Gabriel75
Portrait de cgelitti
Je suis alcoolique et je viens de commencer un traitement avec de l'esperal depuis hier,je n'ai pas encore bu car c'est un medicament dangereux associé a une seule goutte d'alcool,quelqu'un parmis vous a t'il egalement suivi ce traitement.J'ai vraiment peur de ne pas tenir le coup merci de me repondre...
Choco
Portrait de cgelitti
Malheureusement pour ces medicaments comme l'Esperal et bien d'autres , on ne se rend compte qu'avec le temps de leur effet, bon courage, surtout après ces deux ans de sevrage
vince72
Portrait de cgelitti
Chers Amis,
Comme tout traitement contre l'alcoolisme, ESPERAL n'est pas la panacée. Mais c'est un bon gendarme pour les trouillards (comme moi). J'en prends depuis 1 an, après une cure de 3 mois et un réel désir d'être abstinent, accompagannt le tout d'un groupe de parole hebdo et de grands changements dans ma vie. Alors, dans cet ensemble, oui l'ESPERAL m'aide car il m'a permis d'éviter 2 ou 3 rechutes liées à pulsions durant cette année. Mais celui qui ne prend pas le problème dans sa globalité (aspect psychologique, changement de mode de vie, accompagnement thérapeutique...) et se borne juste à l'ESPERAL, va, à mon avis, dans le mur...
Gabriel75
Portrait de cgelitti

Bonjour Raymond merci pour ton message interssant!  serait il possible de rentrer en contact?

Alain 13
Portrait de cgelitti
Pardonne-moi, Scali, de ne pas avoir répondu à ta question, mais je viens assez peu sur ce forum.
L'Espéral ne m'a pas aidé à m'en sortir, car en te réfugiant derrière lui, tu ne traites pas les problèmes de fond. Je l'ai arrêté au bout d'un an, et j'ai suivi une cure, qui m'a permis de me mettre au clair envers moi-même.
yil
Portrait de cgelitti
attentio j'ai fai lerreue de boire et je savai plu respirer devenu tous rouge et le coeur battais fort je suis aller au urgance et on ma dis ke je ne devai pas boir en maime tant alors ne buvez pas avec le cachet
scali
Portrait de cgelitti
hé bien j"entame mon 5 eme jours avec l'esperal et j'ai tellement peur d'etre malade ou meme d'en "crever" que je n'ai pas bu une goutte d'alcool,mais jusqu'a quand ? je ne pense qu'a ca du matin au soir c'est horrible,je n'ai plus rien chez moi mon mari a tout viré mais il me soutien beaucoup et mes enfants aussi me font reflechir meme si ils sont encore bebe.
alain,je suis suivi par un psychiatre que je vois deux fois par semaines depuis des années et c'est lui qui me prescrit mes medicaments et j'ai vraiment fait le tour de tous les medicaments qui puissent exister,la seule chose que je n'ai pas voulu faire c'est la cure je ne me sent pas prete je crois...
Personnellement que t'as apporté ce medicament?t'as t'il aidé a t'en sortir ?
Alain 13
Portrait de cgelitti
Tout à fait d?accord avec toi ; j?ai eu perso une expérience qui n?a pas abouti avec ce médoc, parce que je me suis borné à le prendre, sans faire davantage? et suis allé dans le mur !
Je n?avais pas compris à l?époque ce que tu as si bien exprimé dans ton message.
Si j?ai tourné ma page alcool depuis plus de cinq ans maintenant, c?est surtout grâce à un travail sur moi-même, une remise en cause de beaucoup de choses, et mon investissement à Vie Libre.
Tout médicament n?est qu?une aide ponctuelle.
@mitiés
Alain 13
Portrait de cgelitti
C'est effectivement un médicament dangereux, et j'espère que tu le prends sous contrôle d'un médecin spécialisé.
Perso, j'ai été sous Espéral durant presque un an; le moindre fond de verre absorbé te met vraiment mal...
Rien ne vaut la détermination personnelle... mais si cela est un garde-fou pour toi, et te permet de sortir de l'alcool, alors pourquoi pas ?
Mais ne consomme surtout pas d'alcool !
sylvie
Portrait de cgelitti
bonjour je prends de l esperal tout les matins je le fait fondre la veille et tout les matins je l avale direct sans reflechir ca me protege pour toute la journee car boire avec de l esperal je l ai deja fait et je peux vour dire que j ai ete tres malade et que je ne recommencerai pas bon courage
Raymond
Portrait de cgelitti
Depuis trois semaines, je suis sous l'effet de l'Esperal. Je ne le prends pas tous les matins car après mile réflexions sur toutes mes rechutes que j'ai faites en m'amusant en arrêtant de prendre l'antabus durant trois jours et de recommencer à consommer massivement de l'alcool et de me retrouver à l'hôpital, j'ai décidé de me faire mettre un implant. Comme en Suisse il n'est plus possible de le faire depuis plusieurs années, je me suis renseigné dans différents pays pour ce genre de traitement. J'ai trouvé la solution à mon problème en Russie. Donc j'ai été à Saint - Petersbourg dans un centre spécialisé pour le traitement des addictions et après discussion avec le médecin on m'a injecté de l'Esperal, une dose qui est pour trois ans. C'est un choix un peu violent mais cela me permet de tenir la route. Bien entendu, je vois mon médecin traitant et nous sommes entrain de construire quelques choses pour l'après Esperal !
Je me sens nettement mieux et j'ai vraiment pas envie de consommer de l'alcool.

Pages

Sujet vérouillé