Patrick
Portrait de cgelitti
Ma mère ayant eu à l'age de 82 ans un cancer du rectum, il m'est demandé par la sécurité sociale de faire une coloscopie.J'ai rencontré pour une première visite le chirurgien, et la coloscopie a été programmée pour début mai. Seulement, j'éprouvre quelques réticenses à effectuer cet examen à cause des complications qui peuvent survenir pendant l'examen : perforation de la paroi intestinale, hémorragie, infections, etc..

Je ne comprends pas que la sécurité sociale s'acharne pour me faire passer cet examen, étant donné que pour l'instant, je ne me plains de rien, et que je suis en bonne santé. Et on se dit toujours que l'on peut ressortir de la clinique avec une infection nocosomiale, ou autre chose, alors que j'y suis rentrée en bonne santé. Suis-je vraiement obligée de faire réaliser cette coloscopie ? Si au cours d'une visite médicale à la sécurité sociale, je n'avais pas mentionné qu'il y avait eu un antécédent dans ma famille, la sécu ne m'aurait jamais demandé de procéder à un examen du colon. N'est-il pas suffisant d'entrer en clinique que lorsque on a vraiement besoin ? Sans aller auparavant se chercher des complications alors que cela va bien. On entend dire tellement de choses sur les conséquences des examens passés en clinique !!!

Quelqu'un a-t-il été dans le même cas que moi, et comment avez-vous réagi. Merci de me répondre.

isis
Portrait de cgelitti
Merci pour vos messages. Avec vos conseils et ceux sur d'autres forums de discussion, je pense être prête à passer la coloscopie. Je vous tiendrai au courant. L'examen est programmé pour le 3 mai. A bientôt.
Pouxpouille
Portrait de cgelitti
Certaines formes de cancer colo-rectal sont héréditaires, à partir d'un certain age, les descendants d'un malade doivent faire une coloscopie de dépistage. Certes pour vous, c'est un examen invasif avec des risques de complications, maintenant voyez le côté "Santé publique", vaut il mieux traiter un cancer bien agressif découvert (et non pas dépisté) très tard avec plus de risques de métastases... ou bien surveiller des personnes à risques dans le but de traiter au plus tot (et avec plus de chance de succès).
Cela dit, vous pouvez tout à fait refuser l'examen.

Mais si jamais vous avez plus tard un cancer colorectal, il faudra pas vous plaindre auprès de votre médecin!
Patrick
Portrait de cgelitti
[QUOTE=isis] Ma mère ayant eu à l'age de 82 ans un cancer du rectum, il m'est demandé par la sécurité sociale de faire une coloscopie.J'ai rencontré pour une première visite le chirurgien, et la coloscopie a été programmée pour début mai. Seulement, j'éprouve quelques réticences à effectuer cet examen à cause des complications qui peuvent survenir pendant l'examen : perforation de la paroi intestinale, hémorragie, infections, etc..
Je ne comprends pas que la sécurité sociale s'acharne pour me faire passer cet examen, étant donné que pour l'instant, je ne me plains de rien, et que je suis en bonne santé. Et on se dit toujours que l'on peut ressortir de la clinique avec une infection nocosomiale, ou autre chose, alors que j'y suis rentrée en bonne santé. Suis-je vraiement obligée de faire réaliser cette coloscopie ? Si au cours d'une visite médicale à la sécurité sociale, je n'avais pas mentionné qu'il y avait eu un antécédent dans ma famille, la sécu ne m'aurait jamais demandé de procéder à un examen du colon. N'est-il pas suffisant d'entrer en clinique que lorsque on a vraiement besoin ? Sans aller auparavant se chercher des complications alors que cela va bien. On entend dire tellement de choses sur les conséquences des examens passés en clinique !!!
Quelqu'un a-t-il été dans le même cas que moi, et comment avez-vous réagi. Merci de me répondre.[/QUOTE]

Bonjour,

Ne t'en fais pas la coloscopie n'a rien de dramatique, je suis passé par là il y a quelques semaines. Les risques de perforation sont exceptionnels, rien qui puisse motiver une telle inquiétude de ta part (en revanche le risque, si minime soit-il, doit être pris en compte, mais on parle d'un cas sur 100 000). Tout se passe très bien, tu es endormie pour une quinzaine de minutes et tu te réveilles tout en douceur. Mais il est essentiel de faire ce test si un médecin le prescrit : ce n'est pas tant un cancer qui est à redouter, mais un début de formation d'excroissances dans l'intestin qui en soit sont parfaitement bénignes mais peuvent dégénérer en cancer si non détectées à temps. On parle d'une évolution sur 15 à 20 ans. Lorsque l'excroissance est détectée elle est immédiatement enlevée et analysée. Tu passes alors à côté d'un cancer, et tu es alors soignée et surveillée de manière à ne jamais en contracter. Ca vaut plutôt le coup non ?.. Souvent, les cancers du colon sont mortels car non détectés à temps. Si ta maman s'en est sortie s'est aussi grâce à son âge, plus tu es jeune, plus vite se reproduisent tes cellules et plus un cancer est foudroyant. De plus, cet examen somme toute assez banal - le plus dur étant le régime à suivre pendant 48 heures :) - est donc pour toi d'autant plus vital qu'une personne de ta famille a contracté un tel cancer. Bon courage, je t'assure qu'il n'y a pas à avoir peur, j'avais peur comme toi il y a un mois, aujourd'hui je le referai les yeux fermés.      
Patrick
Portrait de cgelitti
[QUOTE=isis] Ma mère ayant eu à l'age de 82 ans un cancer du rectum, il m'est demandé par la sécurité sociale de faire une coloscopie.J'ai rencontré pour une première visite le chirurgien, et la coloscopie a été programmée pour début mai. Seulement, j'éprouve quelques réticences à effectuer cet examen à cause des complications qui peuvent survenir pendant l'examen : perforation de la paroi intestinale, hémorragie, infections, etc..
Je ne comprends pas que la sécurité sociale s'acharne pour me faire passer cet examen, étant donné que pour l'instant, je ne me plains de rien, et que je suis en bonne santé. Et on se dit toujours que l'on peut ressortir de la clinique avec une infection nocosomiale, ou autre chose, alors que j'y suis rentrée en bonne santé. Suis-je vraiement obligée de faire réaliser cette coloscopie ? Si au cours d'une visite médicale à la sécurité sociale, je n'avais pas mentionné qu'il y avait eu un antécédent dans ma famille, la sécu ne m'aurait jamais demandé de procéder à un examen du colon. N'est-il pas suffisant d'entrer en clinique que lorsque on a vraiement besoin ? Sans aller auparavant se chercher des complications alors que cela va bien. On entend dire tellement de choses sur les conséquences des examens passés en clinique !!!
Quelqu'un a-t-il été dans le même cas que moi, et comment avez-vous réagi. Merci de me répondre.[/QUOTE]

Bonjour,

Ne t'en fais pas la coloscopie n'a rien de dramatique, je suis passé par là il y a quelques semaines. Les risques de perforation sont exceptionnels, rien qui puisse motiver une telle inquiétude de ta part (en revanche le risque, si minime soit-il, doit être pris en compte, mais on parle d'un cas sur 100 000). Tout se passe très bien, tu es endormie pour une quinzaine de minutes et tu te réveilles tout en douceur. Mais il est essentiel de faire ce test si un médecin le prescrit : ce n'est pas tant un cancer qui est à redouter, mais un début de formation d'excroissances dans l'intestin qui en soit sont parfaitement bénignes mais peuvent dégénérer en cancer si non détectées à temps. On parle d'une évolution sur 15 à 20 ans. Lorsque l'excroissance est détectée elle est immédiatement enlevée et analysée. Tu passes alors à côté d'un cancer, et tu es alors soignée et surveillée de manière à ne jamais en contracter. Ca vaut plutôt le coup non ?.. Souvent, les cancers du colon sont mortels car non détectés à temps. Si ta maman s'en est sortie s'est aussi grâce à son âge, plus tu es jeune, plus vite se reproduisent tes cellules et plus un cancer est foudroyant. De plus, cet examen somme toute assez banal - le plus dur étant le régime à suivre pendant 48 heures :) - est donc pour toi d'autant plus vital qu'une personne de ta famille a contracté un tel cancer. Bon courage, je t'assure qu'il n'y a pas à avoir peur, j'avais peur comme toi il y a un mois, aujourd'hui je le referai les yeux fermés.      
Patrick
Portrait de cgelitti
[QUOTE=isis] Ma mère ayant eu à l'age de 82 ans un cancer du rectum, il m'est demandé par la sécurité sociale de faire une coloscopie.J'ai rencontré pour une première visite le chirurgien, et la coloscopie a été programmée pour début mai. Seulement, j'éprouvre quelques réticenses à effectuer cet examen à cause des complications qui peuvent survenir pendant l'examen : perforation de la paroi intestinale, hémorragie, infections, etc..
Je ne comprends pas que la sécurité sociale s'acharne pour me faire passer cet examen, étant donné que pour l'instant, je ne me plains de rien, et que je suis en bonne santé. Et on se dit toujours que l'on peut ressortir de la clinique avec une infection nocosomiale, ou autre chose, alors que j'y suis rentrée en bonne santé. Suis-je vraiement obligée de faire réaliser cette coloscopie ? Si au cours d'une visite médicale à la sécurité sociale, je n'avais pas mentionné qu'il y avait eu un antécédent dans ma famille, la sécu ne m'aurait jamais demandé de procéder à un examen du colon. N'est-il pas suffisant d'entrer en clinique que lorsque on a vraiement besoin ? Sans aller auparavant se chercher des complications alors que cela va bien. On entend dire tellement de choses sur les conséquences des examens passés en clinique !!!
Quelqu'un a-t-il été dans le même cas que moi, et comment avez-vous réagi. Merci de me répondre.[/QUOTE]

Bonjour,

Ne t'en fais pas la coloscopie n'a rien de dramatique, je suis passé par là il y a quelques semaines. Les risques de perforation sont exceptionnels, rien qui puisse motiver une telle inquiétude de ta part (en revanche le risque, si minime soit-il, doit être pris en compte, mais on parle d'un cas sur 100 000). Tout se passe très bien, tu es endormie pour une quinzaine de minutes et tu te réveilles tout en douceur. Mais il est essentiel de faire ce test si un médecin le prescrit : ce n'est pas tant un cancer qui est à redouter, mais un début de formation d'excroissances dans l'intestin qui en soit sont parfaitement bénignes mais peuvent dégénérer en cancer si non détectées à temps. On parle d'une évolution sur 15 à 20 ans. Lorsque l'excroissance est détectée elle est immédiatement enlevée et analysée. Tu passes alors à côté d'un cancer, et tu es alors soignée et surveillée de manière à ne jamais en contracter. Ca vaut plutôt le coup non ?.. Souvent, les cancers du colon sont mortels car non détectés à temps. Si ta maman s'en est sortie s'est aussi grâce à son âge, plus tu es jeune, plus vite se reproduisent tes cellules et plus un cancer est foudroyant. De plus, cet examen somme toute assez banal - le plus dur étant le régime à suivre pendant 48 heures :) - est donc pour toi d'autant plus vital qu'une personne de ta famille a contracté un tel cancer. Bon courage, je t'assure qu'il n'y a pas à avoir peur, j'avais peur comme toi il y a un mois, aujourd'hui je le referai les yeux fermés.      
Nicole
Portrait de cgelitti
j'ai moi aussi une maman qui ai décédée d'un cancer du colon. Je fais donc une coloscopie de contrôle toçus les 3 ans, ou on m'enlève quelquefois de petits polypes encore bénins.
je n'ai jamais eu aucun problème avec ce type d'examen et cette prévention est bien utile pour prévenir un cancer...
il faut y aller, ce n'est absoluement pas douloureux !
courage...
amicalement
Nicole
Sujet vérouillé