Faut-il perdre du poids avant une chirurgie de l’obésité ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 28 Août 2012 : 12h25
Mis à jour le Mardi 28 Août 2012 : 12h46

Certains patients souffrant d’obésité recourent à la chirurgie pour améliorer leur santé et leur qualité de vie. La question est de savoir s’il est utile ou non de s’efforcer de perdre un peu de poids avant l’opération. La réponse est affirmative, la perte de poids avant l’opération s’ajoute à celle obtenue un an après un by-pass.

© getty

Chirurgie de l’obésité : le by-pass

Une chirurgie de l’obésité, ça se prépare. Avant de réaliser un by-pass gastrique (intervention qui consiste à court-circuiter l’estomac, diminuant ainsi la quantité d’aliments ingérés et leur absorption), le patient bénéficie d’un apprentissage des bonnes règles hygiéno-diététiques, afin de diminuer les risques de complications postopératoires et de faire perdurer les bénéfices de l’intervention. À ces recommandations préalables à l’intervention, on pourrait ajouter le suivi d’un régime hypocalorique car toute perte avant l’opération influencela perte de poidsliée au by-pass.

Douze études ayant intégré des patients bénéficiant d’un by-pass ont été analysées. L’évolution du poids des sujets avant l’opération, puis un an après était connue.

PUB

La perte de poids dépend du poids du patient le jour de l’opération

Voici les conclusions et constatation des auteurs :

  • Un an après un by-pass, les patients ont perdu en moyenne 38% de leur poids le jour de l’intervention.
  • Cela signifie que toute perte de poids avant le jour de l’intervention s’additionnera à celle obtenue après le by-pass.
  • Ainsi, une personne qui pèse 150 kg, pèsera 93 kg un an après un by-pass, soit 62% de son poids le jour de l’intervention.
  • Si cette même personne de 150 kg suit un régime et perd 20 kg avant l’intervention, elle pèsera 130 kg le jour de l’opération, et donc 80 kg un an après un by-pass (soit 62% de son poids le jour de l’intervention). Ce qui fait au final 13 kg perdus en plus.

Cette étude confirme que le poids un an après la chirurgie est bien fonction du poids le jour du by-pass et que toute perte de poids avant l’intervention s’ajoutera au résultat final.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 28 Août 2012 : 12h25
Mis à jour le Mardi 28 Août 2012 : 12h46
Source : Kadeli D.K. et al.,.J Obes., 201 : 867540, 2012.
PUB
PUB
A lire aussi
Obésité : les plus de la chirurgiePublié le 01/12/2004 - 00h00

Dans le monde, 1,7 milliard de personnes souffrent de surpoids ou d'obésité. Les traitements chirurgicaux s'avèrent efficaces, avec dans la majorité des cas une perte moyenne de 61% de l'excès de poids, soit 45 kg, selon les résultats d'une étude récente**. Toutefois, les bénéfices ne...

Chirurgie de l'obésité : anneau gastrique et/ou by-passPublié le 10/11/2008 - 00h00

La chirurgie de l’obésité, ou chirurgie bariatrique, consiste à diminuer la taille de l’estomac afin de restreindre l’absorption des aliments. on peut ainsi réduire l’apport calorique journalier jusqu’à environ 40%. la chirurgie de l’obésité est une intervention réservée en cas...

Plus d'articles