sabi1995
Portrait de cgelitti
Bonjour.

Je ressens souvent des envies de pleurer incompréhensibles.

Ca ressemble plutôt à des "besoins de larmes". Régulièrement, je me force à pleurer pour soulager cette tension nerveuse.

J'ai bien pensé à une forme de dépression mais ça colle pas. Un ami psychologue que j'ai consulté ne me trouve pas dépressif et je ne me sens pas déprimé du tout.

Que m'arrrive-t-il ? Certains connaissent-ils ces symptômes ? Merci de vos réponses et bon courage à tous.

celia
Portrait de cgelitti
bonjour,
J'étais fonceuse de rien je m'en suis bien sortie je suis mariée, mère de quatre enfants, un travail, bref la vie normale. Ma vie a basculé quand j'ai perdu ma mère cette femme a qui j'en ai tant voulu et que j'ai aussi tant aimé! depuis je garde tous pour moi, nous vivons dans une société ou il faut pas parler de ses chagrins vos proches ne vous comprennent pas ils disent que la vie continue je suis bien d'accord avec eux mais qu'alors s'arrache cette douleur dans ma poitrine cette angoisse permanente ses larmes qui ne cessent de couler pour rien cela ma déclenché des acouphènes, une maladie rare orpheline glossodynie j'ai la partie droite du visage qui c'est contracté je parle mal car ma bouche de ce côté est paralysé. j'ai vu un psy pendant deux ans ca ma mise à terre et depuis j'ai du mal a me reconstruire, je pense que je n'aurais jamais du faire cette thérapie je n'étais pas prête le passé m'est revenu et ce qu'elle me manque je pense que quand je la blessais je me blessais je lui en voulais tellement mais aujourd'hui j'ai compris pourquoi et je voudrais lui dire que je l'aime et qu'elle me manque tant c'est horrible! je suis une grande fille j'ai 47 ans j'ai si mal je ne sais plus quoi faire!   
vividu16
Portrait de cgelitti
merci annick de toute ta gentillesse c vrai que par apor a toi je ne devrai pas me plaindre et tu as raison il faut que je reagisse et je vais tout faire pour quand a toi je te souaite tout le courage et bonheur possible a+ vivi
merde
Portrait de cgelitti
c'est de la merde putain moi aussi j'ai envie de pleurer pour rien des que je suis avec quelqu'un et alors la dehors je me sens constamment observe, j'angoisse je tremble de partout j'ai plus aucune concentration j'ai peur de tout le monde comme pas possible et c'est irreversible cette merde. Mais je suis trop lache pour me suicider.
annick
Portrait de cgelitti
bonjour vividu 16, je pense que tu vas un peut mieux il faut que tu remonte la ponte je sait cela est facille a dire qua faire mais tu peut tu a tout pour etre heureuse, et si tu veut parler je tecouterer tinqiette, il vas faire beau aujourdhuit et le matin il fait fraix cest aussis bien, car jaime pas trop quant il fait tres chaud, aller courage et bises a toi,    annick
admin
Portrait de cgelitti
Vous vivez des moments difficiles et vous avez besoin d'aide

Appelez immédiatement le 0 800 88 14 34 (numéro gratuit) : Association SEPIA (Suicide Ecoute Prévention Intervention auprès des Adolescents).


La rédaction e-sante.fr
marianne
Portrait de cgelitti
sans larmes,

je suis exactement comme vous, pas de larmes, pas d'émotions pour les mêmes raisons que vous.
Par contre, j'arrive à pleurer de rire et là ça me fait un effet apaisant pas possible mais c'est tellement rare.
Eleanor
Portrait de cgelitti
Bonjour. J'ai également des soucis avec le moral : des petits riens me font
sangloter d'énervement quand je suis seule (ça va jusqu'à la crise
d'angoisse, poumons qui se bloquent, etc) alors que d'autres fois j'ai
l'impression d'être morte à l'intérieur, lisse et impénétrable, et que rien ne
peut me toucher. Le pire, c'est que les autres personnes sentent ce
handicap, cette incapacité à avoir des émotions. Je n'ai dit "je t'aime" à
personne depuis plus de 10 ans, je ne supporte plus qu'on me touche,
parfois j'aimerais balancer leurs quatre vérités à certaines personnes
mais tout ce que j'ai envie de dire reste dans la tête. Le matin, quand je
me lève c'est systématique, je pleure car l'idée de la journée à traverser
m'angoisse et me terrorise. J'ai peur que cet état ne disparaisse jamais.
Mes proches me voient de plus en plus solitaire, je mens pour ne pas
sortir, je ne rappelle pas mes amis, je n'ai plus envie de rien. Et je
culpabilise de me sentir comme ça. Bref c'est le bordel ...
pol
Portrait de cgelitti
Vous n'ête pas le seul a connaître ce phénomène.
Moi, cela fait 36 ans que je ressens cette envie de pleurer lorsque je parle avec d'autres personnes. C'est une lutte intérieure pour la cacher. Probablement une partie en moi qui n'a pas grandi.
Kalin
Portrait de cgelitti
Bjr Russel
Pendant des années j'ai ressenti cette envie de pleurer, dans des moments de fatigue morale... ou de colères trop gardées, etc... et c'est vrai que ca soulage énormément. en général, je me cachai pour pleurer librement.. Quand on est forte de caractère on ne doit pas pleurer :( Puis plus tard j'ai perdu mon mari de longue maladie, perdue, seule, déboussolée mais plus une larme, la sécheresse totale, plus d'émotions plus de sentiments, je crois que c'est pire parce que là, on ne peux plus évacuer. depuis j'ai retrouver un compagnon et je crois qu'il m'a réapprit à pleurer, de rire, de tout, et pourtant je suis surement plus dépressive maintenant qu'avant quand je pleurai. Pleure, c'est la tension qui s'en va.
papa tout seul...
Portrait de cgelitti
Bonjour,cela fait 4 ans que je suis divorcé personnellement ce qui me fais le plus mal c'est de ne pas voir mes filles comme avant...1week end sur 2,une semaine par vacances c'est très peu...voila 4 ans qui sont passés j'arrive pas a me reconstruire sans elles,professionnellement etc...je me leve chaques matins en me disant encore 1 jour a supporter sans les voir,j'en ai vraiment marre...quand je suis avec elles je suis heureux,c'est a chaque fois un déchirement de les quitter,je montre rien...j'ai mal au ventre,j'ai envie de rien...c'est trop dur...trop long...

Pages

Sujet vérouillé