Exilés : aide à la prise en charge médico-psycho-sociale

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 11 Janvier 2005 : 01h00
-A +A
Le Comité médical pour les exilés (Comede) a accueilli durant ses 25 ans d'existence, 80.00 exilés de 130 nationalités différentes. Fort de cette expérience, le Comede a publié en 2003 un guide pratique de la prise en charge des exilés, des migrants et autres étrangers en situation précaire, dont voici aujourd'hui la version 2005.

Accès aux soins, conseils juridiques, connaissance des aspects médicaux, psychologiques, sociaux et administratifs, ce guide pratique répond à toutes les questions afin d'éclairer la prise en charge médico-psycho-sociale des différents acteurs.Cette bible de 440 pages porte sur toutes les personnes dites d'origine étrangère, aux statuts administratifs compliqués et variables : les migrants, les immigrés, les étrangers, les demandeurs d'asile, les réfugiés, les sans-papiers, les clandestins

Vivent en France, 3.550.000 étrangers dont 510.000 y sont nés et 350.000 en séjour précaire.Excepté pour les groupes originaires d'Afrique centrale, d'Asie de l'Est et des Antilles, pour lesquels le sex-ratio est de 50%, ce sont majoritairement des hommes, des jeunes et des résidents de la région Ile-de-France, Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte-d'Azur. Plus de vingt ans après les boatpeople, ce sont toujours les Asiatiques qui constituent la moitié des effectifs.

Ces personnes sont vulnérables et souffrent de divers traumatismes : deuil du monde maternel, de la terre-mère, perte d'identité, culpabilité Tous ces paramètres se répercutent directement sur leur santé.C'est ainsi que dans ce guide, le chapitre consacré aux soins et à la prévention est particulièrement important : bilan de santé, contraception, nutrition, santé bucco-dentaire, vaccination, dépression, hépatites C et B, tuberculose, asthme, diabète, hypertension artérielle, saturnisme, dermatologie, hématologie, orthopédie et parasitologie. Avec également, dans la nouvelle édition, une partie importante consacrée au sida et aux infections sexuellement transmissibles.

Le guide comporte également un répertoire des adresses utiles, et en annexe, tous les documents officiels en circulation sont reproduits : demandes d'asile, de régularisation, admission au séjour, demande de protection maladie, de couverture maladie universelle, d'aide médicale d'Etat (AME)

Souhaitons que cet ouvrage, réunissant tout le médical, le juridique et le social, apporte une aide aux personnes migrantes et aux professionnels de santé, souvent démunis face aux questions qu'on peut leur poser dans leur pratique quotidienne.

Guide disponible sur commande (gratuit dans la limite des stocks) auprès de l'Institut national de prévention et l'éducation pour la santé (INPES), par fax (01 49 33 23 91) ou par courrier (42, bd de la Libération, 93203 Saint-Denis Cedex). Egalement sur le site : www.leguideducomede.org.

Site du Comede : www.comede.org. Site de l'INPES : www.inpes.sante.fr.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 11 Janvier 2005 : 01h00
Source : Institut national de prévention et l'éducation pour la santé (INPES), " Prise en charge des migrants/exilés en détresse médico-psycho-sociale : publication d'un nouveau guide ", 9 décembre 2004.
A lire aussi
L'adoption : un " parcours du combattant " bientôt simplifié ? Publié le 02/04/2001 - 00h00

Ségolène Royal, ministre déléguée à la Famille et à l'Enfance, a présenté en Conseil des ministres son projet de réforme de l'adoption. Celui-ci comprend deux volets essentiels : la simplification de l'agrément et l'harmonisation des procédures des organismes attachés à l'adoption à...

Un guide pour les personnes malvoyantes et leur entourage Publié le 20/02/2009 - 00h00

L'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes) et la Fondation de France publient un guide pratique destiné aux personnes dont la vue se dégrade. Il est disponible à la fois en version papier et sur internet.

Maladie d’Alzheimer : conseils aux aidants familiaux Publié le 29/10/2010 - 09h25

Accompagner un proche atteint de la maladie d’Alzheimer n’est pas chose facile, tant physiquement que psychologiquement.Et devant les difficultés, même l’aidant doit se faire aider ! Aussi dévoué que l’on puisse l’être, il ne faut pas oublier de prendre aussi soin de soi.

Plus d'articles