'avais une collègue de travail qui avait adopté dans ce pays mais ils m'ont proposé par 2 fois des enfants de 9 et 11 ans. J'ai refusé par 2 fois car je ne voulais pas d'enfants si agés et ils m'ont donc renvoyé mon dossier. Puis je me suis orientée vers la Roumanie. Mèdecins du Monde Grenoble avait accepté mon dossier mais leur entité à Paris la refuser. J'ai enchainé avec la Bulgarie et 12 mois après je partais chercher ma fille de 14 mois. Mais je crois savoir que la Bulgarie et la Roumanie ne confient plus trop d'enfants en ce moment.
c'est pour cela qu'il faut consulter les fiches de la MAI qui sont mises à jour très régulièrement.
Je reste cependant à ta disposition pour tout renseignement complémentaire.
Bonne chance dans tes démarches, ne te décourage jamais, meme si le parcours est long et difficile, l'issue est merveilleuse. Que du bonheur !
Cordialement. Chrisitne
christine
Portrait de cgelitti
Bonjour Fundays,

Lors des enquetes sociales (j'en ai eu 3) on (elles étaient deux femmes) va vous inonder de questions telles que :

comment allez-vous vous y prendre pour élever cet enfant seule ? Avez-vous envisager une aide familiale, extérieure (crèche, etc...); allez-vous prendre un congé parental ; avez-vous pensé à la personne qui s'occupera de votre enfant si un jour vous etes hospitalisée, etc.. etc..

Il est vrai qu'élever un enfant seule demande beaucoup d'énergie et de moyens financiers et le role des assistantes sociales est de vous en faire prendre conscience et de vérifier si vous vous y etes préparée.

Une mère célibataire biologique rencontre les memes obstacles mais personne ne lui demande des comptes. Par contre, nous mères adoptives célibataires nous devont prouver que nous sommes capables d'assumer et de rendre heureux cet enfant qu'on va nous confier. Alors meme si les revenus, le confort de la maison ne sont pas des éléments décisifs ils sont importants car rassurants pour les assistantes sociales.

Soyez toujours franche car les questions se recoupent et elles verront bien si vous dites la vérité ou pas. N'ayez pas peur non plus de vos réponses car si elles sont motivées et justifiées on ne vous en voudra pas. Il n'y a pas de mère modèle ; on cherche juste à savoir si votre décision d'adopter est réfléchie et plausible.

Pour en revenir aux revenus et à l'environnement familial, c'est plutot l'organisme sur place qui vous demandera des justificatifs. Il ne faut pas oublier qu'il y a 3 fois plus de demandes que d'enfants adoptables et qu'ils seront tentés d'attribuer l'enfant à la personne la plus aisée. Par ailleurs, une adoption internationale coute cher, environ 15.000 Euros (voyages, séjour, traductions, légalisations des documents, honoraires des avocats sur place) donc tout le monde vérifie que vous pourrez bien mener votre projet à terme.

Voilà j'espère que j'ai répondu à vos questions.
N'hésitez pas à me recontacter pour tout renseignement complémentaire.
Cordialement. Christine
Sujet vérouillé