mél
Portrait de cgelitti
Bonjour. Je suis âgée de 25 ans, je suis institutrice. Je suis mariée depuis plus d'un an à un homme adorable. Enfin rassurée quant à ma situation je me suis décidée à avoir un enfant. Il a déjà fallu plus de six mois pour que ca fonctionne. Je surveillais ça de prés et j'ai su rapidement quand je me suis retrouvée enceinte. J'ai eu tout de suite les symptômes de la grossesse: seins douloureux, nausées et surtout un ventre qui grossissait rapidement. J'ai donc mis mes parents et ma soeur au courant parce que ça commençait à se voir. Nous avons commencé à faire des projets: quelques achats, projet de travaux pour la chambre... Hélas,un mercredi j'ai eu des saignements importants. Je me suis immédiatement rendue aux urgences à l'hôpital et le gynécologue m'a dit que l'embryon ne vivait plus depuis 15 jours. Je me trouvais à la neuvième semaine. Il a prévu un curtage pour le mardi suivant. Je l'ai très mal pris mais je suis repartie et j'ai terminé ma journée au travail pour y penser le moins possible. J'ai retrouvé mon mari le soir, lui aussi l'a très mal pris et nous avons pleuré ensemble. Le lendemain, je me sentais encore plus déprimée et j'ai décidé de retourné travailler pour éviter de retourner tout ça dans ma tête mais au cours de la journée j'ai eu des douleurs de plus en plus importantes dans le ventre et énormément de pertes. Le soir je souffrais tellement que nous sommes retournés aux urgences. Ils m'ont gardée et m'ont donné des calmants tant les douleurs étaient importantes. J'avais de très fortes douleurs dans le ventre et ça descendait dans les jambes et ça montait dans le dos. Le lendemain, on m'a fait un curtage d'urgence dans l'après-midi. Après m'être réveillée de l'anesthésie, je me sentais mieux, libérée. J'ai eu aussi énormément de chance, mon mari est resté près de moi jour et nuit et il m'a réconforté à chaque fois que ça n'allait pas. Ca fait maintenant trois jours que l'opération a eu lieu et je suis rentrée chez moi mais à présent, je me sens vraiment très mal. J'ai un vide en moi, mon gros ventre a tout à fait disparu et j'ai parfois l'impression d'avoir rêvé. A d'autres moments je pleure et je ne sais plus m'arrêter, je me sens mal, j'ai l'impression que je ressentirai ça tout le temps. Je le voulais tellement ce bébé. J'ai beau me dire que d'autres personnes vivent des drames pires encore comme certains témoignages que j'ai pu lire, c'est trop dur pour moi. Nous étions prêts, nous avions pensé à tout pour son bien-être mais voilà maintenant c'est fini.J'ai beau essayer de positiver, je n'y arrive pas. J'avais besoin d'en parler encore. Merci de votre attention et faites-moi part de vos témoignages.