Ezetimibe, une autre façon de faire baisser le taux cholestérol

Ezetimibe, une autre façon de faire baisser le taux cholestérol

L'élévation du cholestérol est le premier facteur de risque cardiovasculaire, exposant tant à l'infarctus du myocarde qu'aux attaques cérébrales. Les statines, hypocholestérolémiants de choix, sont parfois insuffisantes à normaliser le cholestérol. L'ézétimibe est un médicament, qui permet d'abaisser encore davantage le cholestérol.

Mais pourquoi faire baisser toujours plus le cholestérol ? Après tout, cette question est légitime quand un régime diététique adapté et la prise d'une statine permettent d'ores et déjà de faire baisser de manière très significative le cholestérol. Deux réponses sont possibles à cette question :

  • dans certains cas, régime et statines restent insuffisants,
  • la tendance actuelle est de baisser toujours plus le cholestérol selon un slogan américain : " lowest is better ".

Les études actuelles tendent en effet à montrer que plus le niveau du cholestérol sanguin est bas, plus le risque cardiovasculaire est également bas. Il n'existe même pas de dose en dessous de laquelle il pourrait être dangereux de faire baisser le cholestérol !

Dans ce contexte, l'ézétimide (non commercial : Ezetrol) est très intéressante : il s'agit d'un inhibiteur de l'absorption intestinale du cholestérol. Cette molécule se fixe sur le même site d'absorption que le cholestérol au niveau des entérocytes, les cellules qui tapissent les intestins. Elle entre donc en compétition avec le cholestérol et est absorbée à sa place. Ce mode d'action est parfaitement complémentaire de celui des statines qui, elles, inhibent la production du cholestérol au niveau du foie.

En pratique, l'ézétimide fait baisser à lui seul le LDL-cholestérol (encore appelé « mauvais cholestérol ») de 17%. Associé à une statine, la baisse atteint alors 20 à 25%, en supplément de la baisse déjà observée sous statine seule. Cet effet est donc très important et il sera très appréciable chez ceux dont le niveau de cholestérol ne baisse pas suffisamment, malgré un traitement bien conduit sous régime plus statine.

Mis à jour par Dr Philippe Presles le 22/02/2012
Créé initialement par Dr Philippe Presles le 22/03/2005

Sources : Conférence de presse organisée par les laboratoires Schering-Plough et MSD Chibret.

Trouvez-vous cet article intéressant ?