Un explosif dans la gorge

Publié par Dr Philippe Presles le Mercredi 28 Janvier 2004 : 01h00
-A +A
On pourrait résumer ainsi ce fait divers : lors d'un exercice militaire un jeune colombien a avalé une grenade. Il faudra quatre longues heures interminables à l'équipe de chirurgiens pour extraire cet explosif avec toutes les précautions que celui-ci implique… Un exploit qu'ils n'oublieront pas de sitôt.

Ce drame s'est déroulé en Colombie. Lors d'un exercice militaire, un jeune soldat de 19 ans est blessé au visage par une grenade. Il est transporté d'urgence à l'hôpital le plus proche. C'est là qu'une radio est effectuée. Celle-ci révèle la présence d'une grenade non explosée situées dans le nasopharynx du patient, tout contre la base du crâne. La victime est alors immédiatement transférée à l'hôpital militaire central où il est prévu de tenter une opération afin d'extraire cet explosif potentiel. Autant dire qu'afin de limiter les risques éventuels auxquels pourraient être exposé le personnel médical, une aile entière de l'hôpital a été évacuée. De même, chirurgiens et anesthésistes équipés de casque et de veste blindée anti-explosion en kevlar se sont prudemment succédés auprès du malade. Au terme de quatre heures d'intervention éprouvantes, la grenade, intacte, a enfin été extraite puis confiée aux spécialistes des explosifs.

Suite à cette première intervention, le patient a dû subir une reconstruction faciale et une fixation des différentes fractures du visage. Cicatrices et réhabilitation orale lui laisseront de bien tristes souvenirs.

Publié par Dr Philippe Presles le Mercredi 28 Janvier 2004 : 01h00
Source : Jorge Espinosa-Reyes et coll., The lancet, 20-27 décembre 2003.
A lire aussi
Bien se préparer pour un séjour à l’hôpital Publié le 29/07/2013 - 03h22

Infections hospitalières, repas peu appétissants, problèmes de sommeil… Tout cela - et bien d’autres choses encore - a de quoi nous rendre nerveux quand on se prépare à un séjour hospitalier !  Quelques conseils pour que votre séjour à l’hôpital se passe au mieux.

Opérée sous hypnose, elle chantait Publié le 26/06/2014 - 13h26

En France, le principal usage de l’hypnose reste la lutte contre les douleurs aiguës, notamment chez les grands brûlés, mais les opérations sous hypnose commencent à se multiplier. C'est ainsi qu'une chanteuse a été opérée d'une tumeur de la gorge à Créteil (Val-de-Marne). Sans doute...

Télémédecine : un rendez-vous d'avenir Publié le 23/09/2002 - 00h00

Pour la première fois, le e-colloque de télémédecine co-organisé sur plusieurs régions en France et à l'étranger, ouvrira ses portes au grand public. Les progrès les plus spectaculaires de la téléchirurgie et de la robotique seront présentés et diffusés en visioconférence. Sur chaque...

Plus d'articles