morgan
Portrait de cgelitti
Bonsoir à tous.

C'est la première fois que je vais exposer mes divers problèmes de famille, dont je ne trouve pas la clef, dont je n'arrive pas à me dépêtrer, depuis plusieurs années déjà.

Tout commencea lorsque j'avais 17 ans (j'en ai 24 en janvier), quand je suis rentrée du lycée, toute fière d'avoir réussi mon bac blanc, et que je vis ma mère en larmes sur le canapé: papa était parti avec un homme.

Je réconforta ma mère comme je pus, un peu abasourdie moi-même par la nouvelle.

Le lendemain, elle avait le sourire: papa était revenu.

Mais le jour d'après, ses affaires avaient disparu: il était reparti...

Ce yoyo dura environ 6 mois, j'eux mon bac limite limite alors que j'étais bonne élève, mes soucis familiaux commenceaient à se ressentir sur mes études.

Papa était parti pour de bon, finallement, et la belle maison que nous avions fut liquidée pour faillite du commerce qu'ils avaient.

Puis je suis rentrée à la fac, voulant être professeur d'anglais, et je laissa ma mère seule dans son petit appartement. Elle fit une tentative de suicide pendant mon absence, chose que j'appris 1 an après: elle n'arrivait pas à oublier papa, et je n'étais plus là, elle se retrouvait seule, alors que le petit-ami de mon père la menaçait si elle tentait de récupérer papa.

Moi de mon côté, je foirais tous mes examens, sûrement le contrecoup de voir le foyer éclater alors que nous étions une famille unie.

Papa était parti déménager à 250km de moi, mais il avait changé... Ce n'était plus le père que j'avais connu, souriant, enjoué... Non, il était devenu terne, transparent, silencieux...

Puis les années ont passé, je n'arrivais pas à avancer dans mes études et j'étais revenue habiter chez ma mère 2 ans, voyant la situation s'envenimer peu à peu, jusqu'au moment où mon père et ma mère ne se voyèrent plus du tout.

Mon beau-père fit le "ménage" autour de mon père, le coupant au fur à mesure de son passé, refermant le cocon à lui, mon père et ma grand-mère paternelle.

Avec le temps mon père s'est aigri, devenu intolérant, et même obsédé par le sexe, me parlant comme s'il parlait à un pote, me disant que je lui manque alors qu'il venait à 50km de chez moi sans me le dire, niant même jusqu'au fait qu'il était venu (j'ai eu confirmation de sa venue par de la famille habitant le voisinage).

Maintenant, j'habite temporairement chez mon père le temps de trouver un travail car je n'ai pas le choix, je n'ai nul autre foyer où dormir où je puisse en trouver, étant fauchée comme les blés.

Mais depuis mon arrivée il y a 10 jours, je subis une pression morale insoutenable: on me traîte comme une gamine de 14 ans irresponsable, ne me laissant pas respirer... J'étouffe et je ne sais plus quoi faire...

Mon beau-père ne veut pas me laisser la garde de la maison alors alors qu'ils devaient partir en vacance avec mon père, parce que je n'y vais pas ils ne partent plus.

Et il ne faut pas compter sur mon père pour m'aider, c'est mon beau-père qui décide...

Papa est devenu une lavette... Et moi j'y laisse ma santé morale et physique...

PUB
PUB