kmissa
Portrait de cgelitti
Bonjour, je m'appelle yannick je suis également myope et aussi hypermetraupe. Je porte des lunettes depuis l'âge de 1ans, mais maintenant quand j'entends qu'il existe des opérations pour retrouver la vue, je suis content mais aussi réticent. Après de longues années de port de lunettes ça commence a être lourd, maintenant j'ai 30ans et je vais vous résumez mon expérience personnelle.

Me trouvant sans emploi et sans logement, je décida de vivre comme un badaud, (une expérience à entraine souvent une autre). Pendant celle-ci, je m'était dit de faire l'expérience sans mes lunettes pour étudier le phénomène de la myopie. La période à durer un peu plus de 1ans sans mes lunettes tout en vivant dehors, au contact des rues, des carrefours, des panneaux, des villes, des associations aidant les personnes en difficultés, tout ce qui est signalisation et le sport de combat bref tout ce que l'oeil doit voir ou peut voir.

Effectivement c'est très dur de réagir face à ce phénomène qui est la myopie. Mais pour vous résumez ce test, c'est 1ans de ma vie qui c'est voilée devant moi sans voir que des images floues, des rues hostiles, des personnages qui apparaissent comme des ombres sans pouvoir les reconnaitre de près comme de loin, des images,une série de télé dans la quelle on a pas envie de jouer.

Au bout de quelques moi de handicap votre nuque se bloquent parce que quand vous portez des lunettes adéquates a votre vue, les yeux suivent la ligne de vision, mais quand vous n'emportez plus les yeux ont tendance à chercher une autre ligne de vision pour trouver un équilibre visuel mais, cet équilibre visuel implique des strabismes afin de mieux voir c'est connu si on louche on voit un peu mieux. Je connais pas trop de termes qui pourrait expliquer ce phénomène mais j'espère que ça servira pour d'autres personnes,notamment les chercheurs sur le sujet. Après, pour revenir aux blocages de la nuque, (pour moi) quand vous restez longtemps sans lunettes, vos cervicales prennent le même champs de vision que les yeux c'est à dire, que si votre champs visuel est décalé, vos cervicales prennent le même plis. Aujourd'hui où je vous écrit je n'ai pas encore retrouver ma vue normale mais j'ai repris un logement. Je passe des examens de vue mais les rendez-vous auprès des ophtalmologues sont très longs. J'ai dû attendre 3 mois pour un simple rendez-vous c'est inadmissible.

Ma nuque engendre des craquements répétitifs parce que elle aussi lutte pour retrouver son stade initial, c'est comique de se faire craquer la nuque mais des fois c'est très douloureux. Après je ne compte pas toutes les nuits que j'ai passées sans pouvoir regarder la télé parce que je n'arrivait plus à positionner ma vue avec mes cervicales. Mes yeux partaient à gauche mais ma tête elle tournée à droite et ce phénomène là, vous mets en station allongés sans réfléchir ni même pour agir, vous vous allongez et vous attendez le lendemain matin, en espérant que cela redevienne normal peut être pas à l'état initial mais dans une position plus confortable c'est à dire tête basse avec une allure d'un bonhomme qui as la scoliose. Je m'attends pas à une mort certaine mais a un bon torticolis dans le meilleur des cas. Souvent je pense "pourvu que se ne soit pas les cervicales qui lâches" mais bon maintenant j'ai pris un nouveau rendez-vous et j'attends un meilleur résultats. Fini les conneries et vivement cette opération que j'attends avec espoir. J'aimerais que l'opération soit prise en charge parce que c'est encore cher pour moi.

Quand aux africains il y en a qui naissent et qui meurent en étant myopes sans même connaître la paire de lunettes adéquates.

kmissa
Portrait de cgelitti
"des visages, des figures, des visages, des figures des figurants à effacer de faca A, de face B, comme un accord tout entier, tout entier des larmes s'ajoutées aux oiseaux mazoutés" voila, en résumé ce que voit un myope qui ne porte pas de lunettes, des ombres tombées du ciel, des corps inexistants que des extraterrestres venus d'une autre planète. C'est quand même assez difficile de ne pas pouvoir bénéficier d'une vue en toute et dû forme, moi je ditqu'il devrait y avoir comme une norme française, une sorte de légalisation des yeux, deux jambes, deux bras, une tête et deux yeux malgré que cela ne soit pas prix en charge par la sécurité sociale, le prix des opération reste cher, trop cher pour mes deux yeux. A voir le prix, mes yeux commence à tourner et pourtant ma tête me dit le contraire. Dans les rues un myope ne reconnait jamais sa route, j'ai emprunter plusieurs fois les même chemins mais chaques jours était un chemin différent pour moi. Je n'arrivais pas trop à me repérais alors souvent je me fié aux trottoirs, à quelques magazins et quand une vitrine de celui-ci changé c'était un autre point de repère à trouver, même si j'avais emprunter dix fois le chemin au paravant. Pour ce qui est du sport je m'était mis au full-contact qui est un sport de combat. Donc pour la pratique de celui-ci pas de lunettes, un bon protège dents et en avant la distribution de marrons, sans que cela ne me gène, j'éssayais de voir venir un coup de point. En ce qui fut mon cas je ne voyais pas l'adverssaire préparait son coup, que se soit coup de point ou coup de pied, une ombre reste une ombre, une image floue, un nuage de coup. Mais bon, cela restais à titre expérimental. Il faut savoir que le corps est séparé en deux et que je ne pouvais pas voir tout en même temps, soit c'est le bassin ou soit le buste. Voila à peu près ce que j'ai retenus de ma myopie.
Sujet vérouillé