Aller au contenu principal
PUB
Reprise du sujet inital

epilepsie partielle

Publié par le 04/06/2007 - 23h24

Bonjour, c'est la première fois que je viens sur ce site, voilà je n'ai jamais osé parlé de ce que j'ai.En fait un jour un neurologue m'a annoncé que je faisais de l'épilepsie partielle complexe (temporal) mais je n'arrive pas à accepter car je n'ai jamais fait de crise d'épilepsie, les symptomes que j'ai eu ont été de l'urticaire géante avec oedème de quincke, angoisses, vertiges, et grosse fatigue générale. Elle m'a mis sous Dépakine et tout a disparu. Mais je comprends pas quand je lis des témoignages je n'ai jamais vu de personnes ayant été épileptique et ayant eu les même symptomes. Alors je voudrais avoir des témoignages et savoir ce que vous en pensez merci d'avance

Signaler un abus






X
Les réponses
caro (non vérifié) a répondu le
Salut il ne faut pas t'inquiéter chaque type d'epilepsie est différente et se manifeste d'une façon je teconseille de parler à ton médecin de ton mal être moi même epileptique depuis l'âge de 7 ans parler m'a aider! Bises courage
Nico (non vérifié) a répondu le
Epileptique depuis l'age de 22 ans (épilepsie temporale gauche avec généralisation morphéique) mes crises partielles de l'enfance se manifestait par des sensation de déjà vécu(pas déjà vu) avec un malaise intense type nausée et sueurs (environs 30 secondes) quand j'ai appris la cause de ces malaises à 22 ans après ma première crise généralisée nocturne cela m'a paradoxalement rassuré car je pouvais mettre un mot sur ce mal ensuite le traitement trileptal puis en association du keppra bref...
Pour répondre (ou pas ) à ta question je n'ai jamais discuter avec quelqu'un qui avait les même symptomes que moi seule ma neurologue m'a expliquer que la region du cerveau atteinte explique les symptomes(la region temporales gauche est la région des souvenirs de la mémoire pour ma part...)
Les fait de ne pas faire de crise tonico clonique est plutôt positif car ensuite certaine activité voir profession sont déconseillées voir interdite à savoir (selon ma neuro) que l'épilepsie se definie par la répétition de crises généralisées(au moins deux).
En esperant t'avoir aporter quelque éléments de réponse sinon documente toi car le fait de connaitre ta maladie est assez rassuant (l'inconnu fait peur)    bye
Marine (non vérifié) a répondu le
Fin octobre, on m'a aussi annoncé que je faisais de l'épilepsie partielle complexe.
Je sentais les crises venir : coeur qui accélère, barre au niveau du front et d'un seul coup je m'attrapai le visage, le griffai, j'avais très mal à la tête, je voyais des images défiler à toute vitesse devant mes yeux ( elles avaient plus ou moins de l'importance ) et impossible de contrôler ça moi-même. Alors j'vous dis pas les griffes sur le visage après ! Après ces crises, j'étais éssouflée, j'avais très chaud et je voyais encore quelques images. Après quelques examens, le verdict est tombé et comme Nico, c'est la zone gauche. Je suis en traitement : Tégrétol et Lamictal.
J'ai passé un scanner : rien. Hier, j'ai passé un IRM : rien non plus !! La semaine prochaine je revois ma neurologue pour passer un examen de plus.
Je raconte sûrement ma vie mais nous avons tous des symptômes différents, il est peut-être bon que j'en témoigne aussi.
Je n'ai "que" 15 ans, et je n'accepte toujours pas ce que j'ai. Ces crises je ne les fait plus, mais maintenant, d'autres symptômes sont apparus notamment les trous de mémoire ! ça joue beaucoup sur ma scolarité et je galère mais c'est comme ça...

BiSouS et courage à vous
patricia (non vérifié) a répondu le
ma fille qui a 8 ans a eu en septembre dernier une épilepsie partielle à l'école elle ne sentait plus ses jambes et est tombée sans connaissance rien au scanner rien irm et rien dans les analyses de sang elle a souvent mal derriere sa tempe gauche elle a un traitement jusqu'à ses 12 ans hepakine mais on ne sait pas la cause
bibou (non vérifié) a répondu le
bonjour à tous et toutes. Depuis un moment je lis vos message sur le forum , je me pose beaucoup de question sur l'epilepsie depuis plusieurs mois etant directement confronté a ce probleme. La premiere est : une epilepsie peut elle entrainer un etat psychotique ou est ce l'inverse ? Aucun médecin n'
bibou (non vérifié) a répondu le
mille excuse erreur de frappe je continue donc. Aucun médecin n'aborde le sujet franchement. Quelqu'un peut il me renseigner ? A l'electroencephalo activité bi temporale. Si quelqu'un peut me renseigner sur ce sujet je vous exposerai la situation qui est somme toute très complexe et apparait pour certaine personne comme abhérante. Merci de vos réponses A bientot.
KATIA (non vérifié) a répondu le
MA FILLE FAIT PARFOIS DES ABSENSES EN BOUJON LES YEUX DANS TOUS LES SENSES ENVIS DE VOUMISSEMENT TOUX FRISSONS SES ABSENSES DURENT PLUS DE 15 MINUTES .L EEG A MONTRAIT QUELLE SOUFRE D UNE EPILEPSIE PARSIEL .JE VEUX SAVOIR PLUS SUR LA MALADIE DE MA FILLE MERCI.
Gaetan (non vérifié) a répondu le
Bonjour, moi je suis epileptique depuis 8 ans suite à un Trauma cranien(temporal gauche), j'ai eu des crises partielles (hallus visuelles, auditives changement de gout de la salive..) j'ai mis 1 an et demi avant d'être diagnostiqué et moi aussi ca m'a fait du bien de mettre un autre nom à ces étrangetées. Quasi personne n'aura exactement les memes symptomes que toi car chaque cerveau est "différent" et le foyer epileptique l'est également. En ce qui concerne epilepsie et psychose les deux peuvent engendrer des symptomes semblables (Hallu visuelles par exemple) mais il ne me semble pas que l'un puisse engendrer l'autre. (Un médication inadaptée ou trop forte peut p-ê le faire?).       
pat (non vérifié) a répondu le
bonjour , j'ai 43 ans ,je suis epileptique depuis 10 ans . epilepsie partiel complex temporal gauhe. pendant les crises j'ai une perte ce contacte brutal avec la realité de quelques minutes , parfois avec des chutes . en faite pour moi il ne se passe rien , je n'ai pas l'impression que la crises a durée plus longtemps qu'un simple battement de cils, aucun souvenir de ses instants la mais grosse surprise de me retrouvais couchée par terre... j'ai des problemes d'absences et de perte de memoire importante.
j'ai eu de la chance d'etre prise en charge par un chu des les premieres crises, chu qui a fait un diagnostique rapide , pratiquement rien sur les eeg , scaner et irm .
sous tegretol les premieres années , puis lamictal et maintenant lamictal 350/j et kepra 3000/j a sa il faut r'ajouté les antidepresseurs (en arret de travail depuis 2 ans) les comprimés pour combattrent les effets segondaires ( vertige , nausé , insomnie...)les comprimés pour les migraines et ceux pour protegé l'estomac (le pauvre , il a du mal a faire face ) resultat 21 comprimés par jour , de quoi perdre patience. depuis un an le traitement a eté plus que doublé.
malgres tout sa les crises continues. j'en suis a 11 crises depuis mars. en faite je fait des crises nocturne et j'en refait le matin en general moins de 2 h apres le reveil ( parfois 4 ou 5 en tres peu de temps) .
je ne sais plus quoi faire , on me dit que je ne dois plus travaillée. le stress et la fatigue multiplie les crises . je suis reconnu cotorep ,je n'ai le droit a rien (j'ai travallée 3 mois a mi-temps l'année precedant la demande)et depuis un an j'attend ma mise en invalidité de la secu. au total mes revenues (indmnité journaliere plus caf) sont de 600 euros par mois , je vie seule avec mes enfants.
pendant la grosse derniere serie de crises en mars (5 en 1h30) le service neurologique de l'hopital n'a pas voulu me recevoir , motif ... ils ne peuvent rien faire de plus . alors qui le peu????
bibou (non vérifié) a répondu le
Mon fils est epilesptique bi temporal mais avant de decouvrir cette maladie,il a subi un circuit epouvantable. Comme il avait des hallucination visuelles et auditives, des maux de tete important et très souvent il a ete hospitalisé en psy pendant presque 5 mois. Evidement comme il est majeur nous les parents nous etiions refoulés pas question d'avoir des informations que de temps entemps J 'ai du faire le forcine tous les jours pour pouvoir voir son psy qui me disait il est malade psychique schizophrene ,paranoiaque etc il a subi tous les traitements posssible pour ces maladies on m'a meme prevenu que vu son etat il resterait peut etre dans cet etat toute se vie et qu'il risquait de reste enfermé à vie j'ai ressenti de la colère tous les jours j'allais le voir son etat empiré il me demandait de le sortir de là il n'en pouvait pu des drogues j'ai tout essaye mais pas moyen pourtant il etait rentré de son propre chef mais plus moyen de le sortir de cet enfer. Meme son médecin traitant ne pouvait avoir des nouvelles. Puis un jour les médecins ont decifé de faire un scanner et eeg. Le traitement a changé du jour au lendemain les anti psychotiques etaient toujours présent mais il y avait de la dépakine. Un infirmier qui me voyait chaue jour et voyait mon decouragepment m'a dit en douce voyez son psy rapidement j'ai donc reussi a avoir un rv avec ce médecin avec mon fils et là il nous a dit avec un grand sourire on a fait un scanner car voyant que les médicaments ne faisaient pas effet on a cru à une tumeur au cerveau mais il n'en est rien. En fait l'eeg a montré qu'il etait epileptique. Alors là je ne savais plus si je devais rire ou pleurer. Mon fils etait devenu quasi grabataire avec tous les traitements et cela pour rien. Il est sorti quels jours plus tard et est suivi par son médecin traitant, un neurologue traitement a la depakine et tout va bien. Mais moralement ça ete tres dur il pardu son travail il en a retrouvé un autre mais a cause de son traitement il a du abandonné son traitement le ralenti un peu et avec son travail il faut spider sans arret. Depuis il revu un autre psy pour evacué son vecu et reprendre confiance en lui. Je maudis l'hopital qui n'a pas fait cet eeg tout de suite, je sias que ces symptomes étairnt bizarres mais il a perdu 5 mois de sa vie et avec ce qu'il a du enduré c'est du a evacué et dure aussi pouir la famille mon mari me rejettait les torts sur moi c'est de ta faute je n'ai meme pas informé tout le monde de la famille de cet episode en conclusion suite à une erreur de diagnostic mon fils 5 mois en psychiatrie il a perdu son travail son patron a recu les avis d'arret de travail de HP alors il l'a pris pour un fou et ne voulait plus de lui, moi j'ai perdu le sommeil et 10 kg et mon mari et moi avons failli divorcé ma vie a completement changée. Mon fils vient de faire une demande de reconnaissance en handicap et attent de cet organisme une aide pour retrouver un travail. Voilà ou nous a conduit une épilepsie prise pour une maladie psychique. Si d'autres personnes ont subi de telles choses faites moi le savoir. Merci
PUB