Ce billet fait partie du blog "Le blog de Paule Neyrat".

Faut-il manger de la betterave ?

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Dimanche 22 Novembre 2015 : 22h00
Mis à jour le Lundi 23 Novembre 2015 : 09h57
-A +A

La saison de la betterave est ouverte ! Elle va fleurir sur les menus des restaurants (surtout ceux des entreprises). et il va être difficile d’y échapper. D’autant plus que dans le cadre de la philosophie actuelle du retour à la nature, elle devient furieusement tendance.

Est-on vraiment obligé d’en manger quand on ne l’aime pas ?

La betterave est considérée comme un légume d’hiver alors qu’en fait on en trouve presque toute l’année. Mais, en été, elle est surtout vendue crue et on n’y prête guère attention vu qu’on croule sous plein d’autres légumes bien plus séduisants.

Maintenant, ce sont essentiellement des betteraves cuites que l’on trouve partout , bien rondes et bien rouges alors qu’il en existe beaucoup d’autres variétés beaucoup intéressantes côté cuisine.

La betterave fait partie des légumes à conflits car nombreux sont ceux et celles qui ne l’aiment pas.

Pourquoi ? Le goût sucraillé pour certains (alors qu’ils s’entendent bien avec les carottes et les petits pois), la texture mollassonne pour d’autres ou encore le fait que la betterave (fourragère) sert à nourrir les animaux. Ou encore le fait qu’après avoir mangé de la betterave rouge, on fait pipi rose et que cela peut être effrayant.

Allez savoir…

Si vous ne l’aimez pas, les fans de betterave vont essayer de vous convaincre en vous affirmant que c’est un super-aliment et qu’il fait même maigrir : il y a un régime amaigrissant à la betterave qui fleurit en ce moment.

Bien entendu, la betterave (comme aucun autre aliment) ne peut faire maigrir personne : ne tombez surtout pas dans ce panneau.

Côté nutrition, ça n’est pas vraiment un super-aliment. Bon… elle contient des fibres et des antioxydants, mais pas plus que les carottes. Elle renferme aussi un peu de vitamines du groupe B, mais il n’y a pas de quoi grimper au plafond. Elle apporte peu de calories, mais c’est le fait de tous les légumes.

En fait, les feuilles de la betterave sont bien mieux fournies en vitamines, sels minéraux et antioxydants. Le seul problème, c’est qu’elles sont absentes des betteraves rouges cuites !

Alors vous n’êtes vraiment pas obligé(e) de manger de la betterave si vous ne l’aimez pas. Du moment que vous consommez plein d’autres légumes, tout ira bien.

Et si on vous sert la sempiternelle salade de mâche à la betterave, triez sans état d’âme : la mâche, elle, est vraiment très intéressante nutritionnellement parlant car c’est quasiment le seul légume à contenir des Omega 3.

Paule

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Dimanche 22 Novembre 2015 : 22h00
Mis à jour le Lundi 23 Novembre 2015 : 09h57
Ce billet fait partie du blog : Le blog de Paule Neyrat
A lire aussi
Cet été, je mange des antioxydants ! Publié le 20/07/2012 - 08h07

Pour bien bronzer et lutter contre le vieillissement de la peau, cet été, faites le plein d’antioxydants. Reste à savoir où les trouver. Petite revue des différents types d’antioxydants et des aliments les plus riches en antioxydants. 

Vitamines A, E, C, des trésors antioxydants Publié le 13/05/2011 - 09h26

Les vitamines A, E et C possèdent des propriétés antioxydantes indispensables à notre organisme pour se défendre contre les radicaux libres. Où trouver ces vitamines, quelles sont leurs fonctions respectives, et quels sont nos besoins quotidiens ?

Plus d'articles