Faute de moyen, 3.000 patients polyarthritiques attendent leur traitement

Publié par Dr Philippe Presles le Vendredi 28 Septembre 2001 : 02h00
-A +A
Depuis quelques temps déjà, une nouvelle classe de molécules permet de traiter très efficacement la polyarthrite rhumatoïde. Or, elle n'est prescrite qu'en milieu hospitalier et n'est pas remboursée par la Sécurité Sociale. En raison d'un manque de crédits hospitaliers, ces nouveaux médicaments ne sont donc pas accessibles aux 3.000 malades les plus gravement touchés.

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie grave qui atteint peu à peu toutes les articulations et handicape fortement dans la vie quotidienne. Depuis quelques mois, de nouveaux médicaments, dont le Remicade, permettent de traiter avec succès certains patients gravement atteints et résistants à toutes les autres prises en charge. Sur les 400.000 malades, les rhumatologues estiment qu'environ 40.000 devraient être traités de toute urgence, et particulièrement les 3.000 patients les plus sévèrement touchés.

Hélas, ces molécules prescrites à l'hôpital coûtent très chères (70.000 F/an/malade) et ne sont pas remboursées par la Sécurité Sociale. Les hôpitaux doivent donc financer eux-même les traitements des malades. Mais faute de budget suffisant, seuls 1.500 malades ont pu être traités en 2001. De plus, le financement du Ministère de la Santé, promis pour le mois juillet dernier, se fait encore attendre. Malheureusement, sans argent, les hôpitaux seront très bientôt obligés d'interrompre les traitements. Les médecins ne cachent pas leur colère : l'urgence est là, les médicaments également, mais les moyens ne sont pas au rendez-vous ! Pourtant, il existe un droit du malade, celui d'être soigné correctement avec les médicaments qui existent !

Publié par Dr Philippe Presles le Vendredi 28 Septembre 2001 : 02h00
A lire aussi
Dégénérescence maculaire liée à l’âge : une urgence ! Publié le 31/03/2014 - 07h00

Passé l’âge de 50 ans, nous devrions tous faire, tous les mois, l’autotest des lignes qui se croisent, en cachant un œil, puis l’autre. Si l’une des lignes n’est plus franchement droite ou se gondole, il faut consulter sans attendre un ophtalmologiste.Ce peut être une DMLA ou...

Drépanocytose : la maladie génétique la plus répandue Publié le 13/09/2005 - 00h00

La drépanocytose est la maladie génétique la plus répandue dans le monde. Elle se caractérise par une anomalie de l'hémoglobine provoquant une anémie et des douleurs circulatoires très douloureuses. La drépanocytose touche majoritairement les enfants des Antilles, d'Afrique noire, mais...

L’insuffisance cardiaque : repérer l’essoufflement Publié le 05/04/2016 - 08h47

L’Insuffisance cardiaque touche plus d’un million de Français. Pourtant, cette maladie est méconnue du grand public, avec notamment une confusion autour des symptômes et du pronostic. Retour à la réalité avec le Pr Richard Isnard, cardiologue à Paris à l’Hôpital de la...

L’hôpital sauve des vies et en gâche aussi beaucoup trop Publié le 03/12/2010 - 11h03

Se faire hospitaliser n’est pas anodin. Le risque d’être victime d’un événement indésirable grave est de l’ordre de 1 %. Neuf cents Français sont ainsi gravement affectés quotidiennement et trois en meurent chaque jour. Cela équivaut à un gros accident d’avion tous les trimestres....

Plus d'articles