Epanouissement personnel : surmontez vos croyances limitantes!

Publié par Dr Catherine Solano le Vendredi 10 Juillet 2009 : 02h00
Mis à jour le Lundi 13 Juillet 2009 : 02h00
-A +A
Une croyance est quelque chose que vous tenez pour vrai, même sans preuves. Les croyances font partie du socle qui permet notre fonctionnement psychique et social. Certaines sont positives et indispensables, mais d'autres sont limitantes, enfermantes voire emprisonnantes.

Qu'est-ce qu'une croyance limitante ?

Une croyance est une généralisation le plus souvent inconsciente que l'on a fini par tenir pour vraie par expérience. Si quelqu'un vous dit un jour : "Tu es moche", vous pouvez penser : "Tout le monde me trouve moche". C'est une généralisation qui peut finir par vous faire penser : "Je suis moche". Une croyance est un point de vue sur vous-même ou sur le monde extérieur. La croyance entraîne un système d'interprétation, une vision du monde, car cette croyance est comme une paire de lunettes déformantes.

Certaines personnes ont par exemple la croyance que tout le monde leur veut du mal. Ce sont des paranoïaques...

Ces croyances ne sont pas seulement des sentiments, des impressions, elles ont aussi un impact très important sur notre comportement, sur nos agissements, nos projets et leurs réalisations.

Aussi, existe-t-il des croyances limitantes qui nous empêchent de nous réaliser. Si votre croyance est que vous êtes nul(le), que vous n'avez jamais de chance, que personne ne veut vous aider, que personne ne croit en vous, y compris vous-même, que vous n'êtes pas suffisamment intelligent pour réussir... Alors, vous avez effectivement peu de chance de parvenir à réaliser vos rêves !

Cela paraît élémentaire à comprendre, mais en réalité, c'est bien plus compliqué que cela. Car la plupart de nos croyances sont inconscientes. Aussi, est-ce souvent sans nous en rendre compte que nous avons une lecture du monde très partielle.

Comment se libérer de vos croyances limitantes ?

Pour vous libérer de ces croyances qui vous emprisonnent, il faut absolument commencer par explorer quelles sont vos croyances limitantes et les regarder en face. Et ce n'est pas simple car elles font tellement partie de vous que nous les prenez souvent pour une réalité et non une construction de votre esprit. Alain a connu des difficultés dans son entreprise. Cela a modelé ses croyances. Il pense désormais que : "En affaire, les gens sont jaloux, prêts à vous tirer dessus par-derrière, et il ne faut parler à personne de ses projets..." C'est une généralisation, et pourtant, c'est faux. Certaines personnes, il est vrai, sont malhonnêtes. Mais beaucoup d'entreprises aussi ont été créées par deux personnes qui se sont bien complétées, entraidées, et qui ont fait fortune ensemble. Aussi Alain a-t-il besoin de laisser tomber cette croyance pour recommencer à créer une nouvelle entreprise.

Une fois votre croyance limitante mise à jour, il vous faut la transformer. Il ne s'agit pas de penser le contraire. Passer de "Je suis nul(le)" à : "je suis un génie" correspondrait à passer d'une croyance à une autre. En plus, cela ne pourrait pas fonctionner car vous n'y croiriez pas une seconde. De même pour Alain, vouloir penser que "tout le monde est gentil et prêt à m'aider ou m'encourager" serait aberrant. L'idéal est de regarder le monde en face. Pour Alain, ce sera : "Il existe des personnes toxiques et d'autres positives. Grâce à une mauvaise expérience, je suis maintenant capable de détecter plus facilement qui je dois éviter et donner ma confiance à meilleur escient".

Alors, si vous aussi preniez un peu de temps pour méditer sur ce qui vous limite. Vous pourriez mettre tout votre potentiel au service de votre bonheur et de vos rêves... Sachez que cela peut prendre du temps car passer d'un système de croyance à un autre ne peut se faire instantanément. C'est un travail de fond qui en vaut la peine.

Publié par Dr Catherine Solano le Vendredi 10 Juillet 2009 : 02h00
Mis à jour le Lundi 13 Juillet 2009 : 02h00
A lire aussi
Parents âgés : faut-il les prendre chez soi ? Publié le 06/04/2009 - 00h00

Le caractère peut devenir difficile avec l'avancée en âge. Et c'est encore plus difficile quand ce sont de vos parents dont il s'agit.Vous vous sentez une responsabilité, vous avez à gérer la vie concrète de tous les jours en prenant en compte leurs besoins... et leur caractère.Claudine...

Psycho : ne vous jugez pas si vous voulez évoluer... Publié le 19/02/2007 - 00h00

Nous sommes contraints de vivre avec nous-mêmes, avec notre personnalité, notre caractère. Si nous pouvons choisir notre logement, notre métier, nos vêtements, ce n'est pas le cas pour notre psychisme. Et souvent, il ne nous convient jamais parfaitement, voire pas du tout en certains domaines…

Plus d'articles