Fatigue hivernale : 7 gestes essentiels pour y échapper !

Publié par Magalie Le Bihan, pharmacien le Jeudi 12 Novembre 2015 : 17h43
Mis à jour le Mardi 17 Novembre 2015 : 17h18
-A +A

A l’entrée dans la saison froide, vous ressentez une fatigue qui s’accentue semaine après semaine. Vous avez du mal à vous lever ou à vous concentrer au travail, vous avez l’impression d’être tout le temps malade et votre humeur est morose ? Vous êtes alors peut-être victime de la fatigue hivernale, comme environ 15 % des Français. Voici quelques bonnes habitudes à prendre afin de prévenir ce syndrome, loin d’être une légende, qui entraîne fatigues physique et nerveuse à l’approche de l’hiver.

Malgré l’hiver, conservez une alimentation équilibrée !

Les fruits et légumes de l’été ont disparus des étalages, mais ce n’est pas pour autant qu’il faut manger moins équilibré qu’aux beaux jours ! Profitez des fruits de saison, ceux de l’hiver, en faisant le plein de vitamines grâce aux oranges, aux clémentines, au raisin, aux poires, aux pommes et aux kiwis. Cuisinez des soupes de toutes les couleurs, qui réconfortent tout en apportant à l’organisme des fibres et de l’eau pour le maintien d’une bonne hydratation.

Attention : l’alcool et les repas riches en calories peuvent donner la sensation de réchauffement, mais n’aident en rien à lutter contre le froid !

A l’inverse, ce n’est pas non plus une bonne idée de commencer un régime amaigrissant drastique qui créera des carences en nutriments et affaiblira votre système immunitaire. Tout est question d’équilibre !

Oubliez la grasse matinée !

En hiver, pour affronter le froid, la grisaille et les journées qui raccourcissent, nous avons tous besoin de plus de repos. Mais pour avoir un sommeil récupérateur, il est important d’avoir des horaires réguliers de coucher et de lever. Même le week-end, limitez la grasse matinée ! Les heures de lever et de coucher ne doivent pas varier de plus d’une heure par rapport à celles de la semaine, au risque de dérégler l’horloge biologique et d’en subir les conséquences les jours suivants.

De plus, évitez les repas trop copieux et les sources de lumière (télévision, ordinateurs, tablettes…) avant le coucher. En effet, le manque de luminosité des journées hivernales ne permet pas à l’organisme de faire une différence franche entre le jour et la nuit, d’où des difficultés d’endormissement.

Publié par Magalie Le Bihan, pharmacien le Jeudi 12 Novembre 2015 : 17h43
Mis à jour le Mardi 17 Novembre 2015 : 17h18
Source : Site internet de l’Inpes et du ministère en charge de la santé Lasantépourtous.com Article Les bons gestes pour ne pas tomber malade cet hiver http://www.lasantepourtous.com/Infos-Sante/Les-bons-gestes-pour-ne-pas-tomber-malade-cet-hiver
 Article « 7 bienfaits de la lumière du soleil » Sciences et avenir http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20140701.OBS2278/7-bienfaits-de-la-lumiere-du-soleil.html
A lire aussi
Lutter contre la fatigue hivernale : ma journée idéale ! Publié le 03/12/2015 - 14h14

C’est décidé, cette année, la fatigue hivernale et la déprime qui l’accompagne ne m’atteindront pas. Alors, pour lutter contre la fatigue, j’ai décidé de mettre au point une stratégie : tous les dimanches, j’adopte la journée anti-fatigue idéale ! Au programme, des bons petits...

10 conseils pour bien dormir enrhumé Publié le 12/01/2016 - 11h46

On dit souvent que le repos est le meilleur remède pour guérir un rhume ou une grippe. Mais quand fièvre, nez bouché ou encore toux sont au rendez-vous, il n’est pas toujours évident de trouver le sommeil… Voici 10 conseils pratiques et naturels pour bien dormir lorsqu’on est enrhumé.

Sommeil du senior : l'âge n'est pas le seul perturbateur ! Publié le 25/06/2003 - 00h00

Le temps fragilise bon nombre de nos rythmes biologiques. Ainsi, l'horloge chargée de l'alternance veille/sommeil a tendance à se désynchroniser. Il n'empêche que la qualité de l'environnement du dormeur est autant, sinon plus, en cause dans les troubles du sommeil, que l'âge lui-même. Voici...

Plus d'articles