Etre âgé, dépendant et vivre à domicile : une équation plus facile à résoudre grâce aux CLIC

Publié par Dr Stéphanie Lehmann, gérontologue le Vendredi 19 Octobre 2001 : 02h00
-A +A
Aujourd'hui, près de 800.000 personnes sont dépendantes et deux tiers d'entre elles vivent à domicile. Jusqu'en avril dernier, vivre chez soi était surtout le résultat de l'investissement et de la motivation de quelques proches, aidés parfois, mais de façon sporadique et non “ labellisée ”, par des groupes de professionnels médico-sociaux. La naissance des CLIC (Centres Locaux d'Information et de Coordination gérontologiques) est un élément de réponse à un manque crucial de synchronisation entre les différents acteurs de la prise en charge d'un sujet âgé et peut-être le début d'un autre regard sur le futur des seniors.

En clair, le CLIC, c'est quoi ?

Pour Paulette Guinchard-Kunstler, à l'initiative de ce projet et secrétaire d'Etat aux personnes âgées, le CLIC est l'avenir de 12,3 millions de Français de plus de 60 ans. Il s'agit en effet d'un dispositif de proximité consacré aux personnes âgées et à leurs familles, destiné à organiser le maintien à domicile. Son rôle principal est d'offrir “ un accueil personnalisé et gratuit ” à chaque demande.Un CLIC se compose d'un praticien, d'un infirmier, d'une aide à domicile et parfois d'un psychologue. Cette équipe pluridisciplinaire prend en compte tous les aspects de la vie quotidienne des personnes âgées, qu'ils touchent aux soins, à l'accompagnement de la personne, à la qualité et au confort du cadre de vie, mais aussi à “ la vie sociale, culturelle et citoyenne ”.

Quel est son but ?

Le principal enjeu est la coordination des aides déjà disponibles. En effet, beaucoup de moyens existent pour maintenir à domicile une personne âgée, mais la plupart du temps ils ne sont pas synchronisés.Le CLIC est en fait comparable à un guichet unique d'information possédant l'ensemble des réponses disponibles dans tous les domaines impliqués dans la prise en charge d'une personne âgée dépendante. Il reçoit les demandes, analyse les besoins, active les compétences nécessaires et tente de résoudre les situations complexes.

Publié par Dr Stéphanie Lehmann, gérontologue le Vendredi 19 Octobre 2001 : 02h00
A lire aussi
Perte d'autonomie des personnes âgées : où s'informer ? Publié le 17/01/2008 - 00h00

Ce sont les conseils généraux qui coordonnent la prise en charge des personnes âgées dépendantes. Différents lieux d’information sont à disposition des personnes âgées et de leur entourage dans chaque département. Elles peuvent y obtenir des renseignements sur la procédure...

Seniors, gardez le contact avec votre tribu Publié le 22/10/2003 - 00h00

Comment faciliter le maintien à domicile des personnes en perte d'autonomie ou isolées ? En leur fournissant un appareil miniaturisé qu'ils porteront sur eux, leur permettant ainsi de recevoir des appels en mains-libres et d'alerter à tout moment une équipe de spécialistes pour obtenir un...

Faire face à la maladie d'Alzheimer Publié le 15/09/2004 - 00h00

Il cherche constamment son gillet, il grignote plutôt qu'il ne mange, il lui arrive de ne plus remettre une voisine ? Bien sûr on préfère en rire, on évoque son « grand âge », on accuse « la vieillerie ». Finalement on trouve ça presque normal... Mais au fond, on sait bien que ce n'est...

Un site pour accompagner les aidants familiaux Publié le 14/11/2008 - 00h00

apporter aux aidants familiaux des informations et des possibilités d'échange pour rompre l'isolement dont ils sont trop souvent victimes : tel est l'objectif du site "aider ensemble", qui vient d'être mis en ligne.

Plus d'articles