fathi
Portrait de cgelitti
Bonsoir tout le monde,

Est-ce que des spécialistes interviennent sur ce forum ? J'ai connaissance d'une couple qui a perdu son enfant il y a 4 mois. Depuis, ils ne s'en remmettent pas, surtout la maman. Je ne sais pas comment leur apporter de l'aide. J'ai envie de leur proposer de voir un spécialiste...mais qui consulter pour cela ?

Je ne sais pas du tout quoi faire, pour qu'ils aillent mieuux...

sincère
Portrait de cgelitti
je crois aussi que la perte d'un enfant est impossibe à dépasser, et que ces personnes n'ont que le temps pour allié. Il est important qu'elles puissent s'épauler mutuellement, car il arrive malheureusement que la mort d'un enfant disloque le couple.

L'aide que vous pouvez apporter est simple : ne pas les laisser tomber, même s'ils ne désirent pas s'ouvrir sur l'extérieur, il ne faut pas les laisser se replier sur leur chagrin, ils faut qu'ils puissent penser à autre chose, se motiver pour regarder au dehors.
Vore présence, votre soutien silencieux et constant, si vous le désirez, sont importants.
Beucoup de personnes nous fuient lorsque la maladie ou le deuil sont là, mais ne dit on pas que dans l'adversité on reconnait ses amis ?
fathi
Portrait de cgelitti
J'ai 52 ans ,je suis tunisien d'origine mais je vis en Hollande, marié et ..j'ai encore une fille de 16 ans.

Mon fils qui souffrait d'une psychose vraiment aigue et qui a duree' presque 3 ans, a mis fin a ses jours le 15 Aout passé...

Je ne peut pas decrire le cavaire qu'on est en train de vivre: manque de sommeil, envie de rien , irritation, et surtout sentiment de culpabilité et d'impuissance et d'injustice, manque de gout, de plans, envie de pleurer a tout les coups, manque de concentration...

Bon a joint dernierement une association de parents qui sont de le meme cas: c'est reconfortant , mais cela vous vide de toute vos larmes..

Avez vous des conseils, de l'experience Help, help.

Merci

Fathi

mon e-mail: noaminfa@wanadoo.nl
Lul
Portrait de cgelitti
Bonjour,

J'ai vécu moi-même ce drame, il y a plus de 20 ans ! il m'a fallu des années pour m'en sortir, et j'ai eu la chance d'avoir 2 enfants ensuite.
Avec le recul, je peux dire qu'une théraphie m'aurait peut-être aidée à aller plus vite, mais il faut être prêt. (j'en ai commencé une 10 ans aprés, il faut se libérer de cette souffrance)

J'ai une amie qui s'en est sortie grâce à la foi !

De toute façon, c'est le temps qui joue dans la réparation.
avis
Portrait de cgelitti
je pense qu'il faut trouver la force en soi même avec le temps et ne pas trop attendre des autres.
mais
Portrait de cgelitti
non,ne pas attendre des autres, mais une douceur attentive fait du bien, ne croyez vous pas ? plutot qu'une morne indifférence..
Sujet vérouillé