Érythème fessier : bébé a les fesses rouges ? Et s’il y avait une complication ?

Publié par Dr Nathalie Manoukian le Mercredi 18 Février 2015 : 12h51
Mis à jour le Jeudi 26 Février 2015 : 16h23

Grâce aux couches qui absorbent mieux l’humidité qu’autrefois et à une meilleure hygiène, les cas d’érythème fessier du nourrisson sont moins fréquents et moins sévères, mais les risques de complications, eux, persistent ! Alors que fait-on quand bébé a les fesses rouges ?

© Istock

Quand la peau du bébé est agressée survient l’érythème

Même si la peau du bébé n’est pas particulièrement plus fragile que celle de l’adulte, elle est soumise à rude épreuve. Entre l’occlusion liée au port des couches, les frottements qui en découlent, la chaleur et l’humidité, le contact prolongé avec des selles acides ou de l’ammoniaque irritant produit par les bactéries fécales à partir de l’urine, tous les facteurs sont réunis pour que la peau soit agressée ! C’est le classique érythème fessier des nourrissons. La peau des fesses est en première ligne et parfois avec, la vulve ou les testicules, ainsi que les plis de l’aine qui rougissent et deviennent aussi sensibles.

Si l’érythème du nourrisson persiste

Normalement, quelques mesures simples permettent de venir à bout de l’érythème du nourrisson. Il suffit de laisser les fesses rouges de bébé à l’air autant que possible ou de changer fréquemment ses couches (sans délai après une selle) en privilégiant celles qui laissent respirer la peau. À faire également : laver les fesses de bébé avec un produit adapté hypoallergénique, sans parfum et sans alcool, bien rincer, puis sécher soigneusement, y compris au niveau des plis, avant de remettre une couche propre. Une pommade à l’oxyde de zinc ou aux huiles de poisson (sans ordonnance) après la toilette, pour faire barrière entre la peau et l’urine ou les selles, permet enfin de mieux protéger la zone irritée. Ces quelques mesures doivent suffire à faire disparaître l’érythème en quelques jours. Si ce n’est pas le cas ou si de nouveaux symptômes apparaissent – comme une fièvre, des suintements, etc. – c’est qu’il est grand temps de consulter.

Publié par Dr Nathalie Manoukian le Mercredi 18 Février 2015 : 12h51
Mis à jour le Jeudi 26 Février 2015 : 16h23
Source : www.ameli-sante.fr/erytheme-fessier-du-nourrisson.html. Ness, Davis, Dawn et coll., International Journal of Dermatology, 2013, 52, 14-22. Le Quotidien du Médecin 2010 : www.lequotidiendumedecin.fr/information/dermite-des-convexites-dermite-des-plis-dermite-diffuse.
A lire aussi
Erythème fessier : conseils pratiques Publié le 19/10/2009 - 00h00

Les fesses rouges et irritées, c'est très souvent le lot des bébés qui portent une couche. Ce problème sans gravité, mais très fréquent et très inconfortable, a ses solutions...Voici quelques conseils pour aider les bébés qui souffrent d'érythème fessier.

Comment soigner un érythème fessier chez bébé ?Publié le 25/08/2014 - 08h28

Bébé a les fesses rouges, parfois avec de petits boutons, qui peuvent suinter. Il s'agit d'un problème fréquent quand les couches sont encore de rigueur... Cette irritation de la peau s'appelle un érythème fessier ou dermite du siège. Il peut être douloureux et il inquiète beaucoup de...

Fesses rouges ou érythème fessier Publié le 11/02/2004 - 00h00

Changer bébé, malgré la répétition multiquotidienne, est un geste essentiel de la toilette qui doit être effectué avec minutie. C'est la seule façon de prévenir les irritations de la peau très fragile des nouveau-nés dont les fesses sont emballées en permanence dans une couche.

Erythème fessierPublié le 06/09/2001 - 00h00

La plupart des nourrissons développent, à un moment ou à un autre, des plaques rougeâtres sur les fesses, caractéristiques de l'érythème fessier.Plusieurs facteurs concourent au développement de cette affection, qui est, en général, sans conséquence si elle est traitée adéquatement.

Plus d'articles