grenouille
Portrait de cgelitti
Bonjour a toutes.Je ne pense pas qu'il y ai grand monde a cette heure ci!

J'aimerais vous faire part de mn expérience pr avoir des témoignages, cela me réconforterai surement un peu.

Relation, non exclusive, avec un jeune homme de 22ans (j'en ai également 22), pendant 3ans, je suis tombé enceinte il y a qlqs mois.Ns n'en voulions pas.Le lendemain de l'IVG j'étais TRES soulagée ... ms pas les jrs suivants, ni les semaines ni les mois.Un gros sentiment de culpabilité.J'ai bo me dire que ce nettement mieux je n'arrive quand meme pas a vivre avec ca.J'ai une grande perte de confiance en moi, n'est plus souriante, n'a pas vraiment gout a sortir, ni manger.J'aime énormement mon travail ms la je suis fatiguée psychologiquement et ne tiens plus.

Je pense etre normale, confirmez le moi avec vos témoignages svp. Qu'avez vs fais pr remonter a la surface?

Léa
Portrait de cgelitti
Bien sur je ne suis pas seule dans cette histoire. Le problème est que le papa m'a "manipulé" qd j'étais enceinte et maintenant que je me suis fais avorté on ne se voit plus. Je bcp de haine envers lui et envers sa facon d'agir ms malgré ca je le respecte tt de meme bcp. C'est contradictoire ms je ne controle pas mes ressentis!
Et j'ai besoin de SON soutien plus que tt. Aujrd'hui je ne l'ai pas et pourtant il sait que je ne vais pas bien!!
Depuis qlqs jrs ca va a peu pres. J'espere les jrs qui arrivent aussi ms mon moral peut basculer du jour au lendemain.
Merci pr vos msg
grenouille
Portrait de cgelitti
peut être devrais-tu faire avorter ta relation avec le père ? Je dis cela sans mauvais jeu de mot, mais il me semble que vouloir continuer avec lui t'empoisonne. Il t'a fait du tort, tu devrais rompre vraiment. Qu'en penses-tu ?
geva
Portrait de cgelitti
ce n'est pas très sain de continuer à penser à un homme qui vous a manipulée puis abandonnée, et ne vous a donné aucune nouvelle depuis mi-juin...... Il n'y a plus de lien, sauf la souffrance, que vous entretenez....... Faites vous aider par un psy ou un conseiller conjugal hors de votre famille si vous voulez refaire surface et démarrer autre chose. Sinon, la dépression vous guette!
grenouille
Portrait de cgelitti
juste un mot, Léa : pense que c'est la femme qui supporte tout dans l'ivg, y compris la culpabilité. MAIS la faute est partagée : dans une ivg, il y a deux personnes qui n'ont pas pu, pas su assumer le bébé, ne l'oublie pas ! c'est toi qui as dû avorter, mais l'homme qui t'a fait l'enfant est aussi responsable que toi. Tu n'as pas un mauvais fond, il ne faut pas dire cela, il ne faut pas te complaire dans cet échec, c'est autant ta faute que celle de l'homme qui t'a fait ce bébé !!!!
Cela dit, si tu as un sentiment de vide, si tu te sens inutile, ce n'est pas uniquement à cause de cela sans doute. Surement, en cette période de fête, tu fantasmes sur ce bébé, c'est Noël qui fait cela.
Essaie de te faire soutenir et aider dans le sens de l'avenir, en te projetant dans des nouveaux projets, car tu ne peux pas revenir en arrière, il faut que cette expérience t'aide à mûrir, pas à t'enfoncer. Tu seras plus solide et plus avisée qu'avant, tu aborderas les hommes autrement, tu ne referas pas la même expérience malheureuse.
Je te souhaite bon courage.
celia
Portrait de cgelitti
car la "haine" doit d'exprimer pour que tu guérisses, donc il est normal de cesser de le fréquenter pour "tuer" votre liaison.
Léa
Portrait de cgelitti
Ca y est j'ai revu le papa, ca m'a fais du bien. On arrive pas a se séparer au final!!
Je pensais qu'il était enormement fier, pas tant que ca en faite. Et puis j'ai réfléchi en me disant qu'il ne pouvait pas ne plus avoir confiance en moi vu que je l'ai tenu au courant de tt pendt l'ivg. Du coup j'ai cherché et trouvé la vrai raison ... la peur. Je lui en ai parlé et effectiveent c'était bien ca. Bref, je l'ai revu et j'y crois plus que tt aujrd'hui, ca ma donné une bonne raison de continuer a le voir malgré tt.
Merci a vs ttes. En esperant avoir des nvelles de la fille a lolotte si possible.
Léa
Portrait de cgelitti
Pas facile de supporter ca. J'ai bcp de mal a tt gérer (mon travail, ma vie, moi meme ...).Parfois je me sens bien ms je ne sais jamais dans quel état d'esprit je vais me reveiller le lendemain.
En plus de cela je suis completement bloquée par les hommes. Je ne leur faire pas confiance, je me refuse un peu de bonheur. Je sais tt ca ms je me dis que je n'y ai pas le droit vu ma facon d'agir (IVG). Je pense etre quelqu'un qui a un mauvais fond. Le pire c'est que j'y crois en plus. J'ai perdu confiance en moi et rien que pour mon travail ca me pose des soucis.
C'est dur
Léa
Portrait de cgelitti
réponse a Lolotte --> bjr et tt dabord merci du msg. Ma mere est au courant de l'histoire, je lui ai dis deux semaines apres mon avortement. Je sais que ca lui fait du mal de ne pas m'avoir aidé. J'aimerais qu'elle m'en parle, qu'elle me demande comment je vais. Elle s'inquiete pr moi mais ne me le montre pas. Tt comme moi je ne lui montre pas que je ne vais pas bien.Et pourtant je suis tres proche d'elle. Ma soeur est egelement au courant. Ms elle vient d'avoir son bébé et nage ds son petit bonheur en pensant egalement que je vais bien. Je suis contente pr elle malgre tt.
Concernant le papa, il est si fier que jamais il ne pourra passer au dessus de tt ca, il n'a plus confiance en moi (ce sont ses mots!). Et ptt j'essaye de le revoir, je sais que j'irais mieux. Et je ne peux pas couper les ponts avec lui (remarquez c'est en parti fait puisque je ne l'ai pas vu depuis mi-juin!). Ms penser a lui me motive, c'est deja ca!

réponse a grenouille --> Effectivement je devrais oublier ma relation avec lui mais je n'arrive pas a oublier ce lien que j'ai avec lui. J'espere que ca viendra un jour, un jour proche.

Merci a toutes
Léa
Portrait de cgelitti
Merci pr vos conseils.Je sais que je dois aller voir un psy mne trouve pas le tps ni le courage de parler a qlq'un que je ne connais pas.
Qd j'ai un coup de blues je me dis qu'il y a pire qu'un avortement (je suis en bonne santé, c'est déja le principal) et me rassure en me disant que c'est mon choix et que personne ne 'a influencée (contrairement a d'autres personnes).
Merci a vs
Léa
Ann
Portrait de cgelitti
Salut!
Il y a 5 ans j'ai eu recours à une IVG.J'avais à peu près ton age mais ca c'est fait au début d'une histoire et j'atais sans argent,dans une situation financière et familale "impossible" à assumer.Mon mec de l'époque ne le savait pas et il était en déplacement.A son retour,je lui ai simplement annoncé que j'avais été enceinte. Je savais qu'il fallait le faire...Quelques mois après j'ai découvert que ce mec était un salaud ce qui a soulagé un peu ma conscience.Mais malgré tout, comme toi,je m'envoulais énormement. Etant chrétienne,je n'osais meme plus prier.pour abréger,j'avais commis le pire des péchés et ça a duré près de 3 ans. C'est en allant dans une rencontre religieuse que j'ai eu le courage d'en parler avc quelqu'un,j'en ai pleuré toutes les larmes de mon corps et on a prié.Je me suis sentie bcoup mieux.Et depuis,j'ai sensi l'amour de Dieu se manifester,me pardonner,me restaurer et today,je vais bcoup mieux!!!
En résumé c'est ma foi qui m'a sortie de cette déprime mais je repense parfois au bb...
En tout cas, bonne chance et courage.

Pages

Sujet vérouillé