Éruptions cutanées

Éruptions cutanées

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Lundi 28 Juillet 2014 : 09h07
-A +A

Eruption cutanée, ce terme désigne une apparition récente de lésions sur la peau.

Il existe trois grands types d'éruptions cutanées :

  • inflammatoires,
  • infectieuses,
  • maladies cutanées.

Éruptions cutanées : Conseils pratiques

  • En cas de maladie contagieuse.

    Il vaut mieux isoler la personne atteinte pendant quelques jours. Elle doit se reposer, s'alimenter et s'hydrater adéquatement.

    Attention : ne jamais donner d'aspirine aux enfants (même les aspirines pour bébés). L'aspirine peut entraîner le syndrome de Reyes, une maladie du foie grave et mortelle. Il est important de bien se laver les mains, de ne pas toucher la peau (porter des gants) et de ne pas boire au même verre que le malade. Les femmes enceintes doivent redoubler d'attention et, si possible, éviter tout contact.

  • Calmer la douleur, l'inflammation et la démangeaison.

    Prenez du paracétamol pour soulager la douleur. Appliquez des compresses humides ou prenez des bains tièdes (l'ajout de bicarbonate de soude est facultatif). Procurez-vous des antihistaminiques vendus sans ordonnance. Utilisez des savons doux et non parfumés. Portez des vêtements amples en coton ou autre fibre naturelle. Abstenez-vous de consommer de la caféine, des mets épicés et de l'alcool, qui augmentent les démangeaisons. Évitez de vous gratter, pour ne pas étendre l'éruption et aggraver les symptômes.

    Attention : en aucun cas on doit utiliser une crème à base de calamine contenant un antihistaminique à cause des risques de dermatite de contact allergique. En fait, il est difficile de connaître et de contrôler le degré d'absorption des antihistaminiques.

  • Utiliser une crème.

    Si les lésions sont sèches, vous pouvez appliquer une crème non parfumée pour hydrater la peau.

    Dans certains cas (dermatite atopique, miliaire rouge et érythème fessier du nourrisson), la crème d'hydrocortisone à 0,5 % que l'on trouve en vente libre dans les pharmacies peut soulager les symptômes et assouplir la peau.

  • Dans les cas de maladies infectieuses bactériennes (comme l'impétigo ou un zona), vous pouvez appliquez une crème antibiotique vendue sans ordonnance.
  • Bien choisir son savon.

    Préférez les pains nettoyants non parfumés. En cas d'infection bactérienne, utilisez des savons antiseptiques.

  • Faire vacciner son enfant.

    Il existe des vaccins contre la rougeole, la rubéole et, depuis peu, contre la varicelle. Pour la roséole et la scarlatine, il n'existe aucun vaccin.

Éruptions cutanées : Quand consulter ?

  • Une éruption cutanée accompagnée de fièvre, de nausées, de vomissements, de difficultés respiratoires nécessite une consultation immédiate.
  • Les symptômes sont très incommodants ou persistants.
  • Vous vous inquiétez.

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Lundi 28 Juillet 2014 : 09h07
Source : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005.
A lire aussi
Herpès génital : des symptômes à reconnaître Publié le 31/07/2006 - 00h00

Dû à un virus sexuellement transmissible extrêmement contagieux, l'herpès génital touche près de 20% des adultes. Reconnaître les symptômes permet de bénéficier rapidement d'un traitement efficace et de limiter la transmission du virus de l'herpès génital.

IST, comment les éviter, comment les dépister ? Publié le 25/11/2008 - 00h00

Parmi les infections sexuellement transmissibles (IST), certaines sont redoutables, voire potentiellement mortelles (hépatite B, VIH), d'autres sont bénignes à la seule condition de les dépister tôt et d'entreprendre le traitement adéquat. Quelles sont les principales IST, leur mode de...

Plus d'articles