Un éthylotest pour la route !

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 28 Août 2006 : 02h00
-A +A
Des bornes pour tester son taux d'alcoolémie, c'est ce que vont proposer de nombreuses boîtes de nuit. Alors n'hésitons pas : un éthylotest pour la route !

Alcoolémie zéro pour le conducteur

Terminer la nuit dans un fossé, ou pire à l'hôpital ou à la morgue, c'est bien ce qu'il faut éviter à tout prix en sortant d'une super-soirée en boîte de nuit. Une seule solution : celui qui conduit ne doit pas boire du tout, ce que rappelle le slogan : « celui-qui-conduit-est-celui-qui-ne-boit-pas". Ne pas boire est d'autant plus important qu'au petit matin, avec la fatigue, le moindre gramme d'alcool peut être très perturbant.

C'est dans ce but que des bornes éthylotests électroniques sont maintenant disponibles dans de nombreux établissements de nuit. Baptisées « C KI KI CONDUIT ? », elles permettent de vérifier son taux d'alcoolémie et de décider qui sera le conducteur.

Bornes éthylotests à disposition

Pour accompagner la mise en place de ces bornes éthylotests, une opération a été lancée mobilisant 34 boîtes de nuit dans une dizaine de départements. Jusqu'au 3 septembre, les jeunes qui accepteront de ne pas boire pour ramener leurs amis se verront offrir toutes leurs consommations sans alcool. Les autres pourront vérifier leur taux d'alcoolémie sur les bornes éthylotests, ce qui justifie le nom de « A borne to stay alive » pour l'ensemble de l'opération.

Espérons que cette opération sera l'occasion pour de nombreux jeunes de faire une découverte sensationnelle : il est possible de passer une excellente soirée, de danser, de discuter, de se lâcher, sans boire une goutte d'alcool. Trop souvent l'alcool apparaît comme un passage obligé du plaisir Or ce n'est pas le cas.

Rappelons également que l'excès d'alcool peut présenter d'autres risques tout aussi importants comme l'oubli de l'usage du préservatif (SIDA et autres infections sexuellement transmissibles) ou comme la désinhibition face aux propositions d'essai de drogues

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 28 Août 2006 : 02h00
Source : Association Entreprise et Prévention, Juillet 2006
A lire aussi
Où en êtes-vous avec votre consommation d'alcool ? Publié le 31/03/2004 - 00h00

Boire trop d'alcool représente un danger, non seulement pour soi, mais également pour les autres. En France, la consommation d'alcool est à l'origine de 45.000 morts par an, soit 10 % des décès. C'est la deuxième cause de mortalité " évitable " ! La seule solution à ce problème majeur de...

Plus d'articles