dayna
Portrait de cgelitti
salut,moi j'ecris specialement là pour avoir des réponses et savoir est-ce -ke vraiment on peut guérir d'une depression, s'il ya des personnes ki ont su vaincre cette maladie sans garder de cicatrices ou de traces.

Moi personnelement j'y crois pas, j'ai 19 ans et depuis 5 ans ke je suis malade,j'ai consulté pleins de psys mé sans succés,avec aucun je ne me sentais bien,je lé changé sans cesse,à la fin ma mère a décidé darreter mé thérapies.

j'ai fait deux années blanches dont celle ci,ce ki m'intrigue c'est ke je n'arrive pas a suuporter la solitude car je vis en exclus mais en même temps je n'aime pas approcher les gens,ils me font peur,je suis tout le temps en alerte quand je suis avec les autres,j'arrive pa a accorder ma confiance,c'est comme s'ils représentaient un danger pour moi alors k'au fond je sais ke c'est faux et meme ridicul.c'est pour ça ke je n'ai jamais eu d'amis ni de petit ami, jamais.

je me demande si ça va durer eternellenent car ma mere ne veut en aucun cas m'enmener encor ché un psy et moi comment je peux faire pour me depasser de tous ça car j'ai l'impression ke je suis une morte vivante je ne vis ke pour manger et dormir et à force je crois ke je suis devenue boulimike,j'ai fais pleins de tentatives de suissides quand j'été plu jeune mais mnt jé plu la force.

Et ce ke jé remarké aussi c'est k'à chake fois ke je fé des progré je fé tout pour tout gacher je déprime et laisse tout tomber,si je me fé des amis je les fuie,si je fé un travail je le laisse tomber.Comment peut on vouloir du mal à soi?comment oter cette force destructrice ki nous abime de linterieur com de lexterieur?Comment vivre en paix avec soi meme sans pour autant etre son propre ennemi?Tout simplement comment faire pour se reconcilier avec soi?

SVP répondé moi car ma vie est devenue impossible et malgré tous ce ke jé di jé limpression ke je n'ai pa su témoigné de ma grande souffrance!

katia
Portrait de cgelitti
jé été trés heureuse de lire vos reponses,juste le fait de savoir ke vous avez pris le temps de m'ecrir ça m'a fait vrément bcp de bien,je vous remercie du fond de coeur.
j'auré bien aimé aller à des espaces santé jeune car j'ai vraiment envie de m'en sortir.mais hélas ils n'existent pa dans mon pays:le maroc;ché nous tout est payant et on ne reconnait meme pa la depression comme maladie,la moitié de mon entourage n'ont jamais entendu parler ou pire croient ke je suis folle ou hantée par un mauvais esprit a cause de mes crises de nerfs et mon penchant vers la solitude.
je suis inscrite a une bibliothèque et meme au theatre mais je n'y suis preske jamais allée au cours de cette année,j'ai peur d'affronter le regard des autres car pour la plupart ont été mes camarades au lycée et sont au courant de ma maladie et surtout de mes tentatives de suicide,vous ne pouvez pas imaginer combien c'est difficil,je suis la marginal,celle kon pointe du doigt,ché moi on ne comprend pas on ne fait ke juger,surtout si c'été le cas d'une maladie aussi tabou ché nous,car elle lé vrément je le jure;
aussi il ma pri souvent de mentir sur la nature de ma maladie juste pour kon me laisse en paix!
bon je donne une mauvaise image de mon pays mais c'est la verité,et puis je n'oseré jamé sortir toute seule parce ke j'ai peur des gens ou plus exactement des garçons ,jai été victime dune agression sexuelle dans un parc quand j'avais 16ans,a cet epoke jallé ché une psy javai pu depasser ça mais mnt ca refai surface et dune facon si vive, je n'aime plus sortir toute seule j'ai limpression ke je suis tout le temp observer et finalement ça devien tré fatiguant et meme obsessionel, je depense plein d'energie rien ke pour une simple sortie.
j'ai pas envie de rester com ça,je sai ke jai besoin dun psy mais le problème c'est ke kan jété sous traitement je n'allais pas bien aussi,jété tré désekilibrée et hyperactive et trés trés sociable d'une facon pas naturel alors ken temps mormal je suis resérvée.c'est pour ca ke je fesé des TS je ne pensé a rien, navé peur de rien,je voulé juste faire taire cette voix ki me disé den finir avec tout.j'ai fait 6 TS entre 15 et 17ans et je suis allée ché 9 psy;des psychologues,des psychiatres ou neuropsychiatre et meme chez une pedopychiatre kan javé 14 ans.j'ai tout interrompu a 18 ans et la rechute a été si remarkable cette année,au fait c'est ma mere ki a ordonné ke jarrete parceke jai eu une obssession;acheter des fringues sans arret et kan javé plu dargent jai commencé a voler et a demander a tout mon entourage de men donner jai meme été ché lepicier pour kil me prete en lui donnant ma carte didentité comme garantie,je mentais aux voisines en disant ke ma mère voulait kelles lui pretent de largent alors kelle été meme pa au courant,je volé dé truc de la maison pour les vendre et avoir de largent et finalement on ma coincé dans une boutike avec une fringue volée.ma mere a interropu mon traitement la et ma enfermée dans la chambre quitte a fermer a clé.au debut jai cru en mourir car jété tré dependante du traitement ki été tré lourd dautan ke jallé ché un psychiatre et une psychologue.du jour au lendemain je me retrouvais sans rien. mais curieusement mnt je refléchis bcp plus aux consequences,je suis plus resonnable et du coup je control mé pulsions.ce ke je ne faisais jamé avant.
mais il marrive de passer par des moments tré difficils com aujourdui, jai pa arreté de pleurer tte la journée,je deviens plus depressive et plus fragile a l'approche de mes regles,et je ne sais pas comment me consoler car je sais ke je suis differente des autres,je n'ai personne ni ami ni meme pa un animal pour me tenir compagnie,savoir ke je pourrai pleurer pendant des heures et des heures sans kon me prete attention sans kon sinkiete pour moi c'est ca ki me tue, c'est la ou je la ressens au plus profond de moi la solitude,la vrai solitude...ma vie est vide et froide,jai meme pas de beaux souvenir a koi me ratacher,je me souviens seulement avoir toujours été malade et ma vie est resumée entre la maison,lopital et lécol ou jai toujours été dans mon petit coin a labri des autres ki ne fesaient pa partie de mon monde.
les gens mont fé bcp de mal,on ma trahi on a sali mon corp on a brisé mon intimité sans ke jen donne la permission,je sais ke jai besoin des gens Lisa c'est pour ça meme ke je suis si desespérée car je ne sais pas comment renouer avec le monde exterieur sans avoir cette haine au fond de moi,comment ne plus fuir et surout comment se sentir bien avec l'autre car c'est mon principal probleme.
jesper ke vous allé me repondre au plus vite car je ne vais vraiment pas bien,et je revien a le dire: est ce ke ca va finir un jour??????????????? tout en sachant ke le fait detre aidé par un psy est vraiment ecarté ,jen parle a ma mere et cé toujours le refus.
et merci encor!
fanny
Portrait de cgelitti
je te conseillerai d'aller voir Un Espace Santé Jeune il doit y en avoir un près de chez toi, c'est un endroit gratuit et annonime qui conseille guide soigne les jeunes. il y a des medecins et psychologues...

c'est bien que tu exprimes ta souffrance et ton mal être c'est deja un grand effort et ca te permet de sortir ce qui à en toi.
si tu as du mal à te faire des amies, tu peu par le biais d'internet (caramail)parler sur des forums avec les gens de tou pays ou ceux de ta ville des fille et garçon du même age cela te permettra de te changer les idées, mais essaye quand mêm de sortir aller au parc, faire les boutiques, aller à la bibliothèque.

tu devrai aussi t'inscrir à un sport cela te permettrai de te depenser et faire des rencontres.

et dit toi que moi et les personne qui te lise nous somme de tout coeur avec toi et que si tu veu d'autre rensignement ou parler on est là.
ps:tien nous au courant
amicalement
dayna
Portrait de cgelitti
ca fait un moment que je suis fatiguee pourtant je dors beaucoup je ne trouve p
said
Portrait de cgelitti
salut tout le monde. t'as de la chance katia. moi je suis malade comme vous mais j'ai des defficultes à m'exprimer en français. j' ai des problemes psychiques àcause je crois de la drogue (j'ai fumé deux fois )et j'ai des troubles comme vous .et j'ai consulté des psy mais toujours des médicamment qui je n'arrivais pas à me supporter(trops fatigué comme :Solian 50, ou trop nerveux comme :Tofranil ) moi je suis un garçon et je crois en Dieu pour m' aider si tu veux qu'ont soit des amies pour s'aider entre nous voici mon e-mail : sai00d@hotmail.com    !moi aussi je suis perdu je ne sais pas quoi faire ...
zaza
Portrait de cgelitti
comme te dis melody katia
il faut voyager faire du sport voir des amis
jouir de sa vie
aujourdhui c comme ca on ne plus rester enfermer chez soi a se morfondre
bien sur que la dépression sen va, mais il faut que tentretienne ta vie sport voyage etude sortie culturelles et interressante ou sortie danse mais sans alcool parce que je pense katia que tu ne dois en aucun cas boire de lalcool ou fumer joint car ton cas sempirait et la tu ne seras pas sorti de lauberge fais attention a toi tes toutes jeunes
alors profites des bienfaits naturels que nous offrent la vie
et pense au futur qd tu seras maman, tu as pleins de choses magnifiques a découvrir et petit a petit tu ne parlera pas de dépr.... ca cela nen ai pas c juste un passage de doute et de questions, pas besoin de tout cela continue ton traitement il te sera toujours bon pr l'instant mais après les médicaments seront ailleurs et tu pourras éviter lantidépr et prendre autre chose juste pr calmer lanxiéte ce qui est normal aujourdhui bcp de personnes prennent des calmants mais divisent leur vie et prennent du bon tps pour éviter le surplus des médocs
donne un sens positif a ta vie !!
melody
Portrait de cgelitti
tu sais les psy... ils n'aident pas vraiment je pense. Moi je m'en suis sortie, mais ca n'a pas été facile, j'ai du partir loin pendant un moment, ca m'a aidé de voir d'autres gens que ma famille proche. je pense que même s'il y a toujours des moments difficiles ou je recommence a deprimer et a sombrer dans la depression, il est possible de guerir. je persiste a croire que la vie est belle, et que malgré toutes nos peines, cela vaut le coup. alors pour finir, je te dirai de t'accrocher tous nos mauvais moments ont une fin, et la mort n'est pas la solution. essaie de te projeter dans l'avenir, et surtout quoiqu'il arrive dis toi que la vie est belle, il y a enormement de belles choses dans notre monde qui dépassenrt de loin les horreurs qu'on peut voir.
Lisa
Portrait de cgelitti
Je pense que Fanny a raison tu devrais te changer les idées même si c'est difficile. Il faut aussi que tu comprenne que tu n'es pas la seul dans ce cas et peut-être ca serai bénéfique pour toi de parler avec des personnes qui sont dans le même cas que toi ou mieux des personnes qui c'en son sortie! Je te comprend très bien, moi j'ai 18 ans et j'essai de m'en sortir car j'ai un copain et une fille mais c'est très difficile quand on a l'impression de tout détruire au tour de soit sans même c'en rendre compte, il y a longtemps que je ne me fait plus de mal (scarification)
ou meme de tentative de suicide J'ai un enfant maintenant! Mais c'est dur de vivre dans la peur de tout détruire ou de voir nos idées noirs revenir a la surface.
Être dépressive est difficile a vivre pour nous comme pour les autres, j'ai fait une fausse couches il y un mois, tu imagine tout le monde a eu très peur pour moi, J'ai fait une petite "rechute", en fin j'ai vraiment déprimé mais ca va mieux aujourd'hui, c'est encore difficile mais heureusement que j'ai mon copain et ma fille. Ce que j'aimerai que tu comprenne c'est que tu as besion des autres alors ne te condanme pas,je suis sur que tu as beaucoup a offrir au autre.

Si tu as envie d'en parler,on pourrai utiliser ce forum pour discuter. je serais heureuse de pouvoir parler avec toi. Et n'oubli pas que tu n'es pas seule et que pour moi aussi ce n'est pas toujours rose. La dépression est dure a surmonter seule a deux c'est plus facile!!¨
Bye.
Sujet vérouillé