natacha
Portrait de cgelitti
Bonjour.

Je me tourne vers vous car je ne sais plus quoi penser.J'ai 32 ans, je suis née d'une famille unie avec des parents aimants, j'ai une enfance on ne peut plus heureuse et pourtant malgré tout j'ai une soeur qui a un caractère tel, qu'elle gache plein de choses et surtout les moments qu'on passe en famille. Elle pense tout savoir, se permet de juger la vie de tout le monde et le pire c'est qu'elle sait pertinnement piquer là où ça fait mal.

je rencontre plein de personnes et je me rend compte que dans aucune famille tout est rose.Chaque famille à son fardeau.Soit un passé lourd à gérer,des parents dépressifs ou agressifs, soit des freres et soeurs méchants qui se permettent de juger ou de critiquer notre vie, ou encore plein d'autres choses.

Peut on établir un dialogue avec la famille ? Peut on regler nos comptes en famille sans que ça créé des histoires et que ça fasse un clash ? Doit on supporter les choses et se taire ?

J'aimerais avoir vos avis et experiences.merci

Marylou
Portrait de cgelitti
J'espere emeline que ça vous a fait du bien de nous dire tout cela.Au moins vous vous etes exprimées, c'est le but d'un forum,même si c'est pour ne faire que critiquer c'est pas grave c'est que vous en ressentiez surement le besoin.Tout comme chaque fille ici a besoin de dire ce qu'elle ressent,que ça plaise ou non à tout le monde,si la vie était faite de gens tous identiques elle serait monotone. Merci aux autres filles qui ont pris le temps de me répondre sans me juger.C'est vrai que le jugement (familial ou exterieur) est un fardeau car on ne comprend pas pourquoi les personnes dont nos histoires ne changeront rien à leurs vies et qui n'ont qu'à passer leur chemin, ressentent tant le besoin d'écrire une critique,qui plus est ici, un forum sur la dépression où les personnes sont fragiles.
Pour ce qui est de la télé, j'écris comme j'ai envie d'écrire (ouf nous sommes en France et la liberté d'expression existe! mais les mauvaises langues aussi hélas...on ne peut pas tout avoir! :-)) ) et si pour moi je parle de ma soeur comme ça c'est parce que c'est tout un ensemble. Ma voisine aussi ne veut pas que sa fille regarde la télé mais ne l'empeche pas d'aller voir des dvd chez des copains et a meme des dvd chez elle que la petite peut voir de temps à autre.Ce n'est pas le cas pour ma soeur qui empeche son fils d'aller chez des amis ou de la famille pour qu'il n'ait aucun contact avec un poste de télévision.Chere Emeline, si pour vos petits enfants c'est le meme cas et que cela ne vous derange pas,c'est tres bien.Et surtout si vous petits enfants le vivent bien c'est le principal. Moi je sais que mon petit neveu le vit tres mal.il en parle à tout le monde et en pleure meme.C'est dur.
Beatrice, tu es à la seule à t'occuper de ta famille ? as tu eu des fois envie de dire les choses sans trouver le bon moment ?
Amelie je comprend ce que tu veux dire pour tes parents.moi non plus je ne trouve pas les mots mais je ressens la meme chose.
Gael bienvenu.J'espere qu'on pourra discuter ici tranquillement afin de soulager nos peines ensemble.
Stéphanie
Portrait de cgelitti
Bonjour Marylou
je viens de voir le sujet que tu viens de créer et comme je te comprend.Moi aussi j'ai de la chance d'avoir des parents aimants, mais ma position de mere célibataire ne plait pas à tout le monde.heureusement que mes parents sont là car tout seule je n'aurais pas les épaules pour affronter tout ça. mais je crois que ce qu'il faut deja c'est etre bien dans sa peau.ca n'évitera pas les reproches car ceux qui veulent blesser trouvent toujours de raisons de faire des reproches mais s'ils nous reprochent quelque chose que nous n'acceptons pas nous meme,là ça fait encore plus mal.J'ai une amie dont la mère est dépressive et à force de dire à sa fille qu'elle sera comme elle,je vois mon amie s'enfoncer. elle a toutes les cartes en main car elle est tres intelligente mais d'entendre ça elle doute tellement d'elle (en plus sa mere lui dit qu'elle est un moins que rien) et elle perd toutes ses facultés.Je souffre de la voir ainsi mais on dirait que la famille a plus de poids sur le mental que toute autre personne exterieure à la famille.j'ai l'impression de ne pas pouvoir l'aider.pourtant c'est sa mere qui a un probleme mais on dirait qu'elle ne le voit pas. Elle accepte l'état de sa mère et prefere penser que c'est elle qui débloque.Elle ne veut pas voir de psy et s'enfonce droit vers la dépréssion comme sa mere lui répete depuis toujours.Je sais qu'elle n'est pas la seule à etre dans ce cas et j'entend moi aussi autour de moi plein de personnes qui se font bouffer par leur famille.mais que peut on y faire s'ils ne nous écoutent pas ?Je m'en rend malade mais ça sert à rien car elle refuse de voir le probleme.
Dans les familles il y a aussi les secrets qui pourrissent les relations. J'ai une autre amie qui vient d'apprendre, à 40 ans!, que son pere s'est suicidé alors qu'on lui avait dit qu'il était mort quand elle avait 4 ans de maladie.Imagine le choc. depuis elle se demande si elle n'a pas des tendances suicidaires comme lui car elle est tres pessismite et maintenant elle a peur.Moi je ne sais pas comment je réagirais si j'apprennais que ma mere m'a menti pendant tant d'années. mais vas savoir peut etre que c'est le cas (pas sur mon pere car je l'ai toujours mais peut etre qu'ils ont un secret que j'apprendrais un jour en tombant de haut).Dire toute la vérité ce n'est pas bon mais trop de mensonges ou de secrets peuvent détruire une famille.
Je ne sais pas si ce que je te dis peut t'aider mais je suis là pour en parler avec toi et partager notre vécu et se conseiller comme on peut.A bientot
Stephanie
Portrait de cgelitti
au fait quand tu dis que ta soeur pique là où ça fait mal, sur quoi elle te pique où tu as mal ?
Gael
Portrait de cgelitti
Et encore vous avez tous la chance d'avoir des parents aimants. moi ma mere est depressive et mon pere alcoolique.quand je disais un mot je m'en recevais une.j'ai pas fais les etudes que je voulais car tout l'argent partait dans les bouteilles.j'ai quitter la maison à 18 ans et suis revenu vers mes parents qu'à 35 ans quand pere est allé mal.ca fait 2 ans qu'il est entre la vie et la mort. je me suis dis que pour avoir bonne conciensce je devais me rapproché de lui mais je suis plus mal qu'avant. pourtan entre 18 et 35 ans j'ai tout connu. j'ai vecu sous les ponts, j'ai connu l'humiliation.c'est grace a un gars qui m'a embaucher pour entretenir les box de ses chevaux que je suis sorti de là.j'ai vecu dans les box avant de pouvoir me payer un appart.ne vous appitoyez pas sur mon sort, j'étais pas plus malheureux que certains qui vivent dans de belles maisons chauffées.et contrairement aux sdf que je connaissait et surtout contrairement à mon pere,je n'ai jamais toucher a l'alcool.c'est d'ailleurs ce qui m'a sauver. oui la famille est un fardeau et si un ne crois pas trop en sa vie la famille peut nous anéantir.nous ecraser comme une bestiole.je m'étais construis une identité et voilà que depuis que je suis revenu vers mon pere je perd le controle de ma vie.a force de me faire traité de merde je fini par en devenir une grosse.j'ai pris 30 kilos en 2 ans et j'ai meme perdu mes cheveux.Je me suis construis professionnellement parlant mais je n'ai jamais su me lier d'amitié et encore moins d'amour.
oui la famille est un fardeau
emmeline
Portrait de cgelitti
Coraline,

Je n'ai pas envie de vous enfoncer . La souffrance morale , physique , la peur au ventre tout cela j'ai connu sur 20 ans .
la dépression je sais d'où je viens de ce coté là .

J'ai 59 ans ...J'ai eu en moi se besoin d'etre au-dessus de tout cela .

J'ai su etre lucide et voir combien de choses laides se passent ds une famille et cela m'a donné la nausée !

Je me suis construite au fil du temps , en lisant , en écoutant et cotoyant   des gens interressants ,pas interressés par le pouvoir sur l'autre .

J'ai appris à lacher-prise ...Il a fallut du temps ...trop surement ...mais la récolte est là maintenant ds l'apaisement d'une vie qui j'espére va s'etirer suffisement loin ...car je n'ai pas fini d'apprendre .
D'apprendre quoi ? Mais la vie ..elle a encore des secrets a me livrer ...

Et , puis j'ai envie d'etre une adorable petite mémé avec mon fard à joue sur mes pommettes pales et avoir les yeux rieurs et petillants de malice ...avec bpc d'humour et d'amour!

Parce que cette vie , elle m'a façonné et si je suis ce que je suis au jour d'aujourd'hui , sans diplomes , c'est parce que justement j'ai eu cette vie là , pleinesd'épreuves et c'est à travers ces épreuves que j'ai appris ...oui j'ai bien dit appris ...et reconstruite .

Je vous souhaite à toutes de vous servir de celles -ci pr grandir en vous ...Gardez la tete haute sans en etre pr autant imbue ...
Elever -vous au dessus de la masse ...celle qui est gluente et vous entraine ds les bas fonds ...Soyez maitre de votre existence .

La route est longue pour celui qui réfléchie et accepte de se remettre en question...
Mais , la lumiere surgit à qui sait regarder les étoiles ...Trés belle soirée à vous toutes ...


marylou
Portrait de cgelitti
merci stephanie, je ne m'attendais pas à recevoir une réponse aussi vite! :-)) Elle me fait mal en se servant de mon neveu.Elle est vieille école, l'enfant (10 ans)n'a pas de télé chez lui, n'a pas le droit aux jeux vidéos, doit passer ses we en famille et fait plein d'activités en dehors de l'école, mais que des activités culturelles.Moi je suis tout l'inverse. bien que pas très accro de la télé, je me souviens quand meme des bons moments passés devant le club dorothée,et meme si je trouve certains dessins animés très violents, il y en a certains qui sont mignons et je pense qu'un enfant doit etre traité comme un enfant et non trop tot comme un adulte.Elle dit que les dessins animés abrutissent les enfants, moi je dis que trop de télé et de jeux vidéos c'est nocif mais un peu ça fait pas mal bien au contraire,ça permet à l'enfant d'etre un enfant.Chez moi j'ai la wii(ma soeur vit en appart dans une grande ville en plein centre ville).Nous sommes à à peine 20 minutes l'une de l'autre mais elle refuse que le petit vienne jouer chez moi à ce genre de jeux. Meme si il m'aide pour le potager ou bien si on fait un foot dans le jardin apres elle me reproche que le petit parle que de sa tata Marylou et l'interdit de venir pendant longtemps. Elle est jalouse j'en suis sure.mais de le savoir ça n'arrange rien car ça ne l'empeche pas de me priver de mon neveu.Je sais par mon entourage que le petit me réclame, je n'ose plus aller le voir car sa façon de me regarder me fait mal et puis d'abord le caractere de ma soeur fait qu'on ne peut presque jamais aller chez elle car elle ne veut personne chez elle (madame est trop occupée parait il).
voilà où ça fait mal
natacha
Portrait de cgelitti
il y a t il quelqu'un qui connaitrait un bon livre qui traite justement des histoires de familles qui pesent sur notre vie de tous les jours?
Coraline
Portrait de cgelitti
Je ne sais pas pourquoi une femme comme Emmeline vient mettre ce genre de commentaire car si elle vient sur un forum comme celui ci elle doit connaitre ce que c'est la dépression et doit savoir comme se sentir juger fait mal et comme cela est inutile.Moi je trouve votre sujet très intéressant.Je ne peux pas dire que j'ai des parents aimants.Ce n'est pas mon cas.Ma mere m'a toujours reproché d'etre née trop tot et mon pere qu'un enfant ça coute cher et qu'avec ma petite santé (je suis née prématurée) je coutais encore plus chere que les autres bébés.Ils me mettent responsable de leur vie, disent que s'ils n'ont pas pu acheter un appartement c'est de ma faute et tant de choses encore. Je n'arrive pas à faire ma propre vie. je les ai quitté des que j'ai pu partir de la maison,mais je porte un tel fardeau que je n'avance pas dans la vie,comme si j'avais un boulet attaché aux pieds.Il y a t il une famille où tout est rose?Les familles unies existent elles vraiment ? et si j'en crée une, vais je la réussir?avec mon fardeau serais je une bonne mere?
Emmeline je suis quelqu'un de tres sensible avec un passé très douloureux.Cela vous a peut etre fait du bien de critiquer ce qui s'est dit mais sachez que si vous en faites autant avec moi vous risquez de me détruire et je me sens deja plus bas que terre.je vous en prie je viens ici pour de l'aide,ne m'enfoncez pas plus.merci
Béatrice
Portrait de cgelitti
emmeline, vous pouvez quand même comprendre les autres, non?
Si mes parents m'ont empêché de voir la télé,j' aurai été malheureuse.Il y a des jeux et des émissions intéressants et tout n'est pas mauvais sauf la violence,là je ne supporte pas.Il faut laisser à l'enfant un peu de plaisir.Tôt ou tard,il regardera la télé.
Juste un point de vue.
Béatrice
Portrait de cgelitti
Par hazard j'ai cliqué sur votre sujet(famille).
OUI QUEL FARDEAU!!!
Je me permets de vous exposer ce que j'ai vécu.
Par amour à ma mère,je me suis vue assumer des frères et soeurs pendant de très nombreuses années.Ma mère était au centre du problème et si je refusais de lui envoyer l'argent mensuel,elle n'avait rien pour vivre.Malheureusement, ce sont les autres bon à rien qui ont profité pleinement de ma générosité.Pour vous dire, 4O ans à travailler dur dur dur dur, par tous les temps(grand froid neige pluie soleil)pour envoyer un mandat.Eux étaient aux chaud et se sucraient .
Ma conscience me travaillait énormément car il m'arrivait de prendre des colères et de dire, stop,j'envoie plus rien.Ma mère à l'idée de savoir ma décision m'incendait d'insultes et me faisait passer par une fille mécréante.
Je culpabilisais le lendemain et je n'ai pas cesser d'envoyer ces mandats pour être en paix.Résultat, personne ne m'a dit merci.Aujourd'hui,je suis touchée au niveau de la santé.Bien sûr,ce ne sont pas ces frères ni soeurs qui s'occuperont de moi.Ils ont encore tendance à me dire: tu n'as jamais rien fait pour nous.
Je me demande pourquoi j'ai subi ce destin et pourquoi je n'ai pas eu le courage de dire simplement non non non.
Merci de m'avoir lu.J'ai eu besoin de m'exprimer.
Amitiés.

Pages

Sujet vérouillé