annette
Portrait de cgelitti
Ma fille a 19 ans et est épileptique depuis 8 ans à la suite d'une encéphalite. depuis elle a changé plusieurs fois de traitement (actuellement lamictal + neurontin) elle a des difficultés scolaires et des troubles de comportements (mensonges àgraves conséquences, grosses dépenses).Elle vient d'arrêter l'école à 2 mois du bac mais veut le passer quand même.Elle a suivi plusieurs psychothérapies mais ne veut plus y aller. Elle fait ses crises en période scolaire et quand elle nous cache quelque chose (absence à l'école ou autres mensonges).On voudrait changer de neurologue mais on ne sait pas à qui s'adresser (sur bordeaux). Ses problèmes de comportement sont-ils liés à la prise des médicaments ? Connaissez-vous les mêmes cas ?
LAME
Portrait de cgelitti
JEsuie épilipetique suite à un menengite à l'age de 13 j'ai eu le droit a 4ou 5 crises depuis rien mais je restte soue gardenal 25 mg j'ai soufferd de la mal information car je l'ai découvert seul sans mon médecin .
Anne
Portrait de cgelitti
Bonjour a tous,j' ai cotoye de pres l' epilespie pdt 30ans puisque ma soeur etait epileptique, elle a fait de fortes convulsions qd elle etait petite et on pense que sa maladie vient de la, pourtant elle n' a fait ses 1eres crises que vers l' age de 7-8 ans, elle a ete tres handicapee par cette maladie pcq elle faisait svt des crises et le plus difficile a vivre pour elle etait le regard des autres et la peur permanente de faire une crise.Ca lui a pourri la vie , elle en etait devenue depressive. Elle a pris du tegretol pdt tres tres lgtps, elle a aussi arrete son traitement a un moment, a l' adolescence parce que elle se sentait differente des autres et ca n'a fait qu'aggraver son pb. Il y a 5 ans, elle est allee voir un nouveau specialiste qui lui a propose de se faire operer, elle s' est faite operer a Marseille a la Timone, c' etait une operation dangereuse mais elle a reussi et depuis elle n' a plus fait de crises, elle vit enfin normalement et elle va meme avoir un bebe.
Alors je vous conseille a tous d' aller voir un bon specialiste meme si c' est a l' autre bout de la France et de faire des examens pour voir si votre epilepsie est operable.
J' espere que mon temoignage vous donnera de l' espoir, bon courage a tous !
laila
Portrait de cgelitti
bonjour evy je suis epileptique ,j'ai 40 ans je suis sous depakine depuis dix ans ,et j'ai une seule crise depios dix ans. j'ai eu ma 1ere crise a 18 ans et je refusais de prendre les medicaments et j'avais de temps en temps les crises ,c'etait affreux,mais j'ai reussi à prendre mon bac tout en echouant la 1ere année,j'ai eu la crise le 1er jour de l'examen du bac.et j'ai poursuivi mes études et je travaille depuis 17 ans.ce que j'ssaie de te dire que ta fille peut trés bien si elle le veut finir ses études et vivre comme tous les gens . etre epileptique ne doit ni elle ni vous de l'empecher de vivre une vie normale .chere evy aidez la ,vous étes une maman ,vous etes la personne en qui elle pourra faire confiance,etre epileptique ne m'aps empéché de me marier d'avoir des enfants et encore a 40 ans je suis enceinte te ca se passe tres tres bien . je te laisse et à+         &nbs p;         &nbs p;        
vives
Portrait de cgelitti
chère chystel

en 1981, j'ai appris par un neurologue que la depakine faisait des malformations notamment le bec de lièvre
demandez à votre médecin par contre je suis revenu à d'autre médicaments et mes enfants sont sains ils n'ont rien du tout

bon courage!!
Martialys
Portrait de cgelitti
J'aimerais trouver des réponses à toutes ces questions que posent les internautes sur les troubles du comportement dans l'épilepsie. Ma belle fille est épileptique depuis son enfance, l'age de 8 ans. Elle a tendance à "oublier" de prendre ses médicaments, ce qui provoque des crises fréquentes. Notre souci est son comportement paranoïaque qui semble s'aggraver : suspiscion, obsession des détails, maladie de la persécution, irritabilité, etc...Peut'il y avoir un lien avec sa maladie ? son couple est en danger, elle cherche sans cesse des histoires à ses proches, tout en étant charmante avec les étrangers ? Elle refuse de voir un psy. Si quelqu'un peut m'éclairer à ce sujet, car nous n'en pouvons plus...
audrey
Portrait de cgelitti
a l'age de 16 ans les toubib ce sont renduent compte k j'étais épyleptique.on m'a mise sous depakine 500crono ms rien ne changé.alors on m'a mise sous tégétol,gardenal,alépsal...ms je faisait tjr des crises.J'ai eu une grossesse et mon fils va avoir 10 ans et se porte a merveille.pendant ma grossesse on m'a augmenté mon traitement a cause de mn poid bien sur...tot c bien passé.qd j'ai accouché mn neurologue ne voulait ps toucher a mn traitement(diminution)ms il fut savoir que si ns sommes en sous dosage et en SUR dosage on fait des crise.alors je l'ai diminué moi mm et trouvé mn équilibre..plus de crise depuis 5 ans.Pr avoir perdue confiance a l'age de 17 ans en mn ancien neurologue j'ai changé;mn nouveau neurologue je l'adore et ne changeai pr rien au monde...en ce qui me concerne,je pense qu'il doit etre le neurologue ms le confident a qui ont dit tout...il faut avoir 1confiance absolue en lui.il m'a approuvé pr la diminution de mes dosages,ms m dit de ne pasaller au dessous et effectivement je suis très bien comme ça.J'ai mis des années a reconnaitre mes crise,a les sentir venir,différencier les maux de tetes...mais pr avoir parlé avec d'autre personne épyleptique on est ts ok pr dire que ne n'acceptons pas notre maladie et que d'en parler ns contrarie et dc ns provoque des crises...j'ai commencé a allr mieux qdj'ai arreté d'écouter les medecins qui m'ont plus enfoncé pr se protéger eux même et aussi qu'en j'en ai plus parlé.Je sais que je suis épyleptique mais ne me considère pas malade pr moi là est tte la différence cr je sui une personne nrmale comme tout le monde.Le problème est que pr certaine personne qd vs ites "je suis épyleptique" il faut aussi leur dire que ce n(est pas contagieux cr ils vs fuient.Ms ce qui m'a aidé a avancer ds tout ça c que je travaille auprès d'enfant plolyhandicapés,dépendant a 200% de ns,ils ne marche ps,parle pas,poussent juste des cris,ou sont encore en fin de vie,certain sont alimentés par gastrostomie et je vs en passe...Alors regardez il y a pire que nous,moi j'ai arreté d'etre une victime,de me lamenter.Et si vous faites comme on fait mes parents c a dire "ne pas me contrarier,dire la pauvre elle est malade etc..."vous ne faites qu'enfoncer le clou...je m'en suis sorti seule pr mon fils surtout.Si votre enfant n'accepte pas la maladie,ce qui est pas facile j'en conviens...menez votre goss ds un hosto ou il y a des cas plus grave et la prise de conscience fera son chemin doucement.il faut voir le malheur pr se dire mais il y a pire que moi et là on commence a réfléchir puis a se bouger!!!j'ai donné tout c conseils a une amie malade et ça a bien fonctionné...elle ne parle plus de sa maldie et je les mené a mn boulot...coup dur++++ pendant 48h mais le meilleur est arrivé elle se bouge!bonne chance a vs tous!ps j'ai eu mon fils sous tratement de tegrétol lp 400 (3cp/jr) gardennal 100 (1cp/jr) et alepsal...il est très beau et en pleine santé,pas eu besoin de sevrage ou ni koi que ce soit!bref que du bonheur!courage a vous tous,du fond du coeur!
annette
Portrait de cgelitti
[QUOTE=chrystel] moi aussi j'etais sous depakine et j'ai eu 2garçons(38et 33 ans)il n'y a pas eu de probleme bon courage[/QUOTE]
corbier
Portrait de cgelitti
Bonjour
Je réponds un peu à tout le monde. Mon fils à des "absences" depuis 13 ans, jamais fait de "vraies crises". En France, il prenait tégrétol 200 LP, puis avec dépakine 500. Maintenant il habite au Québec et là-bas on lui donne le générique de ces médics et il se trouve qu'il fait plus d'absences. Quand pensez-vous ? Il a eu un choc sur la tête et a peu près 1 mois 1/2 après, il a eu sa 1ere crise. Il a été suivi à Paris, puis par une neurologue de notre ville qui n'arrivait pas à le stabiliser, c'est le généraliste qui a trouvé le bon traitement. Là-bas au Québec, c'est léger comme soins, pour avoir un généraliste, il faut 2 ans d'attente et le neurologue 3 à 4 semaines qui lu fait pas un EEG, c'est tout. Il a fait une fois une absence à son travail, il a été "remercié" en ayant été traité de "connard" et d'imbécile, une autre fois, son patron n'pas fait d'histoire, il y est toujours, une autre employée à un fils dans le même cas, sauf que lui fait de vraies crises et ne peut travailler. Mon fils a eu ausi une "crise" dans le métro, heureu !!!seument il était avec une amie.
ici, en France, les neuro sont contre les génériques pour ce genre de chose.
Qu'en pensez-vous ?
martine
Portrait de cgelitti
J'ai eu ma première crise à 20 ans à la naissance de mon fils. J'ai 50 ans et j'ai changé plusieurs fois de traitement dont dépakine, lamictal, neurontin, valium, gardénal. J'ai aussi changé de neurologue car je ne trouvais aucune amélioration. C'était des crises partielles (je ne perdais pas connaissance) et j'ai toujours pu travaillé. On m'a proposé une opération car la lésion était placée dans une région accessible. J'ai été opérée il y a deux ans et je n'ai plus de crises. J
wani
Portrait de cgelitti
je suis èpylepetique depuis l'age de 3 ans suite a une male formation du cotè droit . J'ai subit une operation
il y a 5ans . Je n'ai pas fait de crise depuis ses 5ans.mon tretement c'etait du tegretole 500mg puis Trileptal 300MG et EPITOMAX 50MG et 25MG depuie plus de crise dans la journer mais dans la nuit j'en fait toujours. j'ai 10ans

Pages

Sujet vérouillé